Ogier et Ingrassia renouent avec la victoire

Les triples Champions du monde ont remporté en Allemagne leur première victoire depuis le Rallye de Suède, en février, sur leur Volkswagen au terme de la Power Stage remportée par Thierry Neuville.

Ogier et Ingrassia renouent avec la victoire

Troisième de cette dernière spéciale de Sauertal (ES18 - 14,79 km) à 2”6 de Neuville, Sébastien Ogier s'est finalement imposé avec 20”3 d'avance sur Dani Sordo.

Deuxième au terme de la première étape, vendredi soir, derrière son équipier Andreas Mikkelsen qui s'élançait en seconde position derrière lui dans les spéciales, Ogier s'est emparé de la tête samedi en milieu de journée et n'a cessé d'augmenter son avance pour la porter à plus d'une demi-minute au terme de la deuxième étape.

Le leader du championnat a ensuite concédé une dizaine de secondes à ses plus proches rivaux, en lutte pour la deuxième place, lors des deux premières spéciales de la matinée (la troisième prévue ayant été annulée), avant de maintenir l'écart dans la Power Stage.

“ [C'est] génial ! Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas battu comme ça pour la victoire, ça m'avait beaucoup manqué ! C'était très excitant !” s'est réjoui le vainqueur au point stop de l'ES18. “Ce fut une belle lutte avec Andreas [Mikkelsen], Thierry [Neuville] et Dani [Sordo], il nous a fallu attaquer pour les battre.”

Cette victoire est aussi la deuxième consécutive de Volkswagen à domicile et la dernière de Jost Capito, qui s'apprête à rejoindre McLaren en F1, à la tête de l'équipe allemande.

Un dixième d'écart

En remportant la Power Stage avec 2”8 d'avance sur Dani Sordo (quatrième temps), Thierry Neuville, avec une voiture réglée un peu trop souple à son goût, a donc échoué à... un dixième de seconde de la deuxième place derrière son équipier chez Hyundai qui l'avait dépassé dans la précédente spéciale disputée (ES16). C'est le meilleur classement de l'Espagnol depuis le même Rallye d'Allemagne il y a deux ans, et son premier podium depuis la Catalogne 2015.

En délicatesse avec ses freins et ayant commis deux petites erreurs dont une dans le dernier virage où il est parti très au large, Andreas Mikkelsen n'a pu refaire son (léger) retard sur ses deux rivaux et a signé le quatrième chrono à 5”4 du scratch, terminant à la même place au classement général.

Hayden Paddon, sur une autre Hyundai, complète le top cinq devant Mads Østberg. Jari-Matti Latvala, sur la troisième Polo, s'est intercalé entre Neuville et Ogier dans la Power Stage pour empocher deux points de bonus au championnat.

Un rallye agité

Ce rallye a été marqué par les abandons de Latvala (problème de boîte de vitesses), justement, et Éric Camilli (sortie de route) dès la première spéciale vendredi matin. Tous deux sont repartis en Rally2 le lendemain avec de lourdes pénalités et terminent dans les profondeurs du classement.

Idem pour Ott Tänak qui a passé l'essentiel de l'épreuve en cinquième position avant de rencontrer un problème d'alternateur samedi après-midi. Il termine cependant septième des pilotes marquant des points au championnat constructeurs et équipes, devant Latvala et Camilli.

La seule World Rally Car malheureusement absente à l'arrivée ce dimanche est la Citroën DS3 WRC privée de Stéphane Lefebvre, violemment sorti de la route lors du premier passage dans la terrible spéciale de Panzerplatte Lang (ES10) samedi.

Les médecins du rallyes ont indiqué que le pilote et son copilote, Gabin Moreau, avaient été relevés avec des fractures et des blessures internes - sans en préciser la nature exacte. Moreau a été opéré de la cheville dans l'après-midi de samedi.

Esapekka Lappi emmène un triplé des Skoda officielles, devant deux autres Fabia, en WRC2 alors que Simone Tempestini remporte sa troisième victoires en quatre rallyes en Junior WRC et WRC3.

Du fait de l'annulation du Rallye de Chine, la prochaine manche de la saison sera le Tour de Corse, le premier week-end du mois d'octobre.  

Classement final

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart &

intervalle

1

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

VW Polo R WRC 

RC1  3:00:26.7 
2

 Dani Sordo

 Marc Marti

Hyundai i20 WRC  

RC1 

20.3

20.3 

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai i20 WRC  

RC1 

20.4

0.1 

4

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæeger

VW Polo R WRC

RC1

27.2

6.8 

5

 Hayden Paddon

 John Kennard

Hyundai i20 WRC 

RC1 

3:34.8

3:07.6

 

6

 Mads Østberg

 Ola Fløene

Ford Fiesta RS WRC

RC1

4:31.2

56.4

7

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Skoda Fabia R5 

RC2 

8:36.8

4:05.6 

8

 Pontus Tidemand

 Jonas Andersson

 

Skoda Fabia R5 

RC2 

 8:52.5

15.7

9

 Jan Kopecky

 Pavel Dresler

 

Skoda Fabia R5 

RC2 

9:44.2

51.7

10  Armin Kremer

 Pirmin Winklhofer

 

Skoda Fabia R5

RC2 

10:10.6 

26.4

 

partages
commentaires
La dix-septième spéciale annulée

Article précédent

La dix-septième spéciale annulée

Article suivant

Championnat - Ogier et Ingrassia creusent l'écart

Championnat - Ogier et Ingrassia creusent l'écart
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Allemagne
Pilotes Sébastien Ogier
Auteur Jean-Philippe Vennin