WRC
21 janv.
Événement terminé
26 févr.
Événement terminé
22 avr.
Prochain événement dans
48 jours
C
Rallye du Portugal
20 mai
Prochain événement dans
76 jours
C
Rallye d'Italie
03 juin
Prochain événement dans
90 jours
C
Rallye du Kenya
24 juin
Prochain événement dans
111 jours
C
Rallye d'Estonie
15 juil.
Prochain événement dans
132 jours
C
Rallye de Finlande
29 juil.
Prochain événement dans
146 jours
13 août
Prochain événement dans
161 jours
C
Rallye du Chili
09 sept.
Prochain événement dans
188 jours
C
Rallye d'Espagne
14 oct.
Prochain événement dans
223 jours
C
Rallye du Japon
11 nov.
Prochain événement dans
251 jours

Ott Tänak déjà chaud, Teemu Suninen refroidi !

Longue de 41,36 km, la première étape du Rallye Monte-Carlo a permis à Ott Tänak de prendre la tête du classement général pour 3"3 devant Kalle Rovanperä. L'après-midi a été marqué par la sortie de route de Teemu Suninen.

La saison 2021 du Championnat du monde des Rallyes est entrée dans le vif du sujet ce jeudi, avec la première étape du Rallye Monte-Carlo. Suite à l'annulation du Shakedown pour des raisons sanitaires, les 79 équipages partants (cinq forfaits) ont pris la direction du massif du Dévoluy, situé au nord de Gap, pour rejoindre le départ de la première spéciale longue de 20,58 km. Après cette mise en bouche copieuse, la suite du programme a emmené les concurrents dans la vallée du Valgaudemar pour la seconde épreuve chronométrée (20,78 km) de cette étape d'ouverture.

Entre Saint-Disdier-En-Dévoluy et Corps (ES1), Ott Tänak a marqué les esprits en signant le premier temps de la saison 2021 malgré des soucis d'essuie-glaces. Sur une route humide bercée par des températures positives et des averses éparses, l'Estonien a pris le meilleur départ pour 3" face à Kalle Rovanperä, âgé de 20 ans à peine. Derrière le Finlandais, Elfyn Evans, Sébastien Ogier et Thierry Neuville se sont regroupés en neuf dixièmes. Le septuple Champion du monde a toutefois été gêné par des problèmes de freins tandis que son coéquipier a eu du mal à trouver du grip. De son côté, le Belge a salué le "bon travail" de son nouveau copilote Martijn Wydaeghe à l'arrivée de la spéciale tout en avouant un manque de feeling.

Parti sur un très gros rythme aux intermédiaires avec le meilleur temps provisoire au kilomètre 19,1, Teemu Suninen a quant à lui envoyé sa Fiesta WRC en tonneaux à quelques hectomètres de la ligne d'arrivée. Engagé sur un programme partiel cette année en alternance avec Adrien Fourmaux sur la seconde WRC britannique, le Finlandais n'a probablement pas marqué de points dans cette opération.

Lire aussi :

Dans le second secteur chronométré de la journée, Tänak a récidivé en s'adjugeant un deuxième meilleur temps, avec cette fois seulement trois dixièmes de marge sur Rovanperä, décidément très en forme ce jeudi. Toujours en manque de feeling avec l'adhérence, Evans a réussi à limiter les dégâts en terminant la journée à 8"5, sur la dernière marche du podium provisoire. Neuville et Ogier ont concédé encore du terrain pour accuser un retard supérieur à 16". Si le top 5 est resté cohérent et serré, les écarts ont été nettement plus importants ensuite avec Dani Sordo, sixième et déjà relégué à plus de 42"7. 

Seul pilote M-Sport encore en course après la sortie de son coéquipier, Gus Greensmith, qui a jugé son pilotage "pathétique", est rentré à Gap derrière les deux premiers concurrents du WRC2, en dixième position.

Après avoir fait un saut en Isère et dans les Hautes-Alpes lors de la première étape, le rallye se poursuivra ce vendredi au sud-ouest de Gap avec un détour dans la Drôme. Cinq spéciales seront au programme de cette deuxième journée de course, la plus longue du week-end avec 104,70 km à parcourir. Au menu des hostilités, les concurrents prendront cette fois de la hauteur avec le passage de plusieurs cols bien connus, tous situés à plus de 1000 m d'altitude.

Scratchs de l'après-midi

ES1 : Estonia O.Tänak (Hyundai)

ES2 : Estonia O.Tänak (Hyundai)

Monaco Rallye Monte Carlo - Classement après l'ES2

partages
commentaires

Voir aussi :

Latvala : "Un sentiment très différent dans ce nouveau rôle"

Article précédent

Latvala : "Un sentiment très différent dans ce nouveau rôle"

Article suivant

Richard Millener : "Travailler dur pour arriver à ça, c'est décevant"

Richard Millener : "Travailler dur pour arriver à ça, c'est décevant"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Catégorie Étape 1
Auteur Arnaud Guygrand