WRC
04 sept.
Prochain événement dans
26 jours
18 sept.
Prochain événement dans
40 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
Prochain événement dans
67 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
81 jours
19 nov.
Prochain événement dans
102 jours

ES13 à 15 - Tänak tient bon la barre, Meeke s'écroule

partages
commentaires
ES13 à 15 - Tänak tient bon la barre, Meeke s'écroule
Par :
28 avr. 2018 à 19:12

En remportant les deux premières spéciales de la boucle puis assurant davantage dans la troisième, le pilote Toyota a poursuivi sa domination durant l'après-midi de ce samedi qui a coûté cher à Kris Meeke.

Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Carlos del Barrio, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford
Kris Meeke, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Esapekka Lappi, Janne Ferm, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Pontus Tidemand, Jonas Andersson, Skoda Fabia R5

Ott Tänak abordera la troisième étape du Rallye d'Argentine, avec ses spéciales mythiques d'El Cóndor (à parcourir deux fois) et de Mina Clavero, doté d'une avance de 46"5 sur Thierry Neuville. Les deux hommes ont signé un chrono identique sur les 40,58 kilomètres de la dernière spéciale du jour (le troisième), après que la Toyota eut creusé un peu plus l'écart dans les deux précédentes.

Derrière eux, Kris Meeke, bien parti pour obtenir une nouvelle troisième place après celles du Monte-Carlo et du Mexique sur sa Citroën, a subi une crevaison et perdu deux minutes et demie.

De façon que d'aucuns jugeront étonnante dans des conditions bien plus rapides que ce matin sur un terrain aussi cassant, et sans la moindre trace de brouillard cette fois, tous les pilotes de WRC avaient embarqué uniquement des pneus tendres (cinq) à l'exception d'Elfyn Evans (six) et de Sébastien Ogier (cinq tendres et un dur). De fait, la plupart ont privilégié la prudence dans la longue dernière spéciale mais seul Meeke s'est laissé piéger par une pierre au milieu de la route – alors que, répondant à la consigne de son équipe, il ne faisait pas l'impossible pour aller chercher Neuville qui le précédait d'une grosse dizaine de secondes après l'ES14.

Meeke en chute libre

Le Britannique retombe donc à la huitième place du classement général, à une demi-minute d'Elfyn Evans. À l'inverse, un Esapekka Lappi rapide cet après-midi a gagné deux positions en prenant aussi l'avantage sur le Gallois, pour sa part bien moins véloce que le matin.

Devant ce trio, Dani Sordo, auteur du scratch dans l'ES15, se retrouve sur le podium provisoire avec une confortable avance sur un Sébastien Ogier bien discret, alors qu'Andreas Mikkelsen complète un top 5 comprenant trois Hyundai. Les écarts ont augmenté dans l'après-midi entre ces trois-là.

Rappelons que Craig Breen avait abandonné au milieu de cette journée décidément difficile pour Citroën, l'arceau de sécurité de sa C3 WRC ayant été endommagé dans une sortie de route conclue par un tonneau. Kalle Rovanperä mène toujours le WRC2 avec une grosse vingtaine de secondes d'avance sur Pontus Tidemand, son coéquipier au sein de l'équipe officielle Skoda.

La dernière étape, dimanche, ne comprendra que trois spéciales – mais quelles spéciales – à partir de 14h08, heure de Paris. En attendant, on pourra suivre le résumé de ce samedi à 9h30, en première diffusion, sur Motorsport.tv.

Classement après l'ES15/18

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écarts &

intervalles

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1   2h58'33"9

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai

RC1 

46"5

46"5

 Dani Sordo

 Carlos del Barrio

Hyundai 

RC1  

1'08"2

21"7 

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport 

RC1  

1'59"0

50"8

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai 

RC1  

2'13"8

14"8 

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota 

RC1 

2'42"9

29"1 

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford M-Sport 

RC1 

2'49"1

6"2 

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën 

RC1 

3'20"4

31"3 

9

 Teemu Suninen

 Mikko Markkula

Ford M-Sport

RC1

4'17"6

57"2

10

 Kalle Rovanperä

 Jonne Halttunen

Škoda
RC2

10'50"2

6'32"6

Le classement complet sera disponible ici.

ES9 à 12 - Même le brouillard n'arrête pas Tänak

Article précédent

ES9 à 12 - Même le brouillard n'arrête pas Tänak

Article suivant

ES16 & 17 - Tänak gère, Ogier sous la menace de Mikkelsen

ES16 & 17 - Tänak gère, Ogier sous la menace de Mikkelsen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin