Retour en images sur une incroyable saison de WRC !

partages
commentaires
Retour en images sur une incroyable saison de WRC !
Par : Rédaction Motorsport.com
25 nov. 2018 à 07:30

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont été sacrés Champions du monde en WRC pour la sixième fois consécutive, tandis que Toyota a remporté la couronne chez les équipes. Retour en images sur une saison exceptionnelle.

Lire aussi :

Diapo
Liste

Rallye Monte-Carlo

Rallye Monte-Carlo
1/60

Pour la deuxième année consécutive, on retrouve les quatre constructeurs que sont Citroën, Hyundai, M-Sport (qui exploite des Ford Fiesta) et Toyota.

Rallye Monte-Carlo

Rallye Monte-Carlo
2/60

Photo de: McKlein/LAT Images

Ott Tänak a quitté l'équipe Championne du monde, M-Sport, pour rejoindre Toyota. Cela constitue le plus gros transfert de l'intersaison et la possibilité pour l'Estonien de devenir leader de l'équipe, ce qui s'avérait compliqué face à Sébastien Ogier chez M-Sport. Toyota a préféré se tourner vers Tänak que vers le Français pour jouer sur le long terme.

Rallye Monte-Carlo

Rallye Monte-Carlo
3/60

Photo de: M-Sport

Sur une route rendue grasse par la pluie, Sébastien Ogier commet une erreur dès l'ES7, alors qu'il domine le rallye, et se retrouve arrêté à une épingle. Malgré la trentaine de secondes perdues dans cet incident, il termine la première journée avec 14 secondes d'avance sur Ott Tänak.

Rallye Monte-Carlo

Rallye Monte-Carlo
4/60

Photo de: Hyundai Motorsport

Victime d'un problème d'alternateur dès la première journée, Andreas Mikkelsen nourrit des regrets en se montrant parmi les pilotes les plus rapides, une fois reparti en Rally2 le samedi. Éliminé de la course à la victoire, le Norvégien fait le spectacle dans des conditions difficiles

Rallye Monte-Carlo

Rallye Monte-Carlo
5/60

Photo de: McKlein/LAT Images

Esapekka Lappi impressionne pour ses débuts à temps plein chez Toyota, et le Finlandais complète un tir groupé pour Toyota, avec Tänak deuxième et Latvala troisième, lorsqu'il sort de la route en fin de rallye. Il terminera le rallye à la septième place.

Rallye Monte-Carlo

Rallye Monte-Carlo
6/60

Photo de: M-Sport

Ce sont finalement Sébastien Ogier et Julien Ingrassia qui s'imposent au Monte-Carlo pour la cinquième fois consécutive. Les Champions du monde en titre reprennent immédiatement la tête au classement et restent donc invaincus sur l'épreuve depuis 2014 malgré deux frayeurs durant le week-end.

Rallye Monte-Carlo

Rallye Monte-Carlo
7/60

Photo de: McKlein/LAT Images

Toyota envoie un signal fort à ses rivaux en plaçant deux voitures sur le podium. La nouvelle recrue du constructeur, Ott Tänak, se place deuxième, tandis que Jari-Matti Latvala complète le podium pour le manufacturier japonais.

Rallye Monte-Carlo

Rallye Monte-Carlo
8/60

Photo de: Citroën Communication

La quatrième place de Kris Meeke et sa victoire en Power Stage ne rassurent pas Citroën après un rallye très compliqué pour la C3 WRC. L'Irlandais accuse près de cinq minutes de retard sur le vainqueur à l'arrivée de la première épreuve de la saison.

Rallye de Suède

Rallye de Suède
9/60

Photo de: M-Sport

Ouvreur lors de la première journée du Rallye de Suède, c'est la douche froide pour Sébastien Ogier, qui concède près de trois minutes lors de l'étape. Avec 50 secondes perdues dans la seule ES7, l'équipage français n'est déjà plus dans la course à la victoire.

Rallye de Suède

Rallye de Suède
10/60

Photo de: Toyota Racing

Contrairement aux années précédentes, la neige est abondante pour le rallye et les pilotes parmi les premiers à s'élancer, ici Ott Tänak, sont désavantagés. L'Estonien verra son rallye ruiné dans l'ES13, puisqu'il perd deux minutes à la suite d'un contact avec Kris Meeke, au ralenti après un premier accident, en voulant dépasser la Citroën.

Rallye de Suède

Rallye de Suède
11/60

Photo de: Austral/Hyundai Motorsport

En tête depuis l'ES2, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul s'imposent au terme d'un éprouvant rallye, lors duquel ils ont notamment rencontré des problèmes de palettes de changement de vitesse. Neuville pointe en tête du classement pilotes au soir de cette deuxième épreuve.

Rallye de Suède

Rallye de Suède
12/60

Photo de: Citroën Communication

Craig Breen signe le premier podium de la saison pour Citroën grâce à une magnifique deuxième place, devant Andreas Mikkelsen. Non retenu par Citroën pour les deux manches suivantes, le pilote ne cachait pas son mécontentement, même si le programme partiel faisait partie du contrat initial.

Rallye du Mexique

Rallye du Mexique
13/60

Photo de: Citroën Communication

Et si Breen n'est pas retenu pour les deux manches suivantes, c'est parce que la deuxième Citroën est pilotée au Mexique par un revenant : Sébastien Loeb dispute son premier rallye en Championnat du monde depuis 2015. Inquiet quant à son niveau avant l'épreuve, il se félicite de terminer à une honorable cinquième place.

Rallye du Mexique

Rallye du Mexique
14/60

Photo de: McKlein/LAT Images

Après une épreuve suédoise très compliquée, où il a terminé dixième, Sébastien Ogier retrouve le sommet et remporte le rallye du Mexique en ayant évité les embûches du terrain très cassant. Parti pour inscrire 29 points grâce à sa deuxième place dans la Power Stage, il en est disqualifié pour avoir percuté des éléments composant une chicane et inscrit uniquement les 25 unités de la victoire.

Rallye du Mexique

Rallye du Mexique
15/60

Photo de: Citroën Communication

Deuxième avant la Power Stage, Kris Meeke a commis une erreur dans cette dernière. Le pilote Citroën a perdu la deuxième place au profit de Dani Sordo, non sans provoquer l'agacement de son équipe. L'année précédente, il avait effectué une sortie de route dans la Power Stage, alors qu'il menait le rallye, mais avait réussi à se reprendre et à aller franchir la ligne en vainqueur.

Tour de Corse

Tour de Corse
16/60

Photo de: Citroën Communication

Sébastien Loeb était également au volant lors du célèbre Tour de Corse, qui est inscrit en tant que Rallye de France au calendrier. Malheureusement, le bonheur fut de courte durée avec une sortie de route dans l'ES2 qui l'empêchait d'espérer un beau résultat malgré un retour en Rally2. Le Français ne cachait pas sa déception après le deuxième des trois rallyes prévus à son calendrier.

Tour de Corse

Tour de Corse
17/60

Photo de: Toyota Racing

Esapekka Lappi impressionne sur asphalte avec deux victoires en spéciale, dont la Power Stage, et une sixième place au classement. Toyota se félicite après ce rallye puisque Ott Tänak est deuxième et prend la troisième place au classement général.

Tour de Corse

Tour de Corse
18/60

Photo de: Citroën Communication

Chez Citroën en revanche, on grimace avec la sortie de piste de Kris Meeke en fin de deuxième journée. De son côté, Jari-Matti Latvala sort sans bobos d'un gros choc latéral mais abandonne lui aussi le rallye, l'arceau étant touché.

Tour de Corse

Tour de Corse
19/60

Photo de: Fabien Dufour / Hyundai Motorsport

Hyundai est d'ailleurs le seul constructeur à ramener ses trois voitures à l'arrivée sans dommages, notamment avec une belle troisième place de Thierry Neuville. Malheureusement, les performances de la Hyundai i20 Coupe WRC s'avèrent décevantes sur asphalte.

Tour de Corse

Tour de Corse
20/60

Photo de: M-Sport

En totale maîtrise, ce sont de nouveau Sébastien Ogier et Julien Ingrassia qui s'imposent. Avec la troisième place lors de la Power Stage, les deux hommes prennent le large au classement au terme d'un nouveau sans-faute. C'est le deuxième succès de l'équipage sur cette épreuve, et Ogier se veut alors très optimiste pour la suite de la saison.

Rallye d'Argentine

Rallye d'Argentine
21/60

Photo de: Toyota Racing

La manche suivante emmène les pilotes en Argentine, et c'est Ott Tänak qui survole l'épreuve en empochant 10 des 18 spéciales. L'Estonien signe dans le même temps la première victoire de la saison pour Toyota et sa première au volant de la Yaris WRC.

Rallye d'Argentine

Rallye d'Argentine
22/60

Photo de: Austral/Hyundai Motorsport

Hyundai peut se féliciter d'un beau résultat d'ensemble puisque Thierry Neuville et Dani Sordo complètent le podium. Le Belge remporte même la Power Stage et revient à 10 points d'Ogier au classement, tandis que Hyundai s'envole chez les constructeurs.

Rallye du Portugal

Rallye du Portugal
23/60

Photo de: Hyundai Motorsport

Une bonne dynamique qui continue dans l'équipe puisque Thierry Neuville s'impose au Rallye du Portugal, sixième épreuve de la saison. Lui et son copilote Nicolas Gilsoul prennent la tête au championnat, et le pilote se félicite d'une approche intelligente de la course.

Rallye du Portugal

Rallye du Portugal
24/60

Photo de: WRC.com

Kris Meeke sort de nouveau de la route et pulvérise sa C3 WRC. Citroën n'y va pas par quatre chemins et licencie le pilote, estimant qu'il devient dangereux. La marque se félicite de la solidité de sa voiture mais rompt le contrat qui la lie à son pilote avec effet immédiat.

Rallye du Portugal

Rallye du Portugal
25/60

Photo de: M-Sport

Malgré l'abandon de Sébastien Ogier, l'équipe M-Sport signe un double podium avec Elfyn Evans, deuxième, et Teemu Suninen qui signe son premier podium en Championnat du monde.

Rallye du Portugal

Rallye du Portugal
26/60

Photo de: Toyota Racing

Week-end noir pour Toyota qui perd deux voitures, celles de Tänak et Latvala, dans la première boucle du vendredi matin. Esapekka Lappi sauve les meubles avec une quatrième place mais est finalement pénalisé et termine cinquième. Sa victoire dans la Power Stage fait office de piètre consolation.

Rallye de Sardaigne

Rallye de Sardaigne
27/60

Photo de: Austral / Hyundai Motorsport

Thierry Neuville enchaîne avec un deuxième succès consécutif et fait carton plein avec une victoire dans la Power Stage. Hyundai estime que cette victoire est "la meilleure", après une arrivée qui s'est déroulée au sprint !

Rallye de Sardaigne

Rallye de Sardaigne
28/60

Photo de: M-Sport

En effet, à l'issue de la Power Stage, Sébastien Ogier est battu pour seulement sept dixièmes de seconde par son rival ! Le Français sauve les meubles avec les 4 points de la Power Stage mais voit Neuville prendre le large avec 27 points d'avance.

Rallye de Sardaigne

Rallye de Sardaigne
29/60

Photo de: Toyota Racing

Esapekka Lappi signe son deuxième podium en carrière, après sa victoire en Finlande l'année précédente. Il sauve le week-end de Toyota alors que Tänak puis Latvala abandonnent sur panne mécanique. Ce dernier avait abordé le week-end en promettant d'être plus prudent.

Rallye de Finlande

Rallye de Finlande
30/60

Photo de: Toyota Racing

Toyota retrouve les sommets en Finlande, à domicile , avec une nouvelle victoire d'Ott Tänak et la victoire en Power Stage. L'Estonien survole le rallye tandis que son équipier Jari-Matti Latvala manque le doublé pour 2,8", mais les 40 points permettent à la marque de revenir à un point de M-Sport, qui peine à défendre ses chances.

Rallye de Finlande

Rallye de Finlande
31/60

Photo de: Citroën Communication

Et si Toyota manque le doublé, c'est grâce à cet homme : Mads Østberg. Le Norvégien signe une deuxième place impressionnante pour Citroën et avoue qu'il s'agit de l'un des meilleurs résultats de sa carrière, notamment pour assurer son avenir.

Rallye de Finlande

Rallye de Finlande
32/60

Photo de: Fabien Dufour / Hyundai Motorsport

Leader du Championnat, Thierry Neuville est pénalisé par sa position d'ouvreur et perd une minute dès la première demi-journée de l'épreuve. Il sauve 4 points en terminant neuvième du rallye et quatrième de la Power Stage, mais se plaint d'une configuration ayant empêché ses coéquipiers de l'aider.

Rallye de Finlande

Rallye de Finlande
33/60

Photo de: McKlein/LAT Images

En effet, Sébastien Ogier a profité en fin de rallye d'un ralentissement de ses deux coéquipiers, Elfyn Evans et Teemu Suninen, lui offrant ainsi les 10 points de la cinquième place, après un rallye difficile. Le Français est toutefois satisfait de voir la pression du titre monter chez son rival de Hyundai.

Rallye d'Allemagne

Rallye d'Allemagne
34/60

Photo de: Toyota Racing

Mais ce n'est pas un des deux hommes qui s'impose lors du Rallye d'Allemagne, puisque c'est Ott Tänak qui signe son deuxième succès consécutif. C'est un nouveau double podium pour Toyota puisque Esapekka Lappi termine troisième.

Rallye d'Allemagne

Rallye d'Allemagne
35/60

Photo de: M-Sport

Sébastien Ogier était en lutte avec Tänak, qui a salué le travail du Français, mais a vu ses chances de victoires ruinées par une crevaison. Il est toutefois remonté jusqu'à la quatrième place et a remporté la Power Stage afin de ne concéder que deux points à Neuville, pour le plus grand plaisir de son équipe.

Rallye d'Allemagne

Rallye d'Allemagne
36/60

Photo de: McKlein/LAT Images

La lutte à trois entre Tänak, Ogier et Neuville se profile, après une nouvelle performance solide du Belge qui termine deuxième de la manche. Si le Belge a 23 points d'avance sur Ogier, ce dernier ne compte plus que 13 unités de marge sur Tänak.

Rallye de Turquie

Rallye de Turquie
37/60

Photo de: Helena El Mokni/Hyundai Motorsport

Mais la manche suivante du Championnat, qui se déroule en Turquie, voit les leaders du classement déchanter ! Thierry Neuville est contraint à l'abandon après une rupture de suspensions, que l'on voit même percer le capot. Il sauve son week-end avec une victoire en Power Stage.

Rallye de Turquie

Rallye de Turquie
38/60

Photo de: M-Sport

Week-end noir pour Sébastien Ogier également, qui est victime d'une rupture de suspension, puis d'une petite sortie de piste. Il ne cache pas sa colère après une petite erreur aux grandes conséquences. Il neutralise Neuville avec 5 points également, comme son rival.

Rallye de Turquie

Rallye de Turquie
39/60

Photo de: Toyota Racing

Ott Tänak passe en revanche au travers des embûches et signe un troisième succès consécutif. L'Estonien emmène un doublé Toyota, suivi par Jari-Matti Latvala, et prend la deuxième place du Championnat à Ogier, pour revenir à 13 points de Neuville.

Rallye de Turquie

Rallye de Turquie
40/60

Photo de: Citroën Communication

Week-end à oublier pour Citroën, qui ne place aucun pilote dans les points. La manche turque du calendrier s'est avérée être l'une des plus cassantes, puisque l'on ne retrouve que six WRC dans les points. Les pilotes avaient signalé dès les reconnaissances d'énormes pierres sur la route.

Rallye de Grande-Bretagne

Rallye de Grande-Bretagne
41/60

Photo de: M-Sport

Après six rallyes sans victoire, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia retrouve le succès en Grande-Bretagne, dans les conditions difficiles du Pays de Galles. L'équipage reprend la place de dauphin au classement, à huit points de Neuville.

Rallye de Grande-Bretagne

Rallye de Grande-Bretagne
42/60

Photo de: Toyota Racing

Et si Ogier fait la bonne opération, c'est parce que la Toyota d'Ott Tänak a rendu l'âme alors que l'Estonien était en tête, provoquant son désarroi le plus total. La marque se console avec le double podium signé par Latvala et Lappi.

Rallye de Grande-Bretagne

Rallye de Grande-Bretagne
43/60

Photo de: Fabien Dufour / Hyundai Motorsport

Quant à Thierry Neuville, il sort de la route et perd près d'une minute. Il termine tout de même le rallye au cinquième rang et voit Ogier revenir à sept points au Championnat, tandis qu'il a 21 unités d'avance sur Tänak.

Rallye de Grande-Bretagne

Rallye de Grande-Bretagne
44/60

Photo de: Citroën Communication

Malgré l'infériorité des Citroën, Craig Breen boucle l'épreuve au pied du podium. Le peloton est si serré que son équipier Mads Østberg, huitième, n'est qu'à 11"2 de lui.

Rallye de Catalogne

Rallye de Catalogne
45/60

Photo de: Citroën Communication

L'avant-dernière manche de l'année, en Catalogne, est la troisième disputée par Sébastien Loeb au volant de la Citroën C3 WRC. Le Français se fait une frayeur dès le shakedown qu'il attribue, non sans humour, à la perte de poids de son copilote.

Rallye de Catalogne

Rallye de Catalogne
46/60

Photo de: WRC.com

Un shakedown décidément agité, puisque le tracé de 2,97 km piège aussi Thierry Neuville, qui part en tonneaux ! Un avertissement sans frais pour le Belge qui terminera finalement le rallye à la quatrième place et perdra la tête du Championnat avant l'ultime épreuve.

Rallye de Catalogne

Rallye de Catalogne
47/60

Photo de: M-Sport

Elfyn Evans signe son premier podium depuis le Portugal et reprend la septième place du classement à Hayden Paddon. C'est surtout la fin d'une série de trois rallyes sans points pour le Britannique.

Rallye de Catalogne

Rallye de Catalogne
48/60

Photo de: McKlein/LAT Images

Mais c'est bien Sébastien Loeb qui fait sensation en remportant l'épreuve ! L'Alsacien remporte sa neuvième victoire en Catalogne, la 79e de sa carrière, plus de cinq ans après la précédente. Gratifiant l'équipe d'un 'backflip' dont il a le secret, il admet volontiers que la victoire lui manquait.

Rallye de Catalogne

Rallye de Catalogne
49/60

Photo de: M-Sport

Au terme d'un duel acharné, Sébastien Ogier s'incline face à son ancien équipier pour 2,93" mais sauve l'essentiel avec une deuxième place et quatre points dans la Power Stage qui lui permettent de prendre la tête du Championnat avant le dernier rallye.

Rallye de Catalogne

Rallye de Catalogne
50/60

Photo de: McKlein/LAT Images

Le navire Toyota prend l'eau lors de cette épreuve, avec une crevaison pour Ott Tänak, qui menait pourtant l'épreuve. Avec 23 points de retard sur Ogier, il doit compter sur la chance pour espérer remporter le titre mondial. Les Yaris sont sixième, septième et huitième du rallye.

Rallye d'Australie

Rallye d'Australie
51/60

Photo de: McKlein/LAT Images

En arrivant en Australie pour le dernier rallye de cette saison 2018, ils sont trois à pouvoir prétendre à la couronne. Sébastien Ogier, qui ne se met pas la pression, a trois points d'avance sur Thierry Neuville et 23 sur Ott Tänak, qui fait office d'outsider.

Rallye d'Australie

Rallye d'Australie
52/60

Photo de: Toyota Racing

Aucun des trois ne termine sur le podium puisque c'est Jari-Matti Latvala qui s'impose, sauvant au passage une saison décevante par son premier succès de l'année

Rallye d'Australie

Rallye d'Australie
53/60

Photo de: Austral/Hyundai Motorsport

Hayden Paddon signe lui aussi son meilleur résultat de la saison avec une deuxième place, quasiment à domicile pour le Néo-Zélandais. Il devance Mads Østberg, qui complète le podium.

Rallye d'Australie

Rallye d'Australie
54/60

Photo de: Toyota Racing

Leader du rallye dans la dernière journée, Ott Tänak sort une première fois de la route une première fois le dimanche matin, avant une deuxième sortie de piste qui met fin définitivement à ses espoirs.

Rallye d'Australie

Rallye d'Australie
55/60

Photo de: Austral/Hyundai Motorsport

Le destin de Thierry Neuville n'est guère plus positif. Le Belge perd une minute dès le vendredi sur une crevaison et abandonne finalement une spéciale avant Tänak, après avoir arraché une roue. Ses derniers espoirs de titre s'envolent.

Rallye d'Australie

Rallye d'Australie
56/60

Photo de: McKlein/LAT Images

Peu aidé par le balayage et très prudent au fil du rallye, Sébastien Ogier termine cinquième de l'épreuve. Soulagé (et paradoxalement frustré) par l'abandon de ses rivaux en fin de rallye, il met un point d'honneur à remporter la Power Stage et les 5 points qui vont avec.

Rallye d'Australie

Rallye d'Australie
57/60

Photo de: M-Sport

C'est la sixième couronne mondiale consécutive pour Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, la deuxième avec M-Sport. Le duo tentera d'en remporter une septième l'an prochain avec un troisième constructeur différent, Citroën.

Rallye d'Australie

Rallye d'Australie
58/60

Photo de: M-Sport

Lors de ce qu'il qualifie comme "une aventure incroyable" avec M-Sport, Ogier aura ramené deux titres pilotes et un titre constructeur à l'équipe de Malcolm Wilson en deux ans

Rallye d'Australie

Rallye d'Australie
59/60

Photo de: Toyota Racing

C'est en revanche Toyota qui remporte le Championnat constructeurs, pour sa deuxième saison seulement après son retour. Une belle réussite pour les hommes de Tommi Mäkinen.

Rallye d'Australie

Rallye d'Australie
60/60

C'est aux antipodes, sur une plage de Coffs Harbour, que le soleil se couche sur cette exceptionnelle saison 2018. En 2019, Ogier rejoindra Citroën, tout comme Lappi, qui sera remplacé par Meeke chez Toyota, tandis que M-Sport prépare l'après-Ogier. De quoi s'attendre à une nouvelle saison d'exception !

Lire aussi :

Article suivant
Diaporama - La victoire de Loeb, Elena et Citroën en images

Article précédent

Diaporama - La victoire de Loeb, Elena et Citroën en images

Article suivant

Photos - Sébastien Ogier au volant de la Citroën C3 WRC

Photos - Sébastien Ogier au volant de la Citroën C3 WRC
Charger les commentaires