Sébastien Ogier s'offre son septième sacre !

Sébastien Ogier est devenu Champion du monde du WRC pour la septième fois de sa carrière au Rallye de Monza, qu'il a remporté.

Sébastien Ogier s'offre son septième sacre !

Sébastien Ogier est devenu Champion du monde du WRC pour la septième fois de sa carrière en remportant le Rallye de Monza. Le Français a bénéficié de la sortie de route d'Elfyn Evans samedi et il est finalement sacré avec huit points d'avance sur son équipier chez Toyota. Comme l'an dernier, la marque japonaise doit se contenter du titre des pilotes puisque Hyundai a pris l'avantage ce week-end et décroché le titre des constructeurs, grâce à la présence de Dani Sordo et Ott Tänak sur le podium.

Arrivé chez Toyota cette année après une saison en dessous des attentes avec Citroën, Ogier est le deuxième pilote de l'Histoire à devenir Champion avec une troisième marque, après ses quatre couronnes mondiales au volant d'une Volkswagen, de 2013 à 2016, suivies de deux sacres avec la Ford de M-Sport, les deux années suivantes. Juha Kankkunen a réussi cette performance avec Peugeot, Lancia et Toyota. Dans le palmarès du WRC, Sébastien Loeb, couronné à neuf reprises, reste le seul pilote devant lui mais Ogier ne cherchera pas à égaler l'Alsacien puisqu'il a décidé de prendre sa retraite à l'issue de la saison 2021, un an après ce qu'il avait initialement prévu.

Lire aussi :

Ogier est titré au terme d'un championnat réduit à sept rallyes par la pandémie de coronavirus et durant lequel uniquement cinq des 13 épreuves initialement prévues ont pu être maintenues, le Rallye de Monza ayant été ajouté au dernier moment pour offrir une manche supplémentaire aux pilotes, avec seulement une journée hors du circuit.

Avant de s'imposer ce week-end, Sébastien Ogier ne comptait qu'un seul succès cette année, au Rallye du Mexique. Le pilote Toyota a pris la tête du championnat après cette épreuve, disputée juste avant le confinement du mois de mars, mais dans cette saison écourtée, chaque erreur se payait cher et son abandon au Rallye de Turquie a donné l'avantage à Elfyn Evans, toujours classé parmi les quatre premiers cette année, avant un Rallye de Monza finalement décisif.

La course au titre a en effet pris un nouveau tournant samedi quand Evans a été piégé par une route très glissante à cause de la neige, dans une spéciale montagneuse hors du circuit de Monza. Beau joueur, le Gallois est sorti de sa Toyota pour prévenir Ogier du danger et lui faire signe de ralentir. Celui qui est désormais septuple Champion du monde a remporté la première super spéciale qui ouvrait le rallye jeudi, mais Dani Sordo et Esapekka Lappi ont pris le pouvoir et se sont échangés la tête vendredi. Ogier a repris l'avantage samedi matin et l'a conservé jusqu'à la fin de l'épreuve.

Le natif de Gap n'a pas été inquiété ce dimanche dans les spéciales tracées sur le circuit de Monza et dans le parc qui entoure la piste, malgré la difficulté des conditions, sur un terrain mixte mêlant des parties asphaltées humides et des sections boueuses. Ogier a creusé l'écart en remportant le premier chrono du jour, avant de se montrer plus prudent dans les deux autres spéciales, laissant les scratchs à Dani Sordo et Takamoto Katsuta.

Ott Tänak et Sordo se sont échangés la deuxième place en début de journée, avec finalement l'avantage pour l'Estonien. Esapekka Lappi a pris la quatrième place du rallye, devant Kalle Rovanperä. Elfyn Evans, classé hors du top 30 au général après être reparti ce dimanche, n'est pas le seul candidat au titre à être parti à la faute ce week-end puisque Thierry Neuville a vu ses chances s'envoler vendredi, quand une suspension endommagée puis un moteur noyé par une grosse flaque l'ont contraint à l'abandon.

En WRC2, Mads Østberg est devenu Champion en remportant l'épreuve devant Pontus Tidemand, leader de la catégorie avant le début du week-end. Jari Huttunen a été sacré en WRC3, tandis que Tom Kristensson est titré dans le Championnat du monde Junior.

Scratchs de la matinée

ES15 : France S. Ogier (Toyota)

ES16 : Spain D. Sordo (Hyundai)

ES16 : Japan K. Katsuta (Toyota)

Power Stage

1. T. Katsuta (5 pts)
2. 
O. Tänak (4 pts)
3.
E. Evans (3 pts)
4. 
E. Lappi (2 pts)
5.
D. Sordo (1 pt)

Italy Rallye de Monza - Classement final

partages
commentaires
Sébastien Ogier à une spéciale du titre

Article précédent

Sébastien Ogier à une spéciale du titre

Article suivant

Ogier ravi de son titre après une saison "très solide"

Ogier ravi de son titre après une saison "très solide"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Monza
Catégorie Étape 4
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud