Ogier surpris d'être aussi bien placé vendredi soir

partages
commentaires
Ogier surpris d'être aussi bien placé vendredi soir
Par : Jean-Philippe Vennin
14 sept. 2018 à 19:22

Alors qu'ils s'élançaient les deux premiers dans les spéciales sur terre de la première étape en Turquie, Thierry Neuville et Sébastien Ogier occupent les deux premières places du classement général vendredi soir. De quoi étonner le pilote français de M-Sport.

Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport

Deuxième à seulement trois dixièmes de seconde du leader qui l'est au championnat également, Thierry Neuville, et 2''3 devant Andreas Mikkelsen qui disposait d'une position de départ a priori plus favorable, Sébastien Ogier ne s'attendait clairement pas à occuper une aussi bonne position au terme de la première journée de course. Et même s'il en connaissait la raison, le Champion du monde ne cachait pas son étonnement lors du dernier regroupement à Asparan.

''C'est un peu surprenant bien sûr, je pense que les conditions étaient très souvent mauvaises pour être devant aujourd'hui, ce qui est très rare sur la terre'', expliquait le pilote M-Sport Ford. ''Je suis content de ma journée, j'ai donné tout ce que j'avais.''

''Évidemment, on a perdu un peu de temps dans la poussière [de Neuville] ce matin, c'est la seule partie frustrante de la journée. Pour le reste, j'ai essayé de donner tout ce que je pouvais et il n'y avait pas grand-chose de plus que je puisse faire.''

Lire aussi :

Comme Ott Tänak, le troisième candidat au titre qui a lutté toute la journée avec le manque de grip de sa Toyota sur ce terrain, ainsi que Craig Breen et sa Citroën, Ogier a signé un temps scratch dans la deuxième des trois spéciales de la matinée, contre deux pour Neuville et Mikkelsen.

Mais c'est surtout dans le précédent secteur chronométré, le premier de l'après-midi qui était aussi le second passage dans les 38 kilomètres de Çetibelli, que le Gapençais a fait parler la poudre – même s'il s'y est incliné pour un dixième face à Mikkelsen. Avait-il pris beaucoup de risques, ainsi que l'ont aussitôt déduit ses rivaux ? À l'entendre, pas du tout.

''Honnêtement, je n'ai en rien changé mon rythme, je crois que ce sont eux qui dormaient'', a-t-il lancé avec une certaine assurance. ''Bien sûr, il y avait une portion très rapide de dix ou 15 kilomètres peut-être. Oui, bien sûr, il y avait des risques – mais pour tout le monde, quoi que vous fassiez.''

''Je n'attaquais pas très fort, j'essayais juste de rester propre et pas trop agressif sur les pierres, mais ça peut arriver à tout le monde [de se faire surprendre]. Évidemment, il y avait une forte usure des pneus et j'ai fini la journée sans grand-chose de restant sur la voiture, mais globalement, ça reste une bonne journée.''

La régularité avant tout

Comme pour corroborer ses propos, l'homme aux 43 victoires en WRC, en compagnie de Julien Ingrassia, estime que leurs meilleures chances de succès ne résident pas dans l'attaque ce week-end.

''Je pense que notre principale chance de gagner ce rallye est [de le faire] à la régularité, parce que pour ce qui est de la vitesse, on voit que nous ne sommes clairement pas au niveau'', n'hésitait-il pas à conclure. ''Mais nous faisons tout ce que nous pouvons et le rallye est encore long.''

La deuxième étape de samedi, longue de 130 kilomètres répartis en six spéciales, sera à suivre en direct sur Motorsport.com à partir de 7h30.

Prochain article WRC
ES5 à 7 - Lutte (très) serrée entre Neuville, Ogier et Mikkelsen

Article précédent

ES5 à 7 - Lutte (très) serrée entre Neuville, Ogier et Mikkelsen

Article suivant

ES8 - Problème pour Neuville, Ogier prend la tête

ES8 - Problème pour Neuville, Ogier prend la tête
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Turquie
Catégorie Étape 1
Pilotes Andreas Mikkelsen , Sébastien Ogier , Thierry Neuville , Ott Tänak
Équipes Toyota Racing , M-Sport , Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Réactions