WRC Rallye de Suède

Ott Tänak regagne avec M-Sport en préparation du Rallye de Suède

Ott Tänak a remporté sa première victoire au volant d'une Ford Puma M-Sport après avoir remporté l'Otepää Rally en préparation de la manche du WRC qui aura lieu la semaine prochaine en Suède.

Ott Tänak, M-Sport Ford World Rally Team

M-Sport a choisi d'aligner sa nouvelle recrue Ott Tänak lors de l'Otepää Rally en Estonie afin d'offrir au Champion du monde 2019 du kilométrage supplémentaire au volant de la Puma avant le Rallye de Suède.

De nouvelles restrictions en matière de tests ont été imposées aux structures de WRC cette année dans le but de réduire les coûts en limitant les équipes de constructeurs à 21 jours d'essais pré-rallye (avec un maximum de sept par pilote) au lieu des 28 autorisés l'année dernière. En conséquence, les équipes ont choisi de participer à des rallyes nationaux pour récupérer le kilométrage perdu, M-Sport, Toyota et Hyundai étant tous en action ce week-end.

Tänak a maximisé sa participation à l'épreuve d'un jour sur les routes enneigées d'Otepää, en réalisant huit meilleurs temps de spéciale. L'Estonien, qui a terminé cinquième lors de l'ouverture de la saison du WRC au Monte-Carlo, a remporté la victoire avec 2'44" d'avance sur son compatriote Georg Linnamäe, au volant d'une Hyundai i20 N de Rally2. Tänak n'était pas le seul concurrent en Rally1, puisque M-Sport a utilisé une Puma pour le pilote privé Jourdan Serderidis. Le Grec a terminé 17e au classement général, à 11'25" de Tänak.

Le travail sur la Ford d'Ott Tänak.

Le travail sur la Ford d'Ott Tänak.

Pendant ce temps, en Finlande, Hyundai et Toyota étaient en action au Rallye de Kuopio, qui accueillait la deuxième manche du Championnat de Finlande des Rallyes. La marque coréenne a engagé une i20 N pour sa nouvelle recrue Esapekka Lappi, tandis que la firme nippone a engagé une GR Yaris pour Takamoto Katsuta avant sa première sortie au volant de la troisième voiture de l'équipe qui marquera des points, en Suède.

Lappi a réussi à devancer Katsuta et à remporter les quatre premières spéciales du rallye sur neige pour disposer de 12,9 secondes d'avance sur son rival du WRC avant l'assistance de la mi-journée. Cependant, dans la cinquième spéciale, Katsuta est sorti de la route et s'est retrouvé dans une congère. Il a perdu 21,2 secondes sur Lappi le temps de repartir. Le Japonais n'a ensuite pas pu prendre le départ de la spéciale suivante en raison d'une fuite du radiateur, causée par le choc.

"Nous n'avons pas pu rouler jusqu'au bout mais c'était quand même une bonne préparation pour le Rallye de Suède sur des routes superbes", a posté Katsuta sur les réseaux sociaux.

 

Lappi a poursuivi son début de rallye parfait avant de s'accidenter dans une congère lors de l'avant-dernière étape, ce qui a coûté au Finlandais 11 minutes et la victoire. "Cette journée était destinée à rechercher ces limites, j'ai dû freiner un peu tard", a déclaré Lappi à Rallit.FI. "Nous avons pu voir comment la voiture se comporte sur des routes que je n'avais jamais empruntées auparavant. Nous avons également réussi à affiner les réglages de la voiture."

Jari Huttunen, habitué du WRC2, a remporté la victoire au volant d'une Skoda Fabia Rally2.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Malgré son retour en F1, Ford tient au WRC
Article suivant M-Sport et Loeb discutent toujours, mais priorité à Tänak

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France