Tänak devance Neuville en Estonie pour préparer l'Arctic Rally

Ott Tänak a remporté ce week-end le Rallye Otepää, où Hyundai alignait ses deux pilotes titulaires pour préparer l'Arctic Rally Finland.

Ott Tänak, Martin Järveoja, Hyundai i20 Coupe WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Hyundai i20 Coupe WRC
1/8

Photo de: Hyundai Motorsport

2/8

Photo de: Hyundai Motorsport

3/8

Photo de: Hyundai Motorsport

4/8

Photo de: Hyundai Motorsport

5/8

Photo de: Hyundai Motorsport

6/8

Photo de: Hyundai Motorsport

7/8

Photo de: Hyundai Motorsport

8/8

Photo de: Hyundai Motorsport

Ott Tänak s'attend à avoir la partie difficile face aux Toyota lors de la prochaine manche du WRC que sera l'Arctic Rally Finland. Le Champion du monde 2019 ne voit qu'une solution évidente pour y parvenir : abattre une grosse quantité de travail d'ici ce rendez-vous. Pour se préparer, il a participé ce week-end en Estonie au Rallye Otepää, qu'il a dominé en remportant chacune des spéciales et en s'imposant avec une trentaine de secondes d'avance sur Thierry Neuville.

"C'était globalement un rallye exigeant pour nous", assure le pilote Hyundai, qui était le deuxième à ouvrir la route derrière son coéquipier. "Nous avons eu des conditions très neigeuses toute la journée et par rapport aux tests effectués en Laponie [au début du mois], c'était très similaire. Il y avait des routes étroites et rapides, mais aussi des portions bosselées et sinueuses, donc il est certain que nous avons pris de très bonnes informations."

Lire aussi :

Cette victoire est idéale pour la confiance du pilote estonien, qui doit se remettre d'un Monte-Carlo particulièrement décevant et qui s'est soldé par un abandon le mois dernier. Pour la deuxième fois consécutive, l'épreuve d'ouverture du championnat lui aura réservé un bien mauvais sort, lui qui y avait déjà connu une énorme sortie de route en 2020.

Avant de débuter la saison 2021, Ott Tänak estimait que sa seconde saison chez Hyundai avait tout pour mieux se passer que la première. Il ne prend toutefois rien pour acquis, et si les préparations en vue de l'Arctic Rally, prévu dans deux semaines, se sont bien passées, il insiste sur ce qui reste à accomplir dans les jours à venir pour espérer réduire l'écart avec Toyota, qui a fait forte impression en s'imposant sur le Monte-Carlo avec Sébastien Ogier.

"Nous avons désormais ces deux dernières semaines pour nous préparer en vue de la prochaine manche, et pour nous assurer que tout soit bon pour le rallye, car nous savons que nous ferons face à une très forte concurrence de Toyota en Laponie", insiste Ott Tänak. "Ce sera plus qu'exigeant. Un énorme boulot nous attend avant que nous arrivions en Laponie."

Un pneu Pirelli clouté

La participation à ce Rallye d'Otepää aura permis à Hyundai de collecter des informations importantes sur de nouvelles pièces montées sur l'i20 Coupe WRC, mais aussi de découvrir le comportement des pneus cloutés de Pirelli sur la neige. Deuxième derrière Ott Tänak, Thierry Neuville a lui aussi dressé un bilan encourageant de sa journée, apparaissant peut-être même plus optimiste.

"Nous étions venus ici pour faire un peu plus d'essais, pour tester et trouver des réglages", souligne le Belge, qui avait une nouvelle fois Martijn Wydaeghe pour copilote. "Tout au long de la journée, nous sommes progressivement allés dans la bonne direction, donc les sensations sont meilleures dans la voiture. Mais c'était un rallye difficile, les conditions changeaient énormément. C'était vraiment compliqué à certains endroits, mais au bout du compte, le travail est fait et je pense que c'était bien de se préparer de cette manière pour la prochaine épreuve WRC."

"Il y avait un plan d'essais avant le rallye, et tout le monde l'a respecté. Tout le monde a pu essayer toutes les [nouvelles] pièces, qui avaient une disponibilité plus ou moins limitée [auparavant], mais désormais, chacun sait ce qu'il préfère et ce qu'il y aura sur la voiture."

Avec Jason Craig 

partages
commentaires
Lappi veut saisir sa "chance infime" de revenir en WRC

Article précédent

Lappi veut saisir sa "chance infime" de revenir en WRC

Article suivant

Hyundai attend l'accord de la direction pour développer la WRC 2022

Hyundai attend l'accord de la direction pour développer la WRC 2022
Charger les commentaires