Une victoire "pas méritée sur la route", regrette Hyundai

partages
commentaires
Une victoire "pas méritée sur la route", regrette Hyundai
Par :
17 juin 2019 à 12:30

Le patron de l'équipe Hyundai, Andrea Adamo, a accueilli la victoire de Dani Sordo avec satisfaction mais aussi beaucoup moins d'enthousiasme que le pilote espagnol.

Les vainqueurs Dani Sordo, Carlos del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Dani Sordo, Carlos del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Dani Sordo, Carlos del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Podium : Dani Sordo, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Carlos del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Dani Sordo, Carlos del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Dani Sordo, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Carlos del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Dani Sordo, Carlos del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Dani Sordo, Hyundai Motorsport

Dani Sordo ne pensait peut-être pas s'imposer encore une fois un jour en WRC. L'ancien Champion du monde Junior, promis au plus bel avenir, est longtemps resté dans l'ombre de Sébastien Loeb chez Citroën – équipe avec laquelle il avait remporté, à l'époque aux côtés de Marc Márti, ce qui est resté jusqu'à ce jour son unique victoire mondiale. Après deux relais en rouge de cinq et un an entrecoupés d'un passage de deux saisons chez Mini via le préparateur Prodrive, il a intégré le projet Hyundai dès les débuts de celui-ci sous la houlette de Michel Nandan en 2014.

Après avoir démontré à maintes reprises, depuis, qu'il n'était plus seulement un spécialiste de l'asphalte mais un pilote bel et bien capable de signer de bons résultats sur tous les types de terrain, Sordo a remporté ce dimanche en Sardaigne un des rallyes terre les plus cassants qui soient. "C'est incroyable. Je n'ai pas de mots, c'est juste un sentiment fabuleux d'obtenir ma première victoire pour Hyundai et ma seconde en WRC. Bien sûr, je suis vraiment désolé pour Ott [Tänak] et Toyota qui ont connu une telle malchance dans la dernière spéciale. En même temps, nous savions devoir maintenir la pression au cas où ce genre de situation surviendrait", a-t-il réagi.

Lire aussi :

"Je n'arrive pas à croire que c'est arrivé", a poursuivi celui qui a finalement récupéré le cadeau plutôt destiné à son équipier Thierry Neuville dont c'était l'anniversaire ce dimanche. "Nous avons été rapides et réguliers tout le week-end. Il n'y avait aucune chance de battre Ott en termes de rythme, alors nous avons juste fait ce que nous pouvions et avons évité les erreurs. Ça n'a pas été facile mais nous y sommes parvenus jusqu'à la fin – et nous avons cette fantastique victoire comme récompense. Merci à Carlos [del Barrio, son copilote], et à l'équipe pour son soutien et pour partager cette victoire. Je pense que ça prendra un peu de temps pour l'imprimer pleinement."

Un résultat "difficile à accepter" pour Adamo

Son équipe, justement, celui qui la dirige depuis que Nandan a été appelé à faire ses bagages, l'hiver dernier, a exprimé une satisfaction finalement toute relative. "Personnellement, je trouve ce résultat assez difficile à accepter", a déclaré en effet Andrea Adamo, non sans être allé auparavant étreindre longuement Tommi Mäkinen, son homologue de chez Toyota, et l'épouse de celui-ci alors que Tänak, leur pilote, avait tout perdu en vue de l'arrivée. "Primo, nous exprimons notre sympathie à tout le monde chez Toyota Gazoo Racing, à Tommi, Ott et Martin [Järveoja, le copilote], pour la façon cruelle dont une victoire méritée leur a été enlevée", a-t-il déclaré aussitôt après.

Et Adamo d'ajouter, après avoir ménagé son effet : “[Deuzio], pour la seconde fois cette saison [après le Tour de Corse où un souci tardif pour Elfyn Evans avait donné la victoire à Neuville, ndlr], nous avons hérité d'une victoire que nous n'avons pas méritée sur la route. Nous n'aurions pas dû compter sur une mauvaise fiabilité pour nous assurer ces résultats. Je comprends que je regarde peut-être les choses sous un angle particulier, mais c'est la réalité de la situation. En même temps, je suis content pour Dani et Carlos qui ont travaillé professionnellement tout le week-end, comme nos deux autres équipages, pour se mettre en position de capitaliser sur la situation du jour."

Article suivant
Tänak : "Vraiment dommage de perdre ainsi"

Article précédent

Tänak : "Vraiment dommage de perdre ainsi"

Article suivant

Trois ans de plus pour les Rallyes de Sardaigne et de Suède

Trois ans de plus pour les Rallyes de Sardaigne et de Suède
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Sardaigne
Pilotes Dani Sordo
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu