WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Quentin Gilbert - L'autre Champion du Monde français de 2015

partages
Quentin Gilbert - L'autre Champion du Monde français de 2015
Par :
7 oct. 2015 à 16:00

En remportant sa quatrième victoire en cinq manches le week-end dernier en Corse, le Vosgien a coiffé la couronne Junior du WRC et a sans doute remis sa carrière sur de bons rails.

Stéphane Lefebvre et Quentin Gilbert
Quentin Gilbert et Nicolas Klinger, Ford Fiesta R5
Quentin Gilbert, Mads Ostberg, Stéphane Lefebvre
Quentin Gilbert et Nicolas Klinger, Ford Fiesta R5

Quentin Gilbert avait effectué un pas en arrière en termes de catégorie cette année, choisissant de disputer le Championnat du monde Junior, sur une DS3 R3-MAX.

L'ancien vainqueur du Citroën Racing Trophy en Championnat de France (2012) et 2e du Citroën Top Driver en Championnat du monde (2013) retrouvait ainsi la marque française après une saison en Drive Dmack Fiesta Trophy – également dans le cadre du WRC – l’an dernier sur Ford. Une saison qu'il avait conclue sur le podium mais sans la victoire finale qui aurait pu lui permettre d'intégrer le giron de Malcolm Wilson et M-Sport.

Quatre victoires "historiques"

Déjà vainqueur l'an dernier du Monte-Carlo en WRC3 puis du Rallye de France en Alsace dans la catégorie WRC2, Gilbert s'est imposé cette année – excusez du peu – au Monte-Carlo, au Portugal, en Finlande et donc au Tour de Corse. Soit quatre victoires en cinq manches déjà disputées, toutes remportées sur des terrains historiques du WRC, qui ont assuré le pilote de 26 ans de son premier titre mondial alors qu'une épreuve reste à disputer en Catalogne.

Le titre Junior n'est pas une garantie pour la suite mais certains de ceux qu'ils l'ont remporté avant lui ont ensuite connu les plus belles des carrières. On veut parler de Sébastien Loeb (titré en 2001) et de Sébastien Ogier (2008). Là encore, excusez du peu. Mais, inutile de se mettre la pression...

Nous avons été plutôt prudents au départ, car les conditions étaient vraiment difficiles. Sur le sec, nous avons pu attaquer davantage samedi après-midi.

Quentin Gilbert

Je suis très heureux de gagner en Corse et de m’assurer du titre à l’arrivée de mon rallye national,” a réagi l'ancien lauréat (en 2009) de l'Opération Rallye Jeunes FFSA. “Nous avons été plutôt prudents au départ, car les conditions étaient vraiment difficiles. Sur le sec, nous avons pu attaquer davantage samedi après-midi.”

Aujourd’hui [dimanche, pour la troisième et dernière étape], il fallait surtout gérer notre avance. Je suis content de partager cette réussite avec mon copilote Renaud Jamoul et mon équipe. Nous avons vécu une saison exceptionnelle et je suis impatient d’être à l’année prochaine!”

Une saison de WRC2 en 2016

En 2016, justement, Quentin Gilbert disputera le WRC2 au volant d'une DS3 R5 et avec le soutien de Citroën Racing – un programme proche de celui dont disposait Stéphane Lefebvre cette année. Il retrouvera plus encore la marque au chevrons, avec laquelle il a toujours couru (à l'exception de ses débuts sur Clio RS puis d'une saison en Championnat de France Junior sur Twingo R1 en 2010) avant la parenthèse de 2014 et dont il fut le pilote d'essais compétition clients en 2013.

Quentin Gilbert sera un beau champion en fin de saison,” a déclaré Marek Nawarecki, team manager et responsable compétition clients, justement, chez Citroën. “Il a montré sa capacité à gagner sur des terrains aussi différents que le Monte-Carlo, le Portugal, la Finlande et la Corse. Nous serons très heureux de l’accompagner l’an prochain avec un programme en DS 3R5.”

Article suivant
Evans sort de l'ombre - "Quelle super semaine pour le sport gallois!"

Article précédent

Evans sort de l'ombre - "Quelle super semaine pour le sport gallois!"

Article suivant

WRC2 - Première pour Maurin, Lappi se rapproche

WRC2 - Première pour Maurin, Lappi se rapproche

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de France
Pilotes Quentin Gilbert
Auteur Jean-Philippe Vennin