Ogier : "Le refrain habituel sur les rallyes neige"

Au terme de la première journée de l'Arctic Rally Finland, Sébastien Ogier pointe au neuvième rang à plus de 49"8 du leader.

Il n'y a pas eu de miracle pour Sébastien Ogier lors de la première journée de l'Arctic Finland Rally. Avec deux passages dans la plus longue spéciale du rallye (31,05 km), le pilote du Toyota Gazoo Racing, qui ouvrait la route suite à sa victoire au Monte-Carlo, n'a pas eu les armes pour rivaliser face à ses adversaires partant plus tard. Cantonné à son rôle de balayeur de luxe, il n'a été qu'un spectateur du rythme imprimé aux avant-postes malgré un engagement intact et une gestion exemplaire de ses pneumatiques. 

Habitué à jouer les premiers rôles en Suède après ses sept victoires (en WRC) en Principauté, le septuple Champion du monde reste frustré de cette situation. De retour au parc d'assistance de Rovaniemi, il a tiré un premier bilan de cette journée délicate. "Ce n'est pas le début de rallye idéal. C'est sûr que nous sommes déjà très loin. Malheureusement, c'est le refrain habituel sur les rallyes neige", a-t-il concédé. "En partant dans cette position [premier], il n'y pas grand chose à faire. Nous avons beaucoup souffert au niveau du balayage."

Lire aussi :

Sous des températures anormalement douces (proches de 0°C) dans la région à cette période de l'année, la couche de neige fraîche présente sur la route a été un net désavantage pour la Yaris WRC ."J'ai essayé de faire de mon mieux, mais malheureusement, avec les températures positives d'aujourd'hui, la neige était beaucoup trop molle et je n'avais pas d'adhérence pour aller plus vite. C'est un peu frustrant mais nous allons essayer de nous accrocher demain."

Cinquième sur la route ce samedi, Ogier n'aura qu'un maigre bénéfice de sa position sur la route, puisque ses adversaires partiront également plus loin dans le nouvel ordre de départ. "Quand vous êtes à l’arrière du peloton, vous êtes de toute façon assurés de repartir devant donc cela ne sera pas forcément mieux pour moi demain."

partages
commentaires
ES2 - Ott Tänak marque son territoire

Article précédent

ES2 - Ott Tänak marque son territoire

Article suivant

Le Champion du monde WRC Hannu Mikkola est décédé

Le Champion du monde WRC Hannu Mikkola est décédé
Charger les commentaires