Portugal, Italie, Kenya : le WRC s'en remet aux gouvernements

Le WRC prendra des décisions pour la suite de son calendrier 2020 à la lumière des futures communications gouvernementales pour les prochains pays qui doivent être visités.

Portugal, Italie, Kenya : le WRC s'en remet aux gouvernements

Quelques jours après avoir écourté le Rallye du Mexique, le WRC a fait le point sur la situation de son championnat, alors que la pandémie de nouveau coronavirus bouleverse l'ensemble des sports mécaniques.

Par ailleurs, le promoteur du Championnat du monde des Rallyes a confirmé qu'un membre de son équipe avait été testé positif au COVID-19 et qu'il était resté au Mexique pour être traité. "Cette personne n'était présente que dans l'hôtel de l'équipe et dans le centre WRC TV, qui a été retiré du parc d'assistance et du centre médias", précise un communiqué. "Le personnel de WRC TV, la FIA, les équipes et d'autres parties qui ont potentiellement été en contact avec cette personne ont reçu des conseils suite à la confirmation du test positif."

Lire aussi :

Dès la fin de semaine dernière, le WRC avait annoncé le report du Rallye d'Argentine, initialement prévu fin avril. Concernant cette épreuve, il est précisé qu'en raison des restrictions gouvernementales, retrouver une date ne sera pas possible "avant les trois derniers mois de l'année"

Pour le moment, les prochaines échéances du WRC sont les rendez-vous au Portugal (21-24 mai) et en Sardaigne (4-7 juin), dans deux pays qui ont déclaré l'état d'urgence et qui appartiennent à l'espace Schengen, dont les frontières ont été fermées. Pour ces deux rallyes, le promoteur du WRC précise qu'il "ne prendra pas aucune décision tant que les gouvernements de chaque pays n'auront pas fourni de nouvelles informations quant à l'état d'urgence". Le gouvernement portugais devrait communiquer entre le 3 et le 8 avril, tandis qu'en Italie de nouvelles informations sont attendues le 25 mars. 

Enfin, le WRC aborde pour la première fois la question du Safari Rally au Kenya, dont le retour au calendrier est programmé pour la mi-juillet. "Les organisateurs continuent également de suivre leur planning", est-il précisé. "Les frontières ont été fermées pour 30 jours et le gouvernement donnera des nouvelles à l'issue de cette période."

partages
commentaires
Après son abandon, Neuville ne visait pas la Power Stage

Article précédent

Après son abandon, Neuville ne visait pas la Power Stage

Article suivant

Tänak assume son erreur au Mexique

Tänak assume son erreur au Mexique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur Basile Davoine