Tänak et Hyundai poursuivent leur préparation sur asphalte

Ott Tänak et Hyundai participeront au Rallye Sanremo. L'occasion de confirmer les bonnes performances de la i20 WRC, dans une saison où "chaque kilomètre compte."

Tänak et Hyundai poursuivent leur préparation sur asphalte

En février, lors de l’Arctic Rally Finland, Ott Tänak remportait ce qui n’était que sa deuxième victoire en WRC en tant que pilote Hyundai. L'Estonien s’imposait devant la Toyota Yaris de Kalle Rovanperä avec 17"5 d’avance. 

Un résultat qui lui permettait de remonter à la cinquième place du championnat et qui contrastait grandement avec la première manche au Monte-Carlo, où le pilote avait abandonné après deux crevaisons dans la matinée du samedi. Bien qu’il soit parvenu à rallier le parc d’assistance à Gap, Tänak s'était vu infliger une suspension d’un rallye avec sursis pour ne s’être présenté qu’avec trois roues encore capables de tourner, une infraction à l'article 34.1.5 du règlement sportif de la FIA.

Après l’Arctic Rally Finland, le Champion du monde 2019 révélait avoir exercé une pression supplémentaire sur ses ingénieurs dans l’espoir qu’ils mettraient au point une voiture capable de s’imposer sur le seul rendez-vous enneigé de la saison. Quant aux prochaines manches, l’Estonien a annoncé à Motorsport.com que la Hyundai i20 WRC affichera une hausse de performances notable en Croatie, et s'est dit convaincu que cette tendance se poursuivra durant toute la saison.

Lire aussi :

"Un rallye hivernal comme l'Arctic Rally est toujours spécifique dans le championnat [à cause des conditions particulières] et ce type de manche ne reflète pas le plein potentiel de la voiture pour le reste de la saison", explique Tänak. "Bien sûr, l’équipe a fait du bon travail et elle peut être fière d’avoir battu Toyota sur les routes finlandaises."

Cependant, l’Estonien a surtout les yeux rivés vers les prochaines manches. "La Croatie, et même le reste de la saison, ont peu de similitudes avec l’Arctic Rally, mais bien sûr nous travaillons dur pour toujours nous améliorer", ajoute le pilote. "Le pourcentage d’épreuves sur asphalte est bien plus important [cette année], il sera donc important de performer en Croatie."

Alors que le Rallye de Croatie est le premier meeting 100% asphalte (sans risque de neige) depuis celui d’Allemagne en 2019 (que Tänak avait d’ailleurs remporté) et que les séances d’essais sont très limitées à cause des restrictions de déplacements, le Champion du monde 2019 prendra part au Rallye Sanremo ce week-end.

L’événement, inscrit au Championnat d’Italie des Rallyes, pourra compter sur la présence du constructeur sud-coréen. Thierry Neuville ainsi que Pierre-Louis Loubet, protégé de Hyundai, rejoindront Tänak dans les Alpes ligures.

"Pendant la crise du COVID-19, nos séances de tests ont été très limitées, donc chaque kilomètre que nous pouvons parcourir dans la voiture compte", assure Tänak. "Les caractéristiques du Sanremo ne sont pas vraiment similaires à la Croatie, donc il s’agira avant tout de retrouver les sensations de l’asphalte."

partages
commentaires

Voir aussi :

Hyundai, Toyota et M-Sport s'engagent officiellement en WRC hybride

Article précédent

Hyundai, Toyota et M-Sport s'engagent officiellement en WRC hybride

Article suivant

Hyundai : Les règles hybrides du WRC en font une "plateforme crédible"

Hyundai : Les règles hybrides du WRC en font une "plateforme crédible"
Charger les commentaires