Le Rallye d'Australie "au milieu de nulle part" frustre les équipes

partages
commentaires
Le Rallye d'Australie
Par : David Evans
1 déc. 2018 à 08:45

Les équipes du Championnat du monde des Rallyes ont exprimé leur frustration de voir le Rallye d'Australie se dérouler "au milieu de nulle part", à Coffs Harbour.

Les constructeurs pensent que cette ville de Nouvelle-Galles du Sud était trop petite pour être l'hôte cette année d'une finale qui pouvait couronner trois pilotes, et ont renouvelé leur demande d'un transfert vers un autre lieu en Australie, ou d'un changement de calendrier pour que la saison se termine dans un pays européen. Depuis que l'épreuve a été déplacée à Coffs, en 2011, les avis ont été divisés entre l'apport d'un parcours très intéressant et la déception de voir un public peu nombreux venir y assister.

Lire aussi :

Le directeur de Toyota, Tommi Mäkinen, s'est interrogé auprès de Motorsport.com : "Que faisons-nous là ? Ce n'est pas le bon endroit. Nous venons ici, au milieu de nulle part, et personne ne regarde. Nous avons une incroyable finale pour la saison, mais aucune ambiance."

"Je ne comprends pas cela. Quand je roulais, nous étions en Australie à Perth et presque tous les ans, le rallye était élu le meilleur de l'année. Mais pas ce rallye. J'ai rencontré des fans qui sont venus de Brisbane, c'est à quatre heures de route et ils ont dit qu'il n'y avait rien, aucune promotion, depuis là-bas. Le championnat a été décidé alors que personne ne regardait, c'est peut-être la raison pour laquelle nous devons avoir la dernière manche en Europe."

Il y a depuis longtemps des demandes pour que l'épreuve se tienne au sud de Sydney, mais le responsable des opérations, Wayne Kenny, a écarté cette possibilité à cause d'un manque de parcours possibles. De son côté, le directeur du rallye, Ben Rainsford, estime que l'aspect commercial pourrait justifier une telle décision.

"J'ai été là-bas pendant quatre jours, en conduisant de manière à avoir assez de distance", a déclaré Kenny à Motorsport.com. "D'une possible base à l'ouest de Sydney, et nous parlons d'un lieu à 30 kilomètres du centre-ville, il n'y a juste pas assez de kilomètres."

"Finalement, je n'ai même pas pu tirer 300 km d'un possible parcours. J'ai dû regarder, essayer de faire fonctionner cette possibilité, mais ce n'est pas viable pour le moment. On peut s'en sortir avec une super spéciale, mais nous avons déjà essayé ça trois fois et ça n'a pas fonctionné, à chaque fois pour des raisons environnementales."

Article suivant
Østberg annonce que Citroën n'aura que deux voitures en WRC en 2019

Article précédent

Østberg annonce que Citroën n'aura que deux voitures en WRC en 2019

Article suivant

Ogier : "Mon ressenti initial" de la Citroën C3 WRC "n'est pas trop mauvais"

Ogier : "Mon ressenti initial" de la Citroën C3 WRC "n'est pas trop mauvais"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Australie
Auteur David Evans