Actualités
WRC Essais privés Toyota Yaris WRC 2017

Premiers essais prometteurs pour Toyota, Mäkinen au volant !

La Toyota Yaris WRC 2017 a parcouru plus de 5000 kilomètres sur les routes de Finlande, point de départ d'un large programme d'essais en vue du retour du constructeur japonais dans la discipline l'an prochain.

Toyota Yaris WRC 2017
Toyota Yaris WRC 2017
Toyota Yaris WRC 2017
Toyota Yaris WRC 2017
Toyota Yaris WRC 2017
Toyota Yaris WRC 2017
Juho Hanninen, Toyota Yaris WRC 2017
Toyota Yaris WRC 2017

Après avoir travaillé ces neuf derniers mois sur le développement de la Yaris WRC, Toyota a pu réaliser ses premiers essais avec la voiture qui lui permettra de faire son retour en Championnat du monde des Rallyes l’année prochaine.

Le programme de tests a débuté en Finlande, avant de se poursuivre prochainement dans le sud de l’Europe. Le premier shakedown de la Yaris WRC avait eu lieu en mai dernier à Puuppola. Depuis, les séances d’essais se sont multipliées. Plus de 5000 kilomètres ont été parcourus, mais il ne s’agit que du point de départ dans le programme du constructeur japonais.

"Nous avons travaillé dur pour être dans les temps", concède Tommi Mäkinen, team principal de Toyota Gazoo Racing WRC. "Nous avons fait beaucoup de séances d’essais depuis le mois de mai, et nous tenons notre planning."

Deux équipes de tests

Pour pouvoir travailler plus vite et plus efficacement, Toyota mène ses essais avec deux voitures, ce qui permet "d’augmenter le rythme et de diversifier les essais de développement". L’objectif est de pouvoir tester la Yaris WRC dans toutes les conditions et sur toutes les surfaces avant qu’elle ne fasse ses débuts en compétition en 2017.

"La raison pour laquelle nous travaillons avec deux voitures est que nous voulions séparer le développement en deux parties", explique Tom Fowler, ingénieur en chef du programme. "La première équipe travaille uniquement en Finlande, en se concentrant sur la fiabilité et l’endurance de la voiture, avec un programme d’essais axé sur le moteur et la boîte de vitesses. La seconde équipe est concentrée sur la suspension et travaille dans d’autres bases européennes, comme en Espagne et au Portugal."

"Nous n’avons pas encore commencé les essais sur asphalte, mais nous pouvons déjà dire que les niveaux de performance de la voiture sont très élevés. Nous avons pu travailler sans rencontrer de problème majeur jusqu’à présent, et c’est très encourageant."

Mäkinen n'a pas pu résister !

Les premiers essais ont été menés par Juho Hanninen et Jarrko Nikara, mais également par Tomi Mäkinen en personne, qui s'est installé à son volant, à 52 ans.

"Je ne pouvais tout simplement pas résister, alors j’ai été le premier à évaluer la voiture !", révèle le quadruple Champion du monde WRC. "Les sensations étaient géniales et c’était fun de piloter à nouveau. Nous avons aussi la chance de pouvoir faire appel à l’expérience de Juho Haninnen et Jarkko Nikara. D’autres pilotes sont attendus pour rejoindre l’équipe de développement très bientôt."

Mäkinen a indiqué que l’équipe de course continuait de se renforcer en nombre comme en qualité et que l’ambiance de travail était idéale dans un team "uni" où personne ne compte ses efforts.

"Je crois que c’est l’un des ingrédients essentiels dans une équipe qui réussit, et je suis ravi de voir que tout le monde a adopté la même approche et tire dans la même direction", conclut le Finlandais.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La C3 WRC fait connaissance avec l'asphalte
Article suivant Latvala vise un quatrième succès à domicile

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France