Toyota confirme le programme d'Ogier, Ingrassia arrête

Sébastien Ogier participera à plusieurs rallyes en 2022 avec Toyota, qui a confirmé ses équipages. En revanche, ce sera sans Julien Ingrassia, qui met un terme à sa carrière.

Toyota confirme le programme d'Ogier, Ingrassia arrête

Toyota a finalisé ses plans pour la saison 2022 et plus précisément ses équipages. Le constructeur japonais confirme aujourd'hui qu'Elfyn Evans et Kalle Rovanperä seront les titulaires et leaders l'an prochain, tandis que la troisième voiture sera partagée entre Sébastien Ogier et Esapekka Lappi

Le pilote français avait fait part depuis longtemps de son souhait de participer à quelques rallyes avec un programme partiel à partir de la saison prochaine, mais Toyota devait encore trancher pour choisir celui qui profiterait du volant libre sur les autres manches. Grand favori depuis quelque temps, Lappi fera bel et bien son retour dans le giron Toyota, où il avait évolué en 2017 et 2018 avec à la clé une victoire sur le Rallye de Finlande. 

"Je suis très heureux d'avoir un line-up si fort pour 2022 et la nouvelle ère passionnante du WRC", se réjouit Jari-Matti Latvala, directeur de l'équipe. "C'est très chouette de voir Elfyn et Kalle continuer pour se battre au championnat. Elfyn est un pilote très régulier, qui aide toujours à marquer des points pour l'équipe au championnat, mais comme il l'a prouvé lors de sa victoire en Finlande, c'est aussi l'un des plus rapides et clairement un prétendant au titre."

"Nous avons vu d'excellentes performances de la part de Kalle cette année. Il progresse en permanence et tout en gagnant de plus en plus d'expérience, il peut aussi devenir un candidat solide pour le championnat. Seb est un grand champion et il sera vraiment très précieux pour nous encore la saison prochaine, même s'il ne visera plus le titre pilotes. Enfin, je suis ravi de voir Esapekka de retour dans l'équipe. Il nous a prouvé par le passé qu'il pouvait gagner, et je pense que depuis, il a beaucoup mûri. Sa motivation est très forte et il a démontré sa rapidité lors de son retour le week-end dernier. Je crois que c'est le pilote parfait pour partager le volant avec Seb et nous aider au championnat, mais aussi pour se battre pour des victoires."

Lappi a fait un retour concluant au Rallye de Finlande le week-end dernier avec une quatrième place qui a définitivement convaincu Toyota. Il fera l'an prochain son retour après avoir perdu fin 2020 sa place chez M-Sport, où il avait trouvé refuge après l'arrêt du programme Citroën en WRC. 

Ingrassia met un terme à sa carrière

Pour cette prise de recul et un passage à un programme partiel, sans que l'on sache encore sur quels rallyes précisément il sera présent, Sébastien Ogier va tourner une page importante puisque cette part d'incertitude va entraîner la fin de sa collaboration avec Julien Ingrassia. Ce dernier a décidé de mettre un terme à sa carrière. Ensemble, les deux hommes ont conquis sept titres mondiaux et sont actuellement en lice pour un huitième. C'est Benjamin Veillas qui sera le nouveau copilote d'Ogier en 2022. 

"J'ai hâte de passer plus de temps avec ma famille après cette année, mais en même temps, je suis content de rester avec Toyota Gazoo Racing et d'avoir une chance de participer à certains rallyes l'an prochain", explique Ogier. "Je suis très reconnaissant envers l'équipe de me donner cette opportunité de continuer à faire de manière partielle ce que j'adore. Le calendrier des rallyes n'est pas encore clair, mais je ferai de mon mieux pour aider l'équipe au championnat constructeurs et pour développer la voiture. Je suis enthousiaste à l'idée de voir ce que cette nouvelle génération de voitures réservera, et je sais que l'équipe fournit énormément d'efforts à ce sujet."

"Julien mettra un terme à sa carrière à la fin de l’année. Je respecte à 100% sa décision, à l’heure où moi aussi je vais réduire le rythme. On met souvent en avant les qualités des pilotes en WRC, mais le copilote est essentiel et Julien a été une pièce maîtresse de nos succès. Dès mes débuts en rallye et durant 16 ans, Julien a été là. On a tout construit ensemble, progressé ensemble, découvert le WRC et réalisé nos rêves... On a obtenu plus que ce dont on osait rêver, en devenant sept fois Champions du monde jusqu’à présent ! Désormais, il nous reste deux rallyes pour finir en beauté !"

"Julien, à mes yeux c’est sans équivoque : tu es le meilleur des copilotes. Qui sait ce qu’aurait été ma carrière sans toi ? Un très grand merci pour tout car je sais ce que je te dois et tu seras impossible à remplacer. Je te souhaite le meilleur, profite de la vie !"

En revanche, Toyota n'a pas encore confirmé l'engagement d'une quatrième Yaris pour Takamoto Katsuta, pressenti pour bénéficier d'un programme similaire à celui de cette année en 2022. 

Lire aussi :

partages
commentaires
Oliver Solberg promu chez Hyundai pour 2022
Article précédent

Oliver Solberg promu chez Hyundai pour 2022

Article suivant

Hyundai annonce le remplaçant de Loubet au Rallye d'Espagne

Hyundai annonce le remplaçant de Loubet au Rallye d'Espagne
Charger les commentaires
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020
Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre Prime

Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre

Un étrange dilemme attend peut-être Tommi Mäkinen en cette fin de saison WRC, avec le pilote leader de l’équipe Toyota qui espère revenir sur son numéro deux, le tout dans un contexte compliqué par la pression de Hyundai au championnat des constructeurs.

WRC
7 oct. 2020