WRC
22 août
-
25 août
Événement terminé
12 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
8 jours
C
Rallye d'Australie
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
29 jours

Pourquoi les trois Toyota sont passées par une belle porte vendredi

partages
commentaires
Pourquoi les trois Toyota sont passées par une belle porte vendredi
Par :
27 avr. 2019 à 10:22

Les trois pilotes Toyota que sont Ott Tänak, Kris Meeke et Jari-Matti Latvala ont eu de la chance d'atteindre l'arrivée de la première étape du Rallye d'Argentine, vendredi soir.

Kris Meeke, Sebastian Marshall, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Kris Meeke, Sebastian Marshall, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Kris Meeke, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Jari-Matti Latvala, Toyota Gazoo Racing

Ott Tänak et Kris Meeke ont tous deux occupé la tête du rendez-vous basé à Villa Carlos Paz, vendredi. Mais l'un et l'autre ont rencontré des problèmes de transmission sur leurs Yaris, lesquels auraient potentiellement pu mettre un terme à leur week-end dans la dernière spéciale du jour.

Jari-Matti Latvala a quant à lui subi deux crevaisons alors qu'il n'avait qu'une roue de secours, et a rejoint le parc d'assistance avec le pneu arrière gauche à plat. Le règlement prévoit que les voitures doivent rouler en liaison avec quatre pneus en bon état, mais le Finlandais a pu gérer la situation.

Malgré leurs soucis, Tänak, Meeke et Latvala sont respectivement troisième, quatrième et sixième avant la deuxième étape de ce samedi.

Lire aussi :

Tänak a évoqué un arbre de transmission avant gauche cassé au milieu de la dernière spéciale, mais son équipe a confirmé plus tard à Motorsport.com que le problème concernait le morceau de caoutchouc placé autour de l'arbre à l’endroit où celui-ci est connecté au différentiel.

"Le bout de caoutchouc n'était plus là dans la spéciale. Nous avons déjà vu cela auparavant : cela a pu être dû à la force de l'eau au passage d'un gué, ou il a pu être endommagé par une pierre", a expliqué le directeur technique Tom Fowler.

"En fait, l'arbre de transmission n'est pas abîmé, mais du matériau est entré dans le joint [exposé] et a causé la casse. Vous avez peut-être vu Ott partir en tête-à-queue dans la spéciale, nous pensons que la casse est survenue juste avant – il n’avait plus la roue [avant] intérieure pour lui faire négocier le virage."

Inquiétude pour Meeke

Meeke, de son côté, a perdu le troisième rapport dans cette spéciale, source d'inquiétude pour le Britannique sur le reste du parcours.

"J'ai passé la troisième, entendu un 'brrrrr' – et il n'y avait plus de rapport", a-t-il rapporté. "Évidemment, on utilise pas mal la troisième dans ces spéciales et j'étais inquiet à l'idée qu'il y ait plus de dégâts en passant de seconde en quatrième. Une fois sortis de la spéciale, on a fait la liaison sans problème. Cela a été une journée difficile."

Meeke pointe à 28"1 de la tête, Tänak se trouvant quant à lui à 13"4 du leader Thierry Neuville. Malgré ses problèmes, l'Estonien s'est dit confiant avant les sept spéciales de ce samedi.

Lire aussi :

"Je pense que les spéciales de demain nous conviennent un petit peu mieux ainsi qu'à notre voiture", a-t-il déclaré. "La route était un peu destructrice pour nous [vendredi] après-midi. Cela n'a pas été une journée facile, on a eu quelques problèmes de freins aussi après les passages de gué. On verra demain."

Et Fowler de conclure : "Il semble qu'on ait en ce moment une spéciale par rallye dans laquelle le plateau tout entier connaît un moment de folie, et c'était la dernière spéciale [vendredi]. Jari-Matti est revenu avec deux crevaisons et une seule roue de secours. Sur cette liaison assez longue, il a dû passer de l'une à l'autre de ces roues crevées pour rentrer. Il a été assez chanceux."

"Cela n'a pas été un après-midi génial pour l'équipe, mais cela aurait pu être bien pire."

Article suivant
Rallye terminé pour Lappi, Ogier espère du mieux

Article précédent

Rallye terminé pour Lappi, Ogier espère du mieux

Article suivant

LIVE WRC - Suivez le Rallye d'Argentine en direct

LIVE WRC - Suivez le Rallye d'Argentine en direct
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Kris Meeke , Jari-Matti Latvala , Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur David Evans