ES3 & 4 - Ogier poursuit sa domination

partages
commentaires
ES3 & 4 - Ogier poursuit sa domination
Par : Jean-Philippe Vennin
6 avr. 2018 à 16:05

Le Champion du monde continue de caracoler en tête du Tour de Corse au terme de la première étape, marquée par une sortie de route de Sébastien Loeb, alors que Thierry Neuville s'est emparé de la deuxième place.

Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
La voiture de Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Esapekka Lappi, Janne Ferm, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Esapekka Lappi, Toyota Gazoo Racing
Elfyn Evans, Phil Mills, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Dani Sordo, Carlos Del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Bryan Bouffier, Xavier Panseri, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Jan Kopecky, SŠkoda Motorsport ŠSkoda Fabia R5

Sébastien Ogier a commencé l'après-midi en réalisant à nouveau le meilleur temps dans la longue spéciale de La Porta - Valle di Rostino (49,07 km) pour porter son avance au classement général à 33"7 sur son plus proche adversaire. Puis il s'est contenté d'un quatrième temps dans la beaucoup plus courte ES4 de Piedigriggio - Pont de Castirla (13,55 km).

"Une journée presque parfaite. Quoi qu'il arrive, nous ne perdrons pas beaucoup de temps dans celle-là", a-t-il déclaré à l'arrivée de cette ES4. "Je suis content de la voiture, on a attaqué fort et je suis très content."

Le plus proche adversaire d'Ogier dont nous parlions, à l'issue de l'ES3, n'était plus Kris Meeke mais Thierry Neuville, auquel le Britannique avait concédé 6"7 (tous deux ayant signé le deuxième et le troisième chrono) pour se retrouver à 4"4 du pilote Hyundai au classement général.

Le Belge a ensuite signé le deuxième temps de l'ES4, ex æquo avec Jari-Matti Latvala, repoussant celui de Citroën encore sept dixièmes de seconde plus loin. Le Britannique s'est plaint d'une route très sale, avec de la terre désposée au passage des autres voitures dans les cordes, et a rencontré des problèmes d'intercom.

"J'essaie d'attaquer fort, très fort", a assuré Neuville, dont la voiture s'est "un peu mieux" comportée que le matin, à l'arrivée de celle-ci et qui pointe à 33"6 du leader. "On doit accepter qu'on ne peut les battre [Ogier et sa Ford], mais on fait de notre mieux et il faut être positif : si on maintient les autres derrière et qu'on creuse l'écart, on sera plus à l'aise."

Le dernier scratch pour Lappi

Même si les changements de set-up opérés à la mi-journée ont perturbé l'équilibre de sa Toyota, Ott Tänak conserve la quatrième place du général. Il précède désormais son équipier Esapekka Lappi, auteur d'un surprenant meilleur temps dans la rapide ES4 avec 1"7 d'avance alors que Neuville, Latvala et Tänak, derrière lui, se tenaient en deux dixièmes.

"J'aimerais que toutes les spéciales soient comme celle-là ! C'est dommage qu'on ne soit pas aussi rapides sur les spéciales plus techniques, plus représentatives du Tour de Corse", a réagi le jeune Finlandais, qui dispute son premier rallye sur asphalte au volant d'une WRC et a gagné deux places dans cet ultime chrono aux dépens d'Elfyn Evans (qui menaçait pourtant Tänak pour la quatrième position en milieu de journée mais a souffert dans l'après-midi) et un discret Dani Sordo. Tous trois se tiennent cependant en moins d'une seconde !

Andreas Mikkelsen a pris l'avantage sur Jari-Matti Latvala pour la huitième place après l'ES3, mais la lui a rétrocédée à l'issue de la suivante. Tous deux ont été gênés par le comportement de leur voiture, même s'il y avait du mieux l'après-midi pour le pilote Toyota. Celui de Hyundai continue aussi de payer ses deux erreurs commises dans les deux spéciales de la matinée.

Bryan Bouffier complète le top 10 après un bon septième temps dans l'ES4. "Une bonne journée. Je suis content des passages dans cette spéciale mais dans la longue, j'avais du mal à bien placer l'avant de la voiture", a relaté l'autre Français de l'équipe M-Sport Ford sur ce rallye.

Lefebvre dans le bon rythme

Jan Kopecky et Stéphane Lefebvre ont chacun signé leur second meilleur meilleur temps du WRC2 dans les deux spéciales de l'après-midi. Le pilote Skoda compte désormais 20"8 d'avance sur Yoann Bonato et sa Citroën C3 R5, et 47"1 sur son équipier Ole Christian Veiby. Lefebvre est remonté en quatrième position avec 1'07"9 de retard sur le leader, auquel il avait concédé 1'09"4 dans l'ES1 en raison de problèmes de freins sur sa C3.

Pierre-Louis Loubet est cinquième sur sa Hyundai alors qu'après un bon chrono dans l'ES3, celle de Nicolas Ciamin, déjà très retardée le matin, a encore concédé beaucoup de temps dans la dernière spéciale.

Les espoirs français Terry Folb et Jean-Baptiste Franceschi pointent aux deux premières place du Junior WRC. Samedi, la deuxième étape débutera à 7h37 et elle aussi sera à suivre en direct sur Motorsport.com. Le résumé du vendredi sera pour sa part diffusé ce soir à 22h30 sur Motorsport.tv, puis à plusieurs reprises durant la journée de samedi.

Classement après ES4/12

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart &

intervalle

1

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1 1h19'39"0

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai 
RC1 

33"6

33"6 

3

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën

RC1

38"7

5"1

4

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1

44"2

5"5

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota 
RC1 

1'13"5

29"3 

6

 Elfyn Evans

 Phil Mills

Ford M-Sport
RC1

1'13"8

0"3

7

 Dani Sordo

 Carlos Del Barrio

Hyundai

RC1

1'14"4

0"6

8

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1

1'25"0

10"6

9

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai
RC1

1'29"2

4"2

10

 Bryan Bouffier

 Xavier Panseri

Ford M-Sport

RC1

1'44"8

15"6

 

Prochain article WRC
ES5 - Un scratch de Loeb qui attise les regrets

Article précédent

ES5 - Un scratch de Loeb qui attise les regrets

Article suivant

Un Loeb "très frustré" repartira samedi en Rally2

Un Loeb "très frustré" repartira samedi en Rally2

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de France
Pilotes Sébastien Ogier , Thierry Neuville
Équipes M-Sport , Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Rapport d'étape