Ogier confirme étudier deux options pour 2017

Le Champion du monde des Rallyes en titre a confirmé qu'il avait deux options sur la table pour courir en 2017, mais n'a pas indiqué lesquelles, et a assuré qu'il n'était pas certain d'être au départ du Monte-Carlo le mois prochain.

Sébastien Ogier, qui a testé il y a un peu moins de deux semaines la Toyota Yaris et la Ford Fiesta qui disputeront le Championnat du monde des Rallyes 2017, continue de travailler d'arrache-pied pour son avenir. Le Français a confirmé, comme il l'avait déjà fait à la veille du Rallye d'Australie mais sans que ce soit forcément les mêmes, qu'il avait deux options pour la saison prochaine - mais n'a pas donné plus de détails.

L'une des pistes évoquées a de bonnes chances d'être celle de l'équipe M-Sport, qui aligne les Ford en WRC pour son propre compte depuis le retrait officiel de la marque à la fin de 2012. La seconde pourrait donc être de rejoindre Citroën voire Toyota, ou de piloter une Volkswagen Polo engagée par une équipe privée mais probablement en partenariat, sous une forme ou une autre, avec Volkswagen Motorsport.

En revanche, Ogier a une fois de plus ajouté qu'il n'était pas encore certain d'être présent au départ du prochain Rallye Monte-Carlo en janvier.

Ma vision devient plus claire, j'ai deux options maintenant”, a-t-il déclaré à Autosport. “Mon souhait est de courir un peu plus, mais je ne peux garantir que je serai au départ du Monte-Carlo. Comment puis-je en être sûr tant que je n'ai pas de contrat en main ?”

"Stabiliser mon avenir"

Outre le fait de trouver un volant pour la saison à venir, Ogier semble privilégier un accord à plus long terme avec une équipe ou un constructeur. Or, de ce point de vue, une Polo WRC privée n'est pas forcément la possibilité la plus évidente du fait qu'il est difficile de savoir dans quelle mesure la voiture continuera d'être développée en n'étant pas alignée en compétition directement par l'usine.

Je veux la voiture avec la meilleure chance de gagner, j'en ai besoin pour ma motivation, et je voudrais aussi stabiliser mon avenir”, a précisé Ogier. “J'ai des options pour des contrats d'un ou deux ans. Ça ne dépend pas de l'argent, mais du potentiel.”

La piste Toyota écartée ?

Pour en revenir à Toyota, Ogier n'a pas voulu confirmer la rumeur selon laquelle il avait exclu de sa liste l'équipe dirigée par Tommi Mäkinen, après avoir essayé la voiture.

Ce n'était pas très bon sur l'asphalte, j'en conviens, mais c'était mieux sur la terre”, a-t-il expliqué. “C'était très glissant, ce qui n'aide pas à montrer le potentiel, mais dans ces conditions, on peut aussi dire rapidement ce qui ne va pas sur la voiture.”

Ogier avait confié il y a quelques jours espérer qu'une annonce puisse être faite dans le courant de cette semaine. Un souhait également exprimé depuis par Malcolm Wilson, le patron de M-Sport.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Sébastien Ogier
Type d'article Actualités
Tags citroen, m-sport, toyota, volkswagen