Ogier : "un rêve de rouler un jour sur le circuit de Spa"

Après deux journées passées dans les Flandres autour d'Ypres, la huitième manche du Championnat du monde a la particularité de se terminer 300 km plus à l'est lors d'une dernière étape tracée autour et sur le circuit de Spa-Francorchamps.

Ogier : "un rêve de rouler un jour sur le circuit de Spa"
Charger le lecteur audio

Sébastien Ogier déclare qu'il sera "spécial" de conduire sur des portions du circuit de Spa-Francorchamps, qui servira de point d'orgue à la première édition du Rallye d'Ypres en Championnat du Monde. Les organisateurs ont en effet décidé d'apporter de la nouveauté au parcours habituel de l'épreuve flamande en traçant la dernière journée de course en Wallonie, afin d'intégrer le Toboggan des Ardennes au programme.

Cette décision a divisé l'opinion des concurrents, étant donné que le trajet de liaison, de plus de deux heures depuis Ypres, nécessite un départ matinal (4h50) pour l'étape finale de dimanche. Cependant, le septuple Champion du monde estime que cela lui donnera l'occasion de réaliser un parcours de rêve sur ce circuit emblématique.

"Ce n'est pas un profil super sexy mais finir à Spa sera spécial et cela apportera de belles images pour le rallye", a déclaré Ogier. "J'ai toujours eu dans un coin de ma tête le rêve de rouler un jour sur le circuit de Spa et ce sera une première petite découverte avant, je l'espère, d'autres opportunités là-bas."

En local de l'étape et leader du classement général, Thierry Neuville s'est quant à lui montré plus mesuré sur l'intérêt sportif de cette dernière étape au profil atypique en WRC.

"Pour être honnête, c'est un profil assez différent. Les spéciales choisies sont toujours assez bosselées et certaines sections sont grasses et boueuses. Pour le reste, il s'agit essentiellement d'une étape de type course sur circuit, utilisant la piste et le paddock, et un peu de rallycross également", a expliqué le pilote Hyundai. "C'est donc un peu un compromis et un mélange. Un peu de tout. Pour être honnête, ils auraient pu choisir des routes plus agréables."

Le tronçon, qui accueillera la spéciale de Stavelot  (ES17 et 19), entrera sur la partie sud du circuit par un tunnel situé entre les virages Malmedy et Rivage. Après un passage sur la route de service à l'intérieur de la piste longeant notamment les courbes de Pouhon et Bruxelles, la spéciale se terminera sur le circuit pour les 2,7 derniers kilomètres de Malmedy jusqu'au virage de Stavelot.

La spéciale faisant office de Power Stage (ES18 et 20), appelée tout simplement Spa-Francorchamps, s'articulera quant à elle au nord du circuit après une nouvelle entrée par un tunnel. Les concurrents emprunteront une partie de la voie des stands en sens inverse pour finalement reprendre le circuit à la sortie de Chicane. La ligne de droite de départ servira ensuite de rampe de lancement vers l'épingle de la Source puis le mythique Raidillon de l'Eau Rouge, au milieu duquel la spéciale quittera le circuit pour s'achever sur la nouvelle arène de Rallycross.

Même si ce type de spéciale s'inscrit à l'opposé des standards du rallye, ce n'est pas la première fois que le WRC intègre un haut lieu des sports mécaniques. En décembre dernier, le circuit italien de Monza avait été le théâtre de la finale du WRC, organisée à la hâte au terme d'une saison lourdement chamboulée par la crise sanitaire.

Lire aussi :

partages
commentaires
Pas de consignes chez Hyundai mais de "chaudes recommandations"
Article précédent

Pas de consignes chez Hyundai mais de "chaudes recommandations"

Article suivant

ES17 & 18 - À Spa, Neuville gère et Ogier galère

ES17 & 18 - À Spa, Neuville gère et Ogier galère
Charger les commentaires
La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs Prime

La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs

Après avoir remporté un huitième titre mondial, Sébastien Ogier va cesser son engagement à plein temps en WRC. Pour comprendre l'héritage qu'il laisse, plusieurs de ses anciens adversaires, coéquipiers ou collègues témoignent de cette carrière riche en succès.

WRC
30 nov. 2021
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020