Shakedown - Tänak et Latvala placent Toyota en tête

partages
commentaires
Shakedown - Tänak et Latvala placent Toyota en tête
Par : Jean-Philippe Vennin
16 août 2018 à 10:28

Le vainqueur du Rallye de Finlande et son expérimenté coéquipier ont signé les deux meilleurs chronos, au volant de leurs Yaris WRC, de la séance d'essais groupée précédant le départ du Rallye d'Allemagne, lequel sera donné jeudi soir.

Après que Sébastien Ogier s'est montré le plus rapide lors des deux premiers passages dans les 5,52 kilomètres empruntés en grande partie à la spéciale de St. Wendeler Land, qui fut la Power Stage du rallye l'année dernière, Ott Tänak a abaissé de 2''3 le chrono du Français pour fixer à 2'52''9 ce qui resterait la meilleure performance de ce shakedown.

Si l'Estonien s'est contenté du minimum réglementaire de trois runs, Jari-Matti Latvala en a effectué un quatrième à l'issue duquel il a placé une seconde Toyota en haut du classement, à deux dixièmes de seconde du meilleur temps.

Sébastien Ogier complète le podium virtuel de ce shakedown, sur sa Ford Fiesta WRC de M-Sport, après une troisième et dernière tentative terminée à 0''6 de Tänak. Le leader du championnat, Thierry Neuville, a signé le quatrième chrono lors du quatrième de ses cinq passages et à un dixième d'Ogier, son dauphin au championnat. Dani Sordo vient ensuite sur une autre Hyundai, à deux dixièmes de Neuville après quatre passages.

Lire aussi :

Craig Breen (Citroën) et Elfyn Evans (Ford) terminent ex æquo aux portes du top 5 et à une demi-seconde de Sordo, après quatre tentatives pour l'un et l'autre. Auteur d'un tête-à-queue en début de matinée sur l'autre C3 WRC, Mads Østberg (cinq runs), est neuvième à 1''1 de son équipier Breen, derrière la troisième Toyota d'Esapekka Lappi (quatre passages). 

La troisième Ford de Teemu Suninen (six passages, record du jour) clôture le top 10 et la troisième Hyundai d'Andreas Mikkelsen (trois seulement) ferme la marche des WRC officielles.

Éric Camilli, qui n'a plus couru depuis le Monte-Carlo, s'est montré le plus rapide du WRC2 sur sa Ford Fiesta M-Sport, devant la Skoda de Jan Kopecky, autre favori logique de la catégorie. Entre eux s'est intercalé l'espoir allemand Marijan Griebel, sur une Citroën DS3 de l'ancienne génération des WRC.

Le Rallye d'Allemagne débutera ce jeudi soir par la super spéciale de St. Wendel, à partir de 19h08.

Prochain article WRC
Avec le retour du Japon, Toyota veut d'autres marques nippones en WRC

Article précédent

Avec le retour du Japon, Toyota veut d'autres marques nippones en WRC

Article suivant

Les horaires de toutes les spéciales du Rallye d'Allemagne

Les horaires de toutes les spéciales du Rallye d'Allemagne
Charger les commentaires