Ogier pense qu'il va "continuer encore un peu"

L'avenir du quadruple Champion du monde, dont le contrat avec M-Sport se termine à la fin de la saison en cours, a encore fait l'objet de toutes les spéculations la semaine dernière en Allemagne.

Leader du championnat avec une avance de 17 points sur Thierry Neuville après le Rallye d'Allemagne, Sébastien Ogier est en bonne position pour coiffer une cinquième couronne consécutive – et démontrer qu'il peut aussi être titré avec une autre équipe que Volkswagen, et une voiture, la Ford Fiesta WRC, pas du tout dominatrice comme l'était la Polo R WRC ces dernières saisons. Mieux, il y parviendrait alors avec une équipe qui n'est pas soutenue officiellement par un constructeur, contrairement à ses trois rivales Citroën, Hyundai et Toyota.

Justement, Ogier avait jusque-là insisté sur le fait que sa priorité serait de rejoindre une équipe officielle l'année prochaine. Cependant, la rumeur d'une possible retraite a également circulé la semaine dernière du côté de Bostalsee, ville qui a pris cette année le relais de Trèves comme plaque tournante du Rallye d'Allemagne.

"C'est [la retraite] une possibilité mais ça ne dépend pas du titre", a expliqué Ogier au site officiel du WRC. "La vérité est que je veux continuer un peu, je pense que j'en ferai un peu plus. Je n'ai pas de pression à ce sujet. Je suis très détendu et si j'ai une bonne opportunité de faire quelque chose de bien encore à l'avenir, l'année prochaine, et d'avoir tout ce que je veux, alors je continuerai probablement."

Dur de quitter la maison

Le Gapençais, dont le foyer a accueilli en juin dernier un troisième membre en la personne d'un petit garçon, a toutefois admis, comme d'autres avant lui dont son ancien rival Sébastien Loeb, une certaine lassitude des déplacements et des longues périodes passées loin de chez soi qu'engendre le WRC avec les tests, les reconnaissances et les rallyes.

"Je fais ça depuis de nombreuses années maintenant et ça devient toujours plus dur de quitter la maison, surtout quand on a un enfant. C'est beaucoup de voyages, beaucoup de stress. Je suis détendu à ce sujet mais la vérité est que je travaille sur une solution pour continuer", a-t-il toutefois insisté.

"Je resterai si Ford vient"

Dans l'hypothèse où Ogier continuerait comme prévu, l'éventualité de le voir quitter M-Sport aurait de quoi étonner au vu des résultats de cette année avec une équipe qui a placé au moins une voiture sur le podium lors de chacune des dix manches (sur 13) déjà disputées. La réalité, comme Ogier l'avait déjà souligné il y a quelques mois, est qu'il souhaite une nouvelle implication officielle de Ford, comme cela fut le cas jusqu'en 2012, pour continuer avec la structure de Malcolm Wilson.

"Je dis toujours cela, que je resterai si Ford vient", a réitéré l'homme aux 40 victoires en WRC durant le week-end allemand. "Il faut du temps pour s'acclimater à une nouvelle voiture, ce n'est pas facile de changer la voiture. J'aimerais construire sur ce que nous avons accompli cette saison, mais il nous faut le soutien de Ford. Il y a quelques petites choses que j'aimerais changer [sur la voiture], mais je n'ai aucun doute sur le fait que nous puissions être forts l'année prochaine avec ce soutien."

Et Ogier d'insister : "C'est ici que je veux être".

Citroën sur les rangs ?

S'il devait quitter M-Sport, la solution la plus logique, au vue de la situation du marché des pilotes, pourrait être de voir Ogier rejoindre Citroën plutôt que Hyundai ou Toyota, qui ont plus de pilotes et un leader bien établi. Le directeur de l'équipe française, Yves Matton, a d'ailleurs indiqué en Allemagne qu'il discutait avec "tout pilote ayant gagné un rallye cette année et n'ayant pas de contrat pour l'année prochaine". Si ce n'est pas un appel du pied évident à l'ancien pilote de la marque, ça y ressemble furieusement.

"Il y a des offres", a confirmé Ogier de son côté. "Depuis de nombreuses semaines, je dis que j'espère [une décision] pour bientôt. Je suppose qu'avant le rallye en Espagne [prochaine manche de la saison du 5 au 8 octobre, ndlr], je devrais savoir quelque chose."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes M-Sport
Type d'article Actualités
Tags retraite, transfert