Un Tour de Corse renouvelé qui n'effraye pas Ogier et Citroën

partages
commentaires
Un Tour de Corse renouvelé qui n'effraye pas Ogier et Citroën
Par :
23 mars 2019 à 15:30

Avec une grande refonte de son parcours, les reconnaissances auront une importance cruciale sur l'épreuve française du calendrier.

Après huit années d'absence, Sébastien Ogier a parfaitement géré son retour chez Citroën en ce début de saison, avec déjà deux victoires à son actif en trois manches. Le Français ne doit d'ailleurs qu'à une sortie de route en Suède son actuelle deuxième place au championnat, quatre points derrière Ott Tänak, mais il va se voir offrir une opportunité rêvée de prendre les commandes du classement la semaine prochaine.

Le Tour de Corse se profile en effet, et le vainqueur de l'édition 2018 serait bien inspiré d'engranger un nouveau succès cette année. Mais le profond renouvellement du parcours 2019 va sans nul doute rebattre les cartes, alors que seules trois spéciales de l'an passé seront encore au menu des 14 prévues cette année.  

Pas de quoi inquiéter Ogier cependant, dont la capacité d'adaptation s'est déjà vérifiée par le passé. "Le parcours a encore pas mal évolué cette année, mais c’était déjà le cas lors de mes participations précédentes, ce qui fait que j’ai souvent eu ici à découvrir de nouvelles spéciales, et ce n’est pas pour me déplaire", rassure le Gapençais.

Lire aussi :

Un repérage crucial

Dans ces conditions, le travail effectué au cours des reconnaissances sera déterminant pour qui veut briller sur l'île de Beauté. "Cela rajoute un peu de stress et d’adrénaline à la course, et peut aussi contribuer à faire de plus gros écarts que d’ordinaire", reprend Ogier. "Lorsque tu t’élances ainsi à la découverte, c’est clairement celui qui a fait du très bon travail pendant les reconnaissances, et qui ose partir à bloc en faisant confiance à ses notes, qui fait la différence."

Lire aussi :

Et en faisant aussi confiance en sa voiture. En la matière, la Citroën C3 WRC a déjà fait ses preuves sur asphalte au cours d'essais préliminaires. De quoi renforcer encore un peu plus la confiance du Français à l'approche de cette quatrième manche. "On connaît par ailleurs les qualités de C3 WRC sur l’asphalte", poursuit le sextuple Champion du monde. "De même nos essais préparatoires se sont révélés bien productifs, avec de bonnes sensations derrière le volant, aussi j’aborde notre manche nationale du WRC en ayant à cœur de bien faire et de poursuivre sur notre lancée."

Engranger à domicile

Pour son épreuve à domicile, Ogier aura donc pour sûr à cœur de bien figurer, mais Citroën aussi, qui espère bien, à défaut de victoire, au moins enchaîner sur un quatrième podium en autant de rallyes, et empocher ainsi des points précieux pour le championnat.

"La manche française du WRC constitue forcément un événement à part pour nous et devant notre public, nous sommes déterminés à grimper sur le podium pour la quatrième fois en autant de manches", annonce ainsi le patron de l'équipe, Pierre Budar.

Ce dernier reste cependant méfiant compte tenu des nombreux pièges dont regorge le Tour de Corse, offrant souvent une météo changeante, le tout sur un tracé sinueux et bosselé. "Nous savons combien ce terrain peut se révéler impitoyable", reprend Budar. "D’autant que le parcours met l’accent sur l’endurance, et qu’à cette période de l’année, la météo pourrait également avoir son mot à dire. En tout cas, Sébastien comme Esapekka [Lappi, engagé sur la seconde C3 WRC] ont déjà démontré leur indéniable pointe de vitesse sur ce profil, c’est le cas aussi de la C3 WRC, et la préparation effectuée sur place la semaine passée nous permet de l’aborder dans de bonnes dispositions."

Article suivant
Loeb : Le Tour de Corse ? "Pas un rallye facile, mais sympa !"

Article précédent

Loeb : Le Tour de Corse ? "Pas un rallye facile, mais sympa !"

Article suivant

Plus de 4 millions de spectateurs pour le WRC en 2018

Plus de 4 millions de spectateurs pour le WRC en 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Tour de Corse
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes Citroën Total WRT
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu