Sébastien Loeb et Daniel Elena se séparent

C'est un partenariat de légende et de 23 ans qui vient d'être brisé : Sébastien Loeb et Daniel Elena ne feront désormais plus route ensemble.

Sébastien Loeb et Daniel Elena se séparent

L'alliance entre Sébastien Loeb et Daniel Elena semblait devoir tenir longtemps, après 23 années de succès principalement en Championnat du monde des Rallyes mais aussi au Dakar. Finalement, elle s'est officiellement arrêtée en ce mois de mars 2021, comme les deux hommes l'ont annoncé sur leurs différents réseaux sociaux.

"Après cinq Dakar passés ensemble et après discussions avec l'équipe [Prodrive], nous sommes arrivés à la conclusion qu’il serait peut-être bien d’essayer autre chose", a notamment posté Loeb sur son compte Twitter ce mardi soir. "Ce n’est pas sans un pincement au cœur que nous ne prendrons pas le départ en 2022 en tant que coéquipiers."

Lire aussi :

Ce message faisait suite, quelques minutes auparavant, à une vidéo sur un ton bien moins retenu de la part de Daniel Elena, postée en intégralité sur sa page Facebook. Le Monégasque, visiblement excédé par la situation, s'est est ouvertement pris à Prodrive, qui a fabriqué les BRX Hunter lors du dernier Dakar pour le compte de l'équipe Bahrain Raid Xtreme.

Après avoir fait rapidement le tour des aventures du duo en présentant des combinaisons marquantes, Elena s'est ainsi arrêté sur le polo de l'équipe BRX en déclarant : "Loeb-Elena au Dakar, cette année, avec BRX, avec Prodrive, c'était... [il laisse tomber le vêtement à terre] de la merde ! Voilà. J'ai reçu aujourd'hui un coup de fil de Seb, à 11h45, en train de me dire qu'il ne repartirait pas avec moi sur le Dakar ou autre parce que l'équipe de Prodrive a décidé que je ne faisais pas l'affaire, que je n'étais pas assez motivé, que je n'avais pas assez d'expérience, trop d'erreurs de navigation cette année..."

Après avoir sorti de sa poche des petits papiers sur lesquels les faits d'armes du duo au Dakar était inscrits pour les rappeler, notamment les 14 victoires d'étape entre 2016 et 2019 ainsi que les deux podiums finaux (2017 et 2019), il a poursuivi : "Mais Elena, il ne sait pas naviguer ! Il est mauvais Elena, il fait perdre du temps à Loeb, je suis désolé. Mais avant de dire qu'Elena fait perdre du temps à Loeb, écoutez Elena."

 

Le début de la charge contre Prodrive commence alors : "Vous avez fait un oignon, votre voiture elle n'est pas faite pour gagner, vous êtes une équipe qui est déstructurée, vous ne m'avez pas écouté : j'ai passé des heures avec mon ingé, JP, [...] en visio à vous dire ce qu'il fallait faire/pas faire pour essayer de gagner un Dakar, pour rendre une voiture solide. On est arrivés, vous n'avez pas écouté les conseils, que ce soit de moi, de Nani Roma ou de Seb. Vous n'en avez fait qu'à votre tête ; c'est normal, c'est votre philosophie, Prodrive meilleure équipe du monde, 'on a tout gagné'..."

"Dernier truc que vous avez gagné en WRC, c'est en 2003 avec [Petter] Solberg. Depuis, il y a Loeb et Elena qui sont arrivés. Donc, Dakar, j'ai fait ma part. J'ai fait quelques erreurs de navigation cette année, tout le monde en a fait. Maintenant, vous avez réussi à mettre 23 ans de complicité... et à nous faire douter, et à nous séparer. Je vous dis 'bravo'. Seb, je n'ai rien contre toi, je serai toujours derrière toi, on restera toujours potes. [...] Je te souhaite bon courage avec ton futur copilote et les Anglais, l'équipe Prodrive, vous n'avez encore rien compris."

En 23 ans années de collaboration, les deux hommes ont accumulé l'un des palmarès les plus impressionnant de l'Histoire du sport auto, avec neuf titres WRC consécutifs entre 2004 et 2012 sur Citroën et un total de 79 rallyes remportés entre 2002 et 2018, toujours pour le compte de la marque aux chevrons. L'engagement au sein du groupe PSA a permis au duo de disputer le Dakar avec Peugeot entre 2016 et 2019, avec donc à la clé deux podiums finaux et 14 spéciales remportées.

À partir de 2019, après avoir quitté le groupe français, Loeb et Elena ont collaboré avec Hyundai en WRC avec comme objectif d'apporter leur expérience à la marque dans la lutte pour le titre mondial constructeurs. Ils ont participé à un total de huit rallyes, avec deux podiums à la clé.

partages
commentaires

Voir aussi :

Adamo ravi de la réaction de Hyundai après l'échec du Monte-Carlo

Article précédent

Adamo ravi de la réaction de Hyundai après l'échec du Monte-Carlo

Article suivant

Le WRC a "retourné le calendrier 2021 dans tous les sens"

Le WRC a "retourné le calendrier 2021 dans tous les sens"
Charger les commentaires