ES 9 et 10 - Ogier creuse l'écart en tête

Sébastien Ogier a augmenté son avance sur Thierry Neuville à l'issue de la première boucle de ce samedi sur le Rallye Monte-Carlo.

Ils étaient deux à se disputer la tête du Rallye Monte-Carlo au départ de la neuvième spéciale ce matin, ils sont toujours au même nombre à l'issue de la première boucle de la journée ! Sébastien Ogier a profité du premier passage dans Agnières-en-Devoluy - Corps, plus long secteur chronométré du rallye, pour augmenter son avance en tête, passant à 5"6 sur Thierry Neuville.

Lire aussi :

Les deux hommes ont toutefois dû s'incliner face aux Toyota d'Ott Tänak, lancé dans une véritable opération reconquête de podium, et Kris Meeke, qui ont signé le doublé. Parti en troisième position sur la route, Teemu Suninen a complété le top 5 après une solide spéciale.

Sixième au chrono, Sébastien Loeb en a profité pour reprendre la troisième place du classement général, détenue jusque là par son équipier Andreas Mikkelsen. Le Norvégien ne pointait qu'à 3"3 à l'issue du secteur chronométré, mais ne pouvait aller plus loin, en raison d'une erreur dans l'ultime virage de la spéciale ! Bilan, roue arrière-gauche arrachée, la Hyundai i20 Coupe WRC ne peut plus se mouvoir, et en raison de l'absence de Rally2 entre samedi et dimanche, c'est le Monte-Carlo de Mikkelsen qui s'arrête ici.

 

"Je voulais aller vite dans le dernier virage pour passer parfaitement la ligne d'arrivée et j'ai tapé", a indiqué le pilote de la Hyundai #89, qui a expliqué avoir modifié ses notes pour juger au mieux ce passage.

D'une bagarre en trio, la lutte pour la troisième place semblait se transformer en duel entre Loeb et Latvala, pointé à cinq secondes du Français, mais c'était sans compter sur Ott Tänak, déchaîné ce samedi matin et également auteur du deuxième scratch de la journée dans le secteur entre St-Léger-les-Mélèzes et La Batte Neuve !

L'Estonien s'est rapproché à moins de 40 secondes de la troisième place du classement général, une troisième place détenue par... son équipier Jari-Matti Latvala, qui est parvenu à prendre le meilleur sur Sébastien Loeb, l'écart entre les deux atteignant désormais 4"7 après le deuxième temps du Finlandais sur la spéciale. Ce dernier a toutefois eu chaud, la jante avant-droite de sa Yaris WRC étant légèrement cassée.

Aux avant-postes, Thierry Neuville a réduit l'écart par rapport à Sébastien Ogier dans cette dixième spéciale, mais le Gapençais n'a perdu que trois dixièmes sur son rival belge, lui permettant d'aborder l'assistance de ce midi avec une avance de 5"3 au classement général. Les festivités reprendront à 12h47, avec l'ES11.

La matinée s'est révélée difficile pour l'équipe M-Sport, deux de ses pilotes, Pontus Tidemand et Elfyn Evans, souffrant de crevaisons dans le premier secteur chronométré. Pour le Gallois, c'est allé de mal en pis lors de la deuxième spéciale de la journée, puisqu'une sortie de route l'a contraint à l'abandon, lui aussi faisant les frais de l'absence de Rally2 entre le samedi et le dimanche.

 

Un sort qu'a également subi Esapekka Lappi, victime d'ennuis moteur lors du premier secteur chronométré. Le Finlandais était déjà reparti en Rally2 ce matin, après avoir été victime de soucis de suspension lors de l'ES6, ce vendredi.

Une hécatombe du côté des WRC qui profite à Gus Greensmith, leader en WRC2 Pro (catégorie réservée aux équipes d'usine) et désormais septième du classement général ! Il devance Yoann Bonato, qui continue de mener sa barque en tête du WRC2, avec 1'23"1 d'avance sur Stéphane Sarrazin, toujours solide deuxième.

Classement général après dix spéciales (sur 16)
P.

Pilote

Copilote

Voiture

Écart et

intervalle

1

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

Citroën

2h08'33"1
2

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

Hyundai

5"3

5"3

3

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

Toyota

1'45"5

1'40"2

4

France Sébastien Loeb

Monaco Daniel Elena

Hyundai

1'50"2

4"7

5

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

Toyota

2'25"2

35"0

6

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

Toyota

5'30"4

3'05"2

partages
commentaires
ES 6 à 8 - Ogier de justesse devant Neuville, soucis pour Tänak
Article précédent

ES 6 à 8 - Ogier de justesse devant Neuville, soucis pour Tänak

Article suivant

ES11 & 12 - Neuville bute sur Ogier, Loeb troisième

ES11 & 12 - Neuville bute sur Ogier, Loeb troisième
Charger les commentaires
La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs Prime

La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs

Après avoir remporté un huitième titre mondial, Sébastien Ogier va cesser son engagement à plein temps en WRC. Pour comprendre l'héritage qu'il laisse, plusieurs de ses anciens adversaires, coéquipiers ou collègues témoignent de cette carrière riche en succès.

WRC
30 nov. 2021
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020