ES2 à 3 - Tänak s'échappe, Rovanperä balaye, Fourmaux à l'arrêt

Ott Tänak a repris la tête du Rallye de Finlande à son coéquipier Thierry Neuville lors des premières spéciales disputées ce vendredi matin, profitant de la position d'ouvreur de Kalle Rovanperä.

ES2 à 3 - Tänak s'échappe, Rovanperä balaye, Fourmaux à l'arrêt
Charger le lecteur audio

Trois semaines après avoir subi la loi des Toyota en Estonie, les Hyundai semblent être en bien meilleure capacité de livrer batailler face aux GR Yaris. C'est en tout cas ce que laissent supposer les trois premières spéciales courues sur le Rallye de Finlande : après un premier scratch signé hier par Thierry Neuville, Ott Tänak a en effet pris le relai de son coéquipier en réalisant le meilleur temps sur la première spéciale disputée ce vendredi.

L'Estonien, probablement frustré de ne pas avoir pu faire mieux qu'une troisième place sur ses terres lors de la dernière manche, a démarré la journée le couteau entre les dents, tirant profit au maximum de la position d'ouvreur de Kalle Rovanperä et de Neuville pour signer le meilleur temps sur l'ES2. Au point stop de la première spéciale du jour, le pilote Hyundai n'a d'ailleurs pas caché ses intentions sur cette journée : "Il ne fait aucun doute que Kalle et Thierry vont devoir beaucoup balayer, donc nous devons profiter de la situation."

Esapekka Lappi a néanmoins donné la réplique à l'Estonien en signant à son tour le meilleur temps dès la spéciale suivante. C'est donc pour l'instant un duel entre Tänak et Lappi qui se dessine, les deux hommes n'étant séparés au classement provisoire que par 5". Elfyn Evans a lui aussi plutôt bien tiré son épingle du jeu ce matin, le Gallois qui occupe actuellement le troisième rang devant Craig Breen, bien remis de ses émotions après une frayeur sur Harju 1 hier, où il est venu taper des bottes de paille, fort heureusement sans conséquence.

Cinquième, Rovanperä fait quant à lui le dos rond pour l'instant. Le Finlandais et favori de l'épreuve essaye en effet de limiter les effets néfastes de sa position d'ouvreur aujourd'hui (l'ordre des départs de ce vendredi est déterminé par le classement au Championnat du monde), avec un certain succès pour l'instant même s'il figure déjà à un peu plus de dix secondes du leader. Il a cependant repris l'avantage sur son coéquipier chez Toyota, Takamoto Katsuta, qui l'avait devancé sur la Super Spéciale hier soir. Le Japonais aurait d'ailleurs sans doute pu rester devant s'il n'avait manqué une jonction sur l'ES2, perdant de précieuses secondes dans la manœuvre visant à le remettre dans le droit chemin.

Pierre-Louis Loubet est pour sa part le Français le mieux classé en septième position. Le plus chanceux aussi, le Corse qui a tapé une pierre sans conséquence sur la première spéciale du jour, au contraire de son compatriote Adrien Fourmaux. Ce dernier a perdu beaucoup de temps en tapant une pierre située dans le bas-côté sur l'ES3. Le Nordiste a tout de même pu reprendre la route en dépit d'un arbre de direction endommagé.

Leader hier soir, Neuville a perdu près de 23

Leader hier soir, Neuville a perdu près de 23" sur Tänak en l'espace de deux spéciales ce matin.

Fortunes diverses chez Hyundai

Si Rovanperä parvient pour l'instant à limiter la casse en tant qu'ouvreur, on ne peut en dire autant de Neuville, qui pointe à la huitième place et rend déjà plus de 21" alors qu'il était en tête de l'épreuve hier soir. Au total, le Belge a perdu ni plus ni moins que 22"8 sur son coéquipier Tänak en l'espace de deux spéciales, et semble en grande difficulté pour le moment.

Au moins est-il toujours en lice sur ce rallye, ce qui n'est d'ores et déjà plus le cas de son coéquipier Oliver Solberg, parti à la faute au bout de seulement 300 m sur l'ES2. Le Suédois a en effet tapé à l'arrière droit et est parti en tonneaux, et doit déjà renoncer.

 

Après cette première boucle des spéciales, Harju 1, Laukaa 1 et Laukamaa 1 (cette dernière étant la plus longue du rallye avec 21,6 km), un second passage est prévu par les concurrents à partir de 11h15 heure française.

Lire aussi :

Finland Rallye de Finlande - Classement à l'issue de l'ES3 

partages
commentaires

Voir aussi :

ES1 - Neuville prend les commandes devant Tänak, Rovanperä quatrième
Article précédent

ES1 - Neuville prend les commandes devant Tänak, Rovanperä quatrième

Article suivant

ES4 à 6 - Tänak tient tête aux Toyota de Lappi et Evans

ES4 à 6 - Tänak tient tête aux Toyota de Lappi et Evans