Ogier : un "gros défi" même sans ouvrir la route

Le quadruple Champion du monde va piloter pour la première fois sur la terre sa Ford Fiesta 2017 de M-Sport au Mexique, là même où il avait effectué d'impressionnants débuts en WRC il y a neuf ans.

Au Mexique en 2008, pour la manche d'ouverture du championnat Junior WRC, Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia s'étaient classés huitièmes du général au volant d'une Citroën C2 S1600. En plus de devenir le premier équipage Junior à terminer une manche mondiale dans les points, ils apportaient ainsi la première pierre à l'édifice que serait leur premier titre mondial en fin de saison. Et leur progression était si météorique qu'ils allaient débuter sur une C4 WRC dès la fin de saison en Grande-Bretagne, signant un meilleur temps au passage.

Mais revenons au Mexique, qui leur a apporté d'autres satisfactions avec trois victoires et une deuxième place (en 2016) ces quatre dernières années sur Volkswagen, ainsi qu'un podium de plus sous la forme d'une troisième place avec Citroën en 2010. Un abandon l'année suivante puis une nouvelle huitième place en 2012, sur une Skoda Fabia S2000, complètent leur palmarès sur cette épreuve lors de laquelle ils ont fêté l'an dernier leur 100e participation à un rallye du WRC.

"J'ai fait mes débuts en WRC au Mexique et c'est toujours agréable de revenir ici", rappelle Sébastien Ogier. "On reçoit toujours un accueil si chaleureux des fans, et ils ont une vraie passion pour le rallye."

Cette année, la troisième manche de la saison, et la première organisée outremer après le Monte-Carlo et la Suède, est un rendez-vous important à plus d'un titre : ce sera la première apparition sur la terre des World Rally Cars de la nouvelle génération, et, pour les deux Français, la première occasion depuis... 2014 de ne pas pas ouvrir la route le premier jour. Pas d'emballement toutefois, puisqu'ils s'élanceront en deuxième position dans les spéciales vendredi, derrière la Toyota de Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila.

"Ça restera un grand défi", précise en effet le Gapençais. "Nous serons la seconde voiture dans les spéciales, donc il nous faudra encore faire avec un peu de balayage de la route. Nous aurons besoin d'essayer de rester aussi près que nous pouvons tout au long de la première journée, puis voir ce qui est atteignable quand les conditions deviendront plus constantes."

Les concurrents s'élançant désormais le deuxième puis le troisième jour dans l'ordre inverse du classement, une première étape difficile pourrait en effet compliquer la suite. Mais au moins ce changement de règlement, qu'il appelait de ses vœux, enlèvera-t-il à Ogier la frustration souvent ressentie et exprimée ces dernières années.

Quant aux débuts de la Fiesta WRC 2017, comme de ses trois rivales que sont la Toyota, la Hyundai et la Citroën, ils devraient donner une idée plus précise d'une potentielle hiérarchie pour la suite de la saison, la terre, plus ou moins cassante, étant la surface rencontrée sur la majorité des épreuves. Le Mexique a toutefois d'autres particularités, que sont l'altitude élevée et les fortes températures.

Des tests très utiles

"Nous avons eu un bon début de saison (victoire au Monte-Carlo et troisième place en Suède, ndlr), mais maintenant nous allons expérimenter quelque chose de totalement différent", dit Ogier. "C'est ici que nous aurons un rendu de ces nouvelles voitures sur la terre et que je glanerai de l'expérience des performances de la Fiesta sur cette surface. Nous avons eu une séance de test très utile, avec beaucoup de kilomètres, mais rien ne remplace la compétition. Cela va être un rallye intéressant et j'espère que nous pourrons continuer nos bonnes performances et continuer de progresser."

Le Rallye du Mexique débutera dans la nuit de jeudi à vendredi en heure française, par une super spéciale sur la Place de la Constitution à Mexico.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Mexique
Pilotes Sébastien Ogier
Type d'article Preview
Tags m-sport, presentation, rallye du mexique