WRC
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
08 oct.
Événement terminé
19 nov.
Prochain événement dans
19 jours
C
Rallye de Monza
04 déc.
Prochain événement dans
34 jours

Toyota est "désolé" après la casse moteur d'Ogier

partages
commentaires
Par :

Alors qu'il se dirigeait vers le podium, Sébastien Ogier a subi une défaillance moteur lors de l'avant-dernière spéciale du Rallye de Turquie, qui l'a empêché de glaner le moindre point et l'a vu perdre la tête du classement général.

Comme souvent, le Rallye de Turquie a été une épreuve où il fallait des nerfs d'acier mais également une réussite certaine. Très peu de concurrents ont eu l'opportunité de disputer l'ensemble des spéciales sans subir de problèmes, qu'ils soient techniques, mécaniques ou pneumatiques. Sébastien Ogier aura connu tout cela, avec un problème de boîte de vitesses et des crevaisons qui lui ont coûté la tête, mais surtout une casse moteur dans l'ES11 qui aura à la fois entraîné son abandon et rendu impossible sa participation à la Power Stage.

Le zéro pointé au terme de ce week-end fait mal au Gapençais, d'autant plus que la victoire est revenue à celui qui était second du général, Elfyn Evans, qui compte désormais 18 unités d'avance sur le Français à deux rallyes du terme de la saison 2020.

Lire aussi :

Même si son équipe l'a emporté ce dimanche en Turquie avec le Gallois, et se trouve en bonne position pour glaner les couronnes mondiales, Tommi Mäkinen, le directeur de Toyota Gazoo Racing, est forcément confronté à des sentiments ambivalents. Et il ne peut que se montrer "désolé" pour le sextuple Champion du monde WRC.

"Désolé pour la panne de moteur de Seb – le problème de moteur qui a détruit son rêve de continuer à mener [le classement]", a déclaré Mäkinen pour le service All Live du WRC, avant d'ajouter sur une note plus positive : "Mais il est toujours deuxième pour le moment et il est toujours confiant de pouvoir [gagner]. C'est vraiment difficile pour lui, mais Elfyn est le maître du week-end."

Concernant le problème que la Yaris WRC d'Ogier a subi dimanche, Mäkinen a expliqué à DirtFish : "Je ne sais pas, je n'aurai aucune information tant qu'ils ne récupèreront pas la voiture pour mener leur enquête."

Lire aussi :

Mais en bon leader d'équipe, le Finlandais a aussi tenu à souligner le travail qui a permis à Evans de récolter les lauriers au terme des 12 spéciales. "[Evans] a été l'homme du week-end. Il a réussi à sauver les pneus sans crevaison et à faire toute la distance dans des conditions si difficiles qu'il est le maître du week-end. Ça a été très, très difficile, c'était si dur pour les voitures et pour les pilotes, pour les pneus, tout."

"Désolé pour Seb, ce week-end n'était pas le sien", a-t-il ajouté. "Hier, il a eu une première panne avec un petit moteur électrique, puis il a enchaîné les crevaisons et la panne moteur. Ce n'était pas son week-end, mais il est toujours en deuxième position au championnat et a encore de bonnes chances de continuer à gagner."

Ogier a en tout cas fait contre mauvaise fortune bon cœur en saluant le succès d'Evans et de son copilote Scott Martin au moment de partager le vol de retour et le champagne... avec modération !

 

Neuville : "On méritait la victoire, plus que les autres"

Article précédent

Neuville : "On méritait la victoire, plus que les autres"

Article suivant

Ogier : "Le pire scénario possible" au Rallye de Turquie

Ogier : "Le pire scénario possible" au Rallye de Turquie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Turquie
Catégorie Étape 3
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes Toyota Gazoo Racing
Auteur Fabien Gaillard