ES1 - Meilleur temps pour Thierry Neuville

partages
ES1 - Meilleur temps pour Thierry Neuville
Par : Jean-Philippe Vennin
8 juin 2017 à 17:48

Le pilote Hyundai s'est montré le plus rapide de la super spéciale disputée à Ittiri et qui ouvrait la manche italienne du calendrier, ce jeudi en fin d'après-midi.

S'étant élancé le dernier aux côtés de Sébastien Ogier dans cette spéciale de deux kilomètres disputée deux par deux, du fait qu'ils occupent les deux premières places du championnat avant ce Rallye de Sardaigne, Thierry Neuville a devancé le Français – qui a admis ne pas avoir parfaitement piloté – de neuf dixièmes et battu le précédent chrono le plus rapide établi par Ott Tänak, un autre pilote M-Sport, de deux dixièmes.

"J'ai beaucoup apprécié", a réagi le Belge, qui n'a pas semblé amuser le terrain. "La voiture a bien fonctionné, mais la spéciale était très abrasive et dure pour les pneus. Et l'ambiance est géniale."

Ce sont les pilotes des deux autres Hyundai et des deux autres Ford M-Sport qui viennent ensuite. Dani Sordo a concédé une petite erreur au passage d'un gué, sous la forme d'une hésitation car il n'avait pas déclenché ses essuie-glaces assez tôt.

Sur cette spéciale qu'il a décrite comme "un peu Mickey Mouse", Andreas Mikkelsen vient ensuite avec le huitième chrono pour son retour à la compétition au plus haut niveau, en l'occurrence une Citroën C3 WRC.

"J'ai perdu l'avant au premier virage, [il y avait] beaucoup de sous-virage, mais autrement c'était OK. Le vrai rallye débute demain. Ça fait du bien d'être de retour !", a déclaré le Norvégien, à un dixième de Mads Østberg et qui a devancé avec le même faible écart son coéquipier Kris Meeke et l'autre C3 de Craig Breen.

Derrière le trio Citroën, les trois Toyota de Jari-Matti Latvala, Esapekka Lappi et Juho Hänninen ferment la marche parmi les WRC 2017.

Camilli et Rossel devant

Dans la catégorie WRC2 justement délaissée par Mikkelsen ce week-end, l'Espoir FFSA Yohan Rossel s'est montré le plus rapide sur sa DS3 R5, et Pierre-Louis Loubet, qui court pour son propre compte et non pas celui de M-Sport en Sardaigne, le quatrième derrière les Skoda de Christian Ole Veiby (à deux dixièmes de Rossel) et Jan Kopecky.

Ce quatuor a été plus rapide que les trois concurrents du WRC Trophy, pourtant au volant de World Rally Cars de l'ancienne génération, mais a été devancé par Éric Camilli, engagé quant à lui par M-Sport mais hors championnat (alors que son équipier Teemu Suninen et Pontus Tidemand sont absents), qui s'est montré le plus véloce derrière les WRC 2017 en devançant Rossel d'une demi-seconde.

Vendredi matin, le "vrai" départ sera donné dès 7h18 avec le premier passage dans la spéciale de Terranova, longue de 14,54 km (voir les horaires). Le rallye sera à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après ES1/19

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart &

intervalle

1

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai 

RC1  2'01"8
2

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Ford M-Sport 

RC1  

0"2

0"2

3

 Dani Sordo

 Marc Marti

Hyundai

RC1 

0"4

0"2

4

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford M-Sport  

RC1  

0"5

0"1

5

 Hayden Paddon

 Seb Marshall 

Hyundai 

RC1  

0"9

0"4

=

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport  

RC1  

0"9

0"0

7

 Mads Østberg

 Ola Fløene

Ford 

RC1  

1"0

0"1 

8

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Citroën

RC1  

1"1

0"1 

9

 Kris Meeke

 Paul nagle

Citroën 

RC1  

1"2

0"1 

10

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën 

RC1  

1"6

0"4 

Le classement complet sera disponible ici.

Article suivant
Les horaires de toutes les spéciales du Rallye de Sardaigne

Article précédent

Les horaires de toutes les spéciales du Rallye de Sardaigne

Article suivant

ES2 à 5 - Une erreur de Meeke profite à Paddon

ES2 à 5 - Une erreur de Meeke profite à Paddon

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Sardaigne
Pilotes Thierry Neuville
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de spéciale