Solberg envisage un retour en WRC après un test avec Volkswagen

Petter Solberg vise un retour en WRC après avoir testé la Volkswagen Polo GTI R5 fin janvier.

Solberg envisage un retour en WRC après un test avec Volkswagen
Andreas Mikkelsen, Volkswagen Motorsport avec Petter Solberg
Petter Solberg, Volkswagen Polo GTI R5
Conférence de presse : Petter Solberg
Petter Solberg
Petter Solberg
Petter Solberg
Petter Solberg
Le deuxième, Petter Solberg

Le Champion du monde 2003 était accompagné pour ce test de quatre journées par Marcus Gronholm ainsi que par Pontus Tidemand, Champion en titre du WRC2. Il a effectué un roulage de plus de 300 km dans le nord de la Suède, près de Kall, sortant de la Polo avec un projet de retour à plein temps en WRC, pour la première fois depuis 2012.

Il s'agit du premier programme en rallye de la marque allemande depuis son retrait du WRC fin 2016 motivé en grande partie par les conséquences du scandale des émissions polluantes.

Solberg, qui a pu rouler en Polo en World Rallycross, avait Veronica Engan comme copilote. Cette dernière jouant d'habitude ce rôle pour le fils de Solberg, Oliver. 

"Honnêtement, la voiture était fantastique", a déclaré alors celui qui allait parvenir en finale de la Race of Champions 2018, à Riyad. "C'était vraiment agréable à piloter, vraiment prévisible et facile à piloter, c'est vraiment important pour la R5."

"Maintenant que j'ai effectué le test avec cette voiture, j'ai vraiment envie d'en piloter une en compétition. Je ne sais pas quand ça pourrait être possible et nous n'avons pas encore vraiment discuté de cela [avec Volkswagen], mais j'adorerais faire ça."

Alors que Solberg n'a plus piloté en WRC depuis qu'il a quitté Ford il y a cinq ans, il n'a jamais été très loin de la discipline, remportant notamment le Rallye de Suède historique à trois reprises dans une Ford Escort RS1800 et aidant son fils de 16 ans dans sa carrière.

Le double Champion WRX accueillerait d'ailleurs avec plaisir l'opportunité de courir en compétition contre son fils. "Peut-être que faire le Rallye de Grande-Bretagne sera bien. Si Oliver y participe, ça serait vraiment une belle histoire de concourir également. On verra."

Quand il lui est demandé si courir en WRC2 lui mettrait moins de pression, Solberg de répondre : "Il y a toujours de la pression si on court en Championnat du monde. La concurrence est bonne de toute façon, mais je me mettrais ma propre pression."

partages
commentaires
Le double podium du Monte-Carlo, le "plus solide" résultat de Toyota

Article précédent

Le double podium du Monte-Carlo, le "plus solide" résultat de Toyota

Article suivant

VW devrait faire des démonstrations avec sa WRC 2017

VW devrait faire des démonstrations avec sa WRC 2017
Charger les commentaires