WRC
22 août
-
25 août
Événement terminé
12 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
2 jours
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
23 jours

Mäkinen : Toyota doit résoudre de petits soucis en vue du titre

partages
commentaires
Mäkinen : Toyota doit résoudre de petits soucis en vue du titre
Par :
6 mai 2019 à 07:40

Le patron de l'équipe japonaise incite ses troupes à régler les "petits" problèmes qui compromettent pour le moment la saison des Yaris WRC.

Kris Meeke, Sebastian Marshall, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Kris Meeke, Sebastian Marshall, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Kris Meeke, Sebastian Marshall, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Kris Meeke, Sebastian Marshall, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Kris Meeke, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Kris Meeke, Sebastian Marshall, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Kris Meeke, Sebastian Marshall, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Les vainqueurs Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT

Toyota n'a décroché qu'une seule victoire cette saison jusqu'ici, par l'intermédiaire d'Ott Tänak lors du Rallye de Suède. Pourtant, le constructeur japonais était pressenti pour dominer cette saison après une série de succès obtenus courant 2018, qui allait en faire le plus victorieux de l'année, en dépit d'une défaite dans la course au titre face à Sébastien Ogier.

En Argentine le week-end dernier, Tänak et son coéquipier Kris Meeke ont signé au total le même nombre de temps scratchs que Hyundai – à la différence près que Hyundai a signé un doublé à l'issue de l'épreuve, Thierry Neuville devançant Andreas Mikkelsen, alors que les Toyota les mieux placées n'ont fini qu'en quatrième et cinquième positions, par le biais de Meeke et Jari-Matti Latvala.

Lire aussi :

Besoin de se ressaisir 

Tänak et Meeke ont tous les deux été écartés de la lutte pour le commandement en raison de divers problèmes. Le premier cité a en effet perdu sa troisième vitesse, alors que Tänak a rencontré des difficultés avec une machine munie de seulement trois roues motrices lors de la dernière spéciale du vendredi, avant que celle-ci ne soit réduite au silence par un souci électrique le lendemain.

"Nous devons nous remettre en selle", a déclaré Mäkinen. "Nous avons besoin d'être de nouveau victorieux. Il y a de petites choses sur lesquelles nous devons travailler, mais c'est frustrant. Pour Ott, le problème a été une perte de connexion au niveau de l'alternateur. Nous devons faire ces choses bien. Nous avons tout de suite commencé à travailler sur une solution pour cela, nous avons regardé avec attention la façon avec laquelle nous travaillons avec les fils en question. Tout semblait bien aller avec tous les pilotes. Kris était en train de se battre pour la tête de course le vendredi matin, et Jari-Matti souriait. Mais ensuite nous sommes rentrés un peu dans le rang. Nous devons de nouveau nous mettre à gagner."

Lire aussi :

L'ingénieur en chef de chez Toyota, Tom Fowler, a admis que la manche argentine avait mis à l'épreuve son équipe. "C'est l'un des rallyes les plus exigeants de l'année", a expliqué celui-ci. "Il y a un peu de tout, les routes sont très rapides, mais dans le même temps il y a de très gros rochers ici. La rivière qu'il fallait franchir était plus profonde que jamais. Ce fut difficile."

Problèmes de freins en Argentine

En plus de ratés moteur liés à l'eau, les Toyota ont toutes souffert de problèmes de freins, allant des plaquettes à un mystérieux problème de piston grippé sur la voiture de Meeke. Le manque de frein sur sa voiture a entraîné ce dernier à partir large et heurter une pierre, ce qui a eu pour conséquence de relâcher le piston et faire bouger les freins.

En attendant, le succès de Hyundai, son deuxième d'affilée, permet au constructeur coréen de détenir 37 points d'avance sur Toyota au championnat après l'Argentine, alors que Tänak est le représentant le mieux classé de l'équipe nippone, à la troisième place du classement chez les pilotes. Cependant, l'Estonien accuse d'ores et déjà plus d'une victoire de retard sur le plan comptable, rendant 28 unités à Neuville.

Article suivant
Hyundai admet que Neuville est "en train de faire la différence"

Article précédent

Hyundai admet que Neuville est "en train de faire la différence"

Article suivant

Ogier impatient de recevoir des améliorations sur sa Citroën C3

Ogier impatient de recevoir des améliorations sur sa Citroën C3
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Kris Meeke , Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur David Evans