WRC
C
Rallye d'Estonie
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
51 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
71 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
92 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
106 jours
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
127 jours

Problème de visibilité en vue pour la première étape

partages
commentaires
Problème de visibilité en vue pour la première étape
Par :
31 mai 2019 à 08:15

Les concurrents de pointe du WRC ont appelé les organisateurs à augmenter les écarts entre les voitures au départ pour des raisons de sécurité, les récentes fortes chaleurs causant un important souci lié à la poussière.

Après les reconnaissances, en début de semaine, les pilotes ont tous évoqué des problèmes de visibilité, notamment dans les spéciales tracées au sud de Matosinhos, QG du rallye. La liste de départ pour les sept spéciales de ce vendredi prévoit des départs espacés de trois minutes, mais d'après les informations de Motorsport.com, les équipes ont demandé aux organisateurs de se repencher sur la question.

Lire aussi :

La spéciale d'ouverture du rallye, celle de Lousã, est particulièrement concernée en raison de la nature sinueuse de son tracé entre les arbres. "Lors des recos, cette spéciale était très mauvaise [en termes de visibilité, Ndlr] et la vitesse était absente", a dit un pilote à Motorsport.com. "Ça peut rendre la vie difficile aux organisateurs [des départs espacés de quatre minutes], mais ce doit être la façon la plus sûre et honnête [d'y remédier]. Sans ça, la voiture de tête pourrait avoir une très, très grosse avance."

Dans des conditions plus habituelles, Sébastien Ogier, leader du championnat, devrait souffrir en devant balayer la terre sur la trajectoire, mais ce désavantage pourrait grandement s'inverser dans la première boucle de spéciales.

Neuville remis "à 99%"

Thierry Neuville s'est donc bien remis de son accident du Chili pour réaliser le meilleur temps du shakedown, jeudi, sa Hyundai précédant d'un dixième la Toyota de Kris Meeke.

À la question de savoir comment il se sentait après le gros choc subi en Amérique du Sud, le Belge a répondu : "En pleine forme, à 99%. Quelques petites douleurs subsistent ici et là mais on a eu une bonne séance d'essais une semaine après le Chili. Ça s'est très bien passé. Cela a été une journée difficile, et [le terrain] était très cassant. Mais j'y ai survécu, puis j'ai eu deux semaines pour récupérer. Je suis confiant."

"On sait que ça [les accidents] fait partie du jeu. On sait que ce n'était pas le premier et que ça ne sera probablement pas le dernier. Ça peut arriver à la vitesse où l'on roule. Il y a des milliers de virages durant la saison. Parfois, on peut faire une erreur."

Ogier "pas inquiet" après le shakedown

Meeke a mené trois des quatre derniers rallyes et admis qu'il voulait confirmer son début de saison assez prometteur. "On a été en mesure de signer des meilleurs temps sur chaque rallye", a dit le Nord-Irlandais. "Il n'a pas manqué grand-chose, mais je suis sûr que tout va se mettre en place."

Teemu Suninen a été le troisième plus rapide sur sa Ford Fiesta WRC, et assuré qu'il n'avait qu'un objectif pour dimanche : gagner.

Le 11e et dernier chrono des WRC a été l'apanage d'Ogier. Interrogé sur un possible manque de rythme de sa C3 WRC, le pilote Citroën – à 2"4 de Neuville – a expliqué : "Je n'ai pas attaqué trop sur le goudron. Je veux préserver mes pneus. Le [résultat du] shakedown ne m'inquiète pas."

La première spéciale doit débuter à 10h48, heure de Paris, et le rallye sera à suivre en direct intégral sur Motorsport.com.

Article suivant
Les horaires des 20 spéciales du week-end au Portugal

Article précédent

Les horaires des 20 spéciales du week-end au Portugal

Article suivant

Suivez le Rallye du Portugal en direct

Suivez le Rallye du Portugal en direct
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Catégorie Jour 1
Auteur David Evans