Shakedown - Ogier et Evans en deux dixièmes, les Hyundai au contact

Au volant de sa Toyota Yaris WRC, Sébastien Ogier s'est montré le plus rapide au terme du Shakedown disputé ce jeudi matin en ouverture du Rallye d'Espagne.

Shakedown - Ogier et Evans en deux dixièmes, les Hyundai au contact

La onzième manche du Championnat du monde des Rallyes a débuté ce jeudi en Espagne, avec les 4,31 km du Shakedown de Coll de Teixeta, ayant la particularité de reprendre la première partie de la Power Stage de Riudecanyes dont notamment son fameux rond-point.

Sous un soleil timide et des températures avoisinant les 20 degrés, les pilotes du WRC ont pu retrouver leurs repères sur l'asphalte catalan et son grip élevé. Sans grande surprise, les écarts parmi le top 10 se sont toutefois montrés très réduits sur ce tronçon de route connu et emprunté à maintes reprises par la majorité du plateau.

Dans ces conditions, Sébastien Ogier a été particulièrement à son aise en signant lors de ses trois passages, le meilleur temps. Bien décidé à terminer le week-end espagnol sur la plus haute marche du podium pour décrocher son huitième titre mondial, le Gapençais a envoyé un premier message à son coéquipier et seul rival au championnat désormais, Elfyn Evans. Au terme la matinée, l'écart entre les deux Toyota Yaris WRC s'est maintenu à 0"2 malgré une quatrième tentative infructueuse du Gallois. Derrière le duo de tête, les pilotes Hyundai ont joué groupé ce jeudi matin en complétant le top 5, Thierry Neuville devançant respectivement Dani Sordo de 0"2 et Ott Tänak de 0"4.

Du côté de M-Sport, la matinée a été prometteuse avec les septième et huitième temps à moins de 1"5 de la référence. Sur l'asphalte où il avait brillé en Croatie pour sa première apparition dans la Ford Fiesta WRC, Adrien Fourmaux a pu retrouver ses marques sur cette surface après sa violente sortie de route survenue à Ypres.

En queue de peloton, les deux Hyundai i20 Coupe WRC, gérées par le team français 2C Compétition, ont fermé la marche. Bien qu'effectuant ses premiers pas dans la catégorie reine (en remplacement de Pierre-Louis Loubet), Nil Solans s'est familiarisé à son nouvel environnement de travail en enchainant les passages tout en se payant même le luxe de devancer, pour 0"2, Oliver Solberg promu l'an prochain dans l'équipe officielle.

Lire aussi:

Après cette dernière séance d'essais groupés, le rallye débutera réellement ce vendredi à partir de 08h43 avec la spéciale de Vilaplana et ses 20,00 km. Le classement du Rallye d'Espagne sera à suivre en intégralité sur Motorsport.com tout au long du week-end.

Spain Rallye d'Espagne / Shakedown

partages
commentaires

Voir aussi :

Ogier s'attend à "une grosse bagarre" face à Evans en Espagne

Article précédent

Ogier s'attend à "une grosse bagarre" face à Evans en Espagne

Article suivant

Rovanperä : pas d'inquiétude sur sa forme physique avant l'Espagne

Rovanperä : pas d'inquiétude sur sa forme physique avant l'Espagne
Charger les commentaires