Toyota savoure encore les victoires 2017 et s'annonce "prêt"

La saison 2018 de WRC promet d’être une digne suite du palpitant feuilleton 2017, au cours duquel sept pilotes et quatre teams sont parvenus à s’imposer sur au moins l’une des treize manches de la saison.

Contre toute attente, Toyota a fait partie, pour son retour à la compétition, des lauréats capables de gagner avec deux autos, Latvala comme Lappi parvenant en effet à collecter les honneurs de la victoire sur les éprouvants terrains scandinaves de Suède et de Finlande.

"Nous ne nous attendions pas à gagner dès la première année et ne savions pas où nous étions, sans expérience et avec de grands points d’interrogation", se remémore Tommi Mäkinen, team manager de la structure japonaise, à l’occasion de la présentation officielle du team sur l’Autorsport Show de Birmingham.

"Bien sûr, nous étions ‘à la maison’ et avec de l’expérience des conditions [neigeuses] mais nous en sommes satisfaits."

"C’était absolument fabuleux de démarrer avec une nouvelle équipe, et je ne m’attendais pas à ce qu’on gagne aussi vite", savoure encore Latvala. "Avec Miikka [Anttila, son copilote, ndlr] quand on est arrivé fin 2016, en décembre, on a démarré un gros programme de tests et je dois dire qu’au début de l’année 2017, je voyais que le potentiel grandissait, mais c’était une surprise de gagner si tôt."

"Le printemps a été assez bon pour nous mais ensuite on a eu des problèmes techniques en Pologne, en Finlande, et encore en Allemagne, donc on a perdu pas mal de points", poursuit le Finlandais. "C’était notre première année, et ce sont des choses qu’on doit s’attendre à rencontrer : il peut se passer des choses et c’est là que vous apprenez. Dans votre esprit vous voulez gagner et viser les titres mais la première année était une année d’apprentissage, même si cela sentait bon au printemps. Je suis réaliste et je suis content de la première année, on a appris des problèmes, et on est prêt pour la deuxième année. On devrait être compétitif."

La victoire ? Quand on y goûte, forcément, l’addiction se crée vite. Esapekka Lappi est désormais en droit de rêver faire évoluer son compteur de succès en 2018, au milieu de la solide concurrence représentée par M-Sport Ford, Hyundai et Citroën. Mais le jeune pilote (11e du championnat 2017 avec 62 points) garde les pieds sur terre et sait qu’il lui reste encore de la bouteille à prendre sur le circuit mondial avant de régulièrement se placer en contention pour les arrivées sur le podium.

"Personne ne s’attendait [à la victoire en Finlande], y compris moi ! Je voulais le faire, mais pour une première année en WRC, j’espérais un podium. Mais c’est arrivé, c’était un sentiment spécial, et ça l’est toujours. Je n’ai jamais fait le Mexique et l’Argentine, c’est ma première saison complète : l’approche doit être un peu différente. Je dois être plus constant, et j’ai encore besoin d’expérience."

Avec Michaël Duforest

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Tommi Makinen , Jari-Matti Latvala , Esapekka Lappi
Équipes Toyota Racing
Type d'article Actualités