ES7 à 10 - Ça se resserre entre Tänak et Lappi !

Ott Tänak vire en tête à l'issue de la première étape du Rallye de Finlande, mais son avance face à Esapekka Lappi fond comme neige au soleil. Voilà qui promet un samedi animé entre les deux hommes.

Charger le lecteur audio

Ott Tänak est en tête du Rallye de Finlande ce vendredi soir, mais jusqu'à quand ? Après une matinée parfaitement maîtrisée où il a pris l'avantage sur son coéquipier Thierry Neuville pour pointer en tête avec 6"2 d'avance sur Esapekka Lappi, l'Estonien a davantage souffert dans l'après-midi, et a perdu une partie de son avance lentement constituée au cours de la journée.

Au final, le pilote Hyundai boucle cette première étape avec 3"8 d'avance sur son adversaire finlandais, mais la tendance a été clairement en faveur de ce dernier en fin de journée. Lappi a en effet décroché les trois derniers scratchs de l'étape, de quoi entrevoir ce samedi avec optimisme alors que Tänak se retrouve à présent sous pression.

Si la lutte pour la première place tient toutes ses promesses, il en va de même pour le duel pour la troisième marche du podium : après un début de journée très prudent, qui l'a vu tomber jusqu'en cinquième position, Kalle Rovanperä est monté en puissance toute la journée, prenant d'abord le dessus sur Craig Breen avant de revenir sur les talons de son coéquipier Elfyn Evans.

Ce dernier préserve néanmoins sa troisième place ce soir avec 1"7 d'avance sur le Finlandais. Il ne faut par ailleurs pas exclure Craig Breen de la lutte pour le podium. Certes le pilote M-Sport est à un peu plus de 13" d'Evans, la faute à une pierre percutée sur l'ES7 qui lui a fait perdre un temps précieux, mais l'Irlandais demeure un candidat tout à fait crédible au top 3.

Il devance Takamoto Katsuta, le Japonais qui occupe le sixième rang devant Thierry Neuville. Le Belge, qui avait connu un tout début de journée difficile avant de regagner de sa superbe, a de nouveau perdu du terrain et se trouve relégué à présent à plus de 50" du leader. Il faut dire que le pilote Hyundai s'est plaint, comme cela avait déjà été le cas en Estonie, d'un manque de stabilité et donc de confiance dans l'arrière de son i20 N.

Lappi revient doucement mais sûrement sur Tänak. De quoi entrevoir une deuxième victoire en WRC sur les terres de son premier succès ?

Lappi revient doucement mais sûrement sur Tänak. De quoi entrevoir une deuxième victoire en WRC sur les terres de son premier succès ?

Loubet frise la correctionnelle sur la dernière spéciale

On retrouve ensuite en huitième position Pierre-Louis Loubet, le Français qui aurait pu tout perdre lors de la dernière spéciale du jour après avoir évité de justesse deux embardées de sa Puma Rally1 dans le fossé à quelques secondes d'intervalle. Le Corse devance au classement provisoire son coéquipier Gus Greensmith, qui livre pour sa part une prestation certes sans coup d'éclat mais sans bévue non plus.

L'Anglais est ainsi passé au travers des écueils jusqu'ici, ce qui n'est pas le cas du reste du plateau WRC. Oliver Solberg a en effet été contraint à l'abandon dès la première spéciale du jour après avoir endommagé l'arceau de sécurité de sa Hyundai lors d'un tonneau après seulement 300 m couverts dans la première spéciale du jour.

 

Du côté de M-Sport on constate aussi les dégâts à l'issue de cette première journée : Adrien Fourmaux a en effet terminé la première boucle de spéciale sans direction assistée en raison d'une fuite, avant de réparer à l'assistance à la mi-journée, tandis que Jari Huttunen a quant à lui subi une perte de pression d'essence à partir de l'ES8, perdant plusieurs minutes dans l'affaire. Mis à part des points sur la Power Stage et une bonne dose d'expérience, ces deux-là ne peuvent plus prétendre à grand-chose sur ce Rallye de Finlande.

Les concurrents ont à présent rendez-vous demain à partir de 07h08 heure française pour la première spéciale de la deuxième étape, Päijälä 1. Un peu plus de 150 km de parcours chronométrés sont au programme de ce samedi.

Lire aussi :

Scratchs de la 1ère étape

ES1 : Belgium T. Neuville

ES2 : Estonia O. Tänak

ES3 : Finland E. Lappi

ES4 : Estonia O. Tänak

ES5 : Annulée

ES6 : Japan T. Katsuta

ES7 : Estonia O. Tänak

ES8 : Finland E. Lappi

ES9 : Finland E. Lappi

ES10 : Finland E. Lappi

Finland Rallye de Finlande - Classement à l'issue de l'ES10

partages
commentaires

Voir aussi :

ES4 à 6 - Tänak tient tête aux Toyota de Lappi et Evans
Article précédent

ES4 à 6 - Tänak tient tête aux Toyota de Lappi et Evans

Article suivant

Lappi : "Tänak nous a roulés dans la farine"

Lappi : "Tänak nous a roulés dans la farine"