Ogier : Un rallye "parfait" n'aurait pas suffi à battre Evans

Pour Sébastien Ogier, même une performance "parfaite" lors du Rallye du Portugal n'aurait pas permis de battre Elfyn Evans pour la victoire.

Ogier : Un rallye "parfait" n'aurait pas suffi à battre Evans

Elfyn Evans (Toyota) a signé au Portugal sa première victoire de la saison 2021 du Championnat du monde des Rallyes avec 28,3 secondes d'avance sur Dani Sordo (Hyundai) et 1'23"6 sur son équipier Sébastien Ogier. Même s'il maintient son leadership au classement pilotes du WRC, le Français voit l'écart se réduire à deux petits points ; il devra tout de même à nouveau ouvrir la route lors de la première journée du Rallye de Sardaigne la semaine prochaine.

"Je n'aime pas quand je ne suis pas capable de me battre pour les toutes premières places, mais c'était un peu attendu en venant ici en tête du championnat et en ouvrant la route, donc nous avons fait ce que nous pouvions", a déclaré Ogier. "Au final, nous avons terminé troisième, assez loin de Dani et Elfyn, et je crois vraiment que même si j'avais fait une performance parfaite, j'aurais été plus proche, mais pas en mesure de me battre avec eux [pour la victoire] avec la position sur la route."

Lire aussi :

Toutefois, la performance "parfaite" n'a pas eu lieu, Ogier n'ayant pas été pleinement satisfait du comportement de sa Toyota, ce qui a conduit à des erreurs qui lui ont coûté du temps au fil des trois journées. Le septuple Champion du monde a publiquement appelé le constructeur japonais à redoubler d'efforts en vue de la prochaine manche de la saison en Italie.

"Il y a des choses que nous devons comprendre et sur lesquelles nous devons travailler pour être plus affûtés en Sardaigne", a-t-il ajouté. "Honnêtement, je suis heureux de mener le championnat. C'est toujours une bonne chose d'être en tête. Personne ne veut ouvrir la route en Sardaigne, mais les points ne sont plus à prendre et c'est à mes concurrents de me rattraper."

Après avoir connu un Rallye du Portugal particulièrement difficile, Hyundai est attendu au tournant en Méditerranée, avec Ott Tänak et Thierry Neuville qui ont tous les deux abandonnés lors de la dernière manche avant de revenir pour la journée de dimanche, prenant les deux premières positions de la Power Stage.

En dépit des 30 journées de tests autorisées pour les équipes du WRC en 2021, afin de mieux s'habituer aux pneus Pirelli, Toyota a fait le choix de ne pas se rendre en Sardaigne dans ce cadre. "Nous sommes limités avec les journées d'essais et elles sont calculées sur une journée par pilote", a expliqué à ce sujet le directeur d'équipe Jari-Matti Latvala.

"Désormais, bien sûr, nous avons un nouveau rallye au Kenya [le Safari Rally] et nous nous sommes davantage concentrés sur le Kenya. Nous avons considéré que la Sardaigne et le Portugal étaient des épreuves similaires. Un set-up pour [ces deux rallyes] et on essaie de travailler davantage pour le Kenya, qui est une nouvelle épreuve pour tout le monde."

Avec Jason Craig

partages
commentaires

Voir aussi :

Oliver Solberg absent en Sardaigne après un test COVID positif pour Petter

Article précédent

Oliver Solberg absent en Sardaigne après un test COVID positif pour Petter

Article suivant

Greensmith contraint à un changement de copilote en Sardaigne

Greensmith contraint à un changement de copilote en Sardaigne
Charger les commentaires