Ogier : "C'est le genre de rallye qu'on apprécie le plus"

partages
commentaires
Ogier :
Par : Jean-Philippe Vennin
28 oct. 2018 à 17:00

Le pilote M-Sport s'est incliné pour un peu moins de trois secondes au terme d'une lutte au couteau face à l'autre Sébastien, Loeb, ce dimanche en Espagne, mais il a repris la tête du championnat.

Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC

Après s'être déjà bien remis en selle dans la course au titre avec une victoire lors de la manche précédente au Pays de Galles, Ogier a fait mieux encore en Catalogne puisque même s'il ne s'est pas imposé cette fois, il a repris la tête du classement provisoire. D'autant qu'en voyant son sourire après l'arrivée, on avait le sentiment qu'il considérait cette deuxième place comme une victoire.

Lire aussi :

"Ça a encore été une bataille géniale, un peu comme il y a trois semaines en Grande-Bretagne où ça avait été tellement intense avec Jari [-Matti Latvala]", a déclaré un Ogier presque hilare au micro de WRC All Live, après avoir empoché en prime les quatre points du deuxième temps de la Power Stage alors que Thierry Neuville y perdait plusieurs unités dans un choc avec une pierre.

"Ça a encore été super intense dans la dernière spéciale. C'est le genre de rallye qu'on apprécie le plus. Bien sûr, c'est encore mieux quand on gagne mais je suis quand même content. On marque beaucoup de points aujourd'hui."

Lire aussi :

Ce week-end a pourtant quelque peu été une histoire à la gomme pour Ogier, qui, après s'être retrouvé à deux reprises avec des pneus pas idéaux (les tendres quand il aurait fallu les pluie, et les pluie quand il aurait fallu les tendres) pour les deux boucles du samedi, a joué la prudence ce matin en n'optant pas, contrairement à Loeb, pour les gommes dures sur des routes plus sèches que prévu par la plupart des concurrents. Mais une histoire qui s'est bien terminée.

"Cela a été un dur week-end, avec des conditions très difficiles", a-t-il rappelé. "On a attaqué très fort à la fin, mais c'est plus tôt dans la course qu'on a probablement perdu la victoire."

Premier sur la route en Australie

À nouveau leader du championnat, Ogier devra ouvrir la route le premier jour sur la terre australienne, dans trois semaines. Un moindre mal, considère-t-il, tant ce qui est pris n'est plus à prendre. Interrogé, samedi soir, au sujet d'éventuelles tactiques visant à ne pas s'élancer le premier aux Antipodes, il avait écarté cette éventualité qui pouvait être à double tranchant.

"C'est toujours mieux d'avoir plus de points", a-t-il réitéré ce dimanche. "Oui, je vais ouvrir la route, mais lui [Neuville] devra marquer les points [pour passer devant]. On ne sait jamais ce qui peut arriver. J'ai fait tout ce que j'ai pu ce week-end pour marquer le maximum, je rate la victoire pour pas grand-chose mais je suis content de ce résultat."

Article suivant
Championnat - Ogier et Ingrassia reprennent la tête

Article précédent

Championnat - Ogier et Ingrassia reprennent la tête

Article suivant

Neuville : "Ne pas ouvrir en Australie pourrait être un avantage"

Neuville : "Ne pas ouvrir en Australie pourrait être un avantage"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Catalogne
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes M-Sport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Réactions