Ogier s'attend à un championnat "encore une fois très ouvert"

Après une saison 2017 particulièrement disputée, le pilote français s'attend à devoir faire face à une forte concurrence cette année, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur de M-Sport.

Ogier s'attend à un championnat "encore une fois très ouvert"
Sébastien Ogier et Elfyn Evans, M-Sport
La Ford Fiesta WRC de Sébastien Ogier exposée
Détail de la voiture de Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Détail de la voiture de Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, M-Sport
Détail de la voiture de Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier et Elfyn Evans, M-Sport
Malcolm Wilson, Sébastien Ogier et Elfyn Evans, M-Sport Ford, lors de la présentation de la saison WRC
Nicolas Gilsoul, Thierry Neuvile, Sébastien Ogier, Malcolm Wilson et Elfyn Evans lors de la présentation WRC
Charger le lecteur audio

Sébastien Ogier a beau avoir décroché son cinquième titre d'affilée en WRC en 2017, ce dernier a sans doute été le plus difficile à obtenir pour le Français. En effet, celui-ci n'a remporté que deux rallyes l'an dernier, contre au moins six lors de chacun de ses triomphes avec Volkswagen, de 2013 à 2016.

Au championnat, celui qui a rejoint au dernier moment M-Sport a par ailleurs dû se démener jusqu'à l'avant-dernier rallye pour se défaire d'un Thierry Neuville particulièrement insistant, et qui n'a fini qu'à 27 points au général.

Mais avec une cinquième couronne dans sa besace et en dépit de cette concurrence accrue, l'objectif ne peut qu'être une nouvelle couronne pour le Gapençais. "Je pense que ce serait dommage de viser autre chose !" a-t-il confirmé en marge du lancement de la saison WRC la semaine dernière lors de l'Autosport International Show. "Nous l'avons décroché ces cinq dernières années, donc bien sûr nous aimerions continuer. Mais ce n'est jamais facile, et il faudra que nous soyons à notre meilleur niveau si nous voulons avoir une chance de nous battre pour cela."

Avec pas moins de sept vainqueurs différents sur les 13 manches de la saison 2017, impossible de nier que la concurrence s'est considérablement intensifiée au cours des 12 derniers mois. Ogier s'attend donc cette année à voir surgir la menace de partout. "L'an dernier, toutes les équipes ont été capables de gagner des rallyes, et je pense qu'il y a de bons pilotes dans toutes les équipes", analyse le pilote M-Sport. "Nous ne pouvons exclure personne, et pour être honnête, cela promet d'être encore une fois très ouvert. Il est clair que nous devons respecter tout le monde. Mon idée est de rester concentré sur moi-même et de faire de mon mieux avec ce que j'ai. Nous verrons après quelques rallyes où nous en sommes."

Evans, un outsider dangereux chez M-Sport

Si les autres équipes fourbissent leurs armes en vue du prochain exercice, la concurrence pourrait également provenir de l'intérieur même de M-Sport, avec Elfyn Evans qui a proposé des choses intéressantes en 2017 et signé son premier succès lors du Rallye de Grande-Bretagne en fin de saison.

"L'an dernier, Elfyn a été la plupart du temps en difficulté avec ses pneus [DMACK, ndlr], mais maintenant nous avons le même package, et je m'attends à ce qu'il soit fort", souligne Ogier. "Mais c'est ce dont nous avons besoin, pour être honnête. Il faut que nous soyons tous les deux au top pour continuer à faire progresser la voiture. Je pense qu'Elfyn a bien progressé l'an passé et que nous pouvons compter sur lui à présent pour se battre devant."

Il est vrai que les Ford Fiesta n'afficheront que peu d'évolutions cette année, d'une part en raison de la faible marge de manœuvre mise à disposition de toutes les équipes, mais également du fait du peu de temps séparant la dernière manche de 2017 du Rallye Monte-Carlo 2018 (deux mois). "La voiture n'est qu'une petite évolution de l'an passé", reconnaît-il ainsi. "Elle est assez similaire, car dès qu'elle est homologuée, vous ne pouvez plus trop la changer. Mais bien sûr nous essayons de travailler dessus pour améliorer toutes les pièces que nous pouvons. L'an dernier, nous avons été réguliers mais peut-être pas aussi rapides que je l'aurais souhaité. Le plan est donc de trouver encore de la vitesse, et d'être encore plus rapide que l'an passé."

Néanmoins, Ogier a reçu l'assurance en fin de saison dernière du renforcement du soutien de Ford auprès de M-Sport. Un facteur déterminant dans la prolongation du Français au sein de l'équipe britannique.

Le Rallye Monte-Carlo, première manche de la saison 2018 et qui se déroulera la semaine prochaine, constituera ainsi un premier indicateur du niveau de performance des Fiesta, sur un terrain plus que familier pour Ogier, qui y a remporté les quatre dernières éditions. 

Avec Craig Scarborough

partages
commentaires
Si l'aventure Citroën ne dure pas, Østberg aura un "plan de secours"
Article précédent

Si l'aventure Citroën ne dure pas, Østberg aura un "plan de secours"

Article suivant

Tänak a rejoint Toyota pour dépasser son statut de n°2 chez M-Sport

Tänak a rejoint Toyota pour dépasser son statut de n°2 chez M-Sport
Charger les commentaires
La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs Prime

La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs

Après avoir remporté un huitième titre mondial, Sébastien Ogier va cesser son engagement à plein temps en WRC. Pour comprendre l'héritage qu'il laisse, plusieurs de ses anciens adversaires, coéquipiers ou collègues témoignent de cette carrière riche en succès.

WRC
30 nov. 2021
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020