ES12 & 13 - Sordo à moins de trois secondes de Loeb

Le pilote Hyundai a refait la moitié de son retard sur celui de Citroën à l'issue des deux dernières spéciales de la matinée, remportées par Kris Meeke et Sébastien Ogier en pleine bagarre pour la troisième place.

Sébastien Loeb conserve la tête du rallye dont il s'était emparé en réalisant le meilleur chrono de la première spéciale de la matinée (ES11). Mais le nonuple Champion du monde, en lice pour signer un nouveau record de 79 victoires en WRC, a dû se contenter d'un quatrième puis d'un cinquième temps dans les deux suivantes pour voir son avance redescendre à 2"9 sur Dani Sordo.

"Bien sûr, c'est une bonne surprise. Je suis content d'être dans la lutte", a expliqué le leader au point stop de l'ES13. "Mais les autres sont rapides, maintenir l'écart est difficile et j'ai perdu un peu de terrain dans ces deux spéciales."

Loeb ne croyait pas si bien dire car Sordo, qui lui avait concédé neuf dixièmes supplémentaires pour compter 6"0 de retard sur lui après l'ES12, l'a devancé quelques instants plus tard de 3"1 en établissant le deuxième meilleur chrono de l'ES13.

"Je suis très content. L'équilibre de la voiture était bien meilleur", s'est réjoui l'Espagnol. "On a manqué de motricité dans les spéciales plus lentes ce matin, mais celle-ci était plus rapide et meilleure pour nous. Je suis content de revenir un petit peu."

Meeke et Ogier ex æquo !

Le duel pour la victoire pourrait devenir une lutte à quatre puisque Kris Meeke et Sébastien Ogier, auteurs du "scratch" dans l'ES12 et l'ES13 respectivement, sont désormais ex æquo à la troisième place du général avec 15"5 de retard sur le leader. Le Britannique ne comptait cependant que 9"6 de retard sur Sordo au départ de l'ES13 d'El Brinco, celle-là même dans laquelle il avait failli perdre la victoire en sortant de la route l'an dernier quand elle faisait office de Power Stage.

"C'était assez effrayant, pour tout dire", a-t-il assuré en faisant référence à son passage de cette année, après avoir calé sur un freinage et et tiré droit à un carrefour, puis effectué un énorme travers en vue de l'arrivée...

Ogier a rencontré un problème de démarreur au départ de l'ES13 et a eu très peur de caler, mais s'est dit satisfait de son rythme aujourd'hui, lui qui s'élance en quatrième position dans les spéciales. Cinquième Andreas Mikkelsen a perdu le contact avec le duo qui le précède, alors que Thierry Neuville, très loin, a malgré tout gagné une place après l'abandon d'Ott Tänak à l'arrivée de l'ES11.

Jari-Matti Latvala est désormais neuvième mais très loin de Pontus Tidemand, leader du WRC2, et de son dauphin Gus Greensmith. Repartis en Rally2 ce samedi, Esapekka Lappi et Teemu Suninen sont 12e et 14e.

La boucle de l'après-midi reprendra les trois mêmes spéciales et sera à suivre en direct sur Motorsport.com à partir de 21h21.

Classement après ES13/22

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart & 

intervalle

 Sébastien Loeb

 Daniel Elena 

Citroën 
RC1 2h33'48"5 

 Dani Sordo

 Carlos del Barrio

Hyundai

RC1 

2"9

2"9

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën 
RC1 

15"5

15"5

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport 
RC1 

15"5

0"0

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai
RC1 

1'05"2

49"7

6

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

 Hyundai
RC1 

4'08"6

3'03"4

7

 Pontus Tidemand

 Jonas Andersson

Škoda
RC2 

6'53"4

2'44"8

8

 Gus Greensmith

 Craig Parry

Ford

RC2 

11'11"4

4'18"0

9

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1 

 

15'30"5

 

4'19"1 

10

 Ott Tänak*

 Martin Järveoja

Toyota

RC1 

16'35"0

1'05"5 

*Tänak a abandonné après l'arrivée de l'ES11. Le classement complet sera disponible ici.

 

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Mexique
Pilotes Sébastien Loeb , Kris Meeke , Dani Sordo , Sébastien Ogier
Équipes Citroën Racing , Hyundai Motorsport , M-Sport
Type d'article Résumé de spéciale