Volkswagen : une dernière sans pression mais non sans émotion

Ayant déjà remporté, cette année encore, chacun des titres mis en jeu, l'équipe du constructeur allemand aborde son dernier rallye du WRC sans autre objectif que celui qu'elle se fixe de quitter en beauté le WRC.

Volkswagen Motorsport, qui a annoncé son retrait du Championnat du monde des Rallyes “pour raisons économiques” le 2 novembre dernier, trois jours après l'obtention d'une quatrième couronne consécutive des constructeurs, c'est 42 victoires en 51 rallyes en WRC. Ou encore, pour les amateurs de statistiques, 621 meilleurs temps en spéciale sur 935 possibles. Mais c'est aussi, donc, une ère qui s'achèvera dans la nuit de samedi à dimanche en France, à l'arrivée du Rallye d'Australie.

Contrairement à l'année dernière où les deux titres pilotes/copilotes et constructeurs y avaient été attribués, la manche des antipodes est la dernière de la saison 2016 et n'aura d'autre enjeu que d'attribuer la deuxième place des pilotes qui se jouera entre Thierry Neuville et Andreas Mikkelsen, voire Hayden Paddon et Dani Sordo. Mais l'épreuve n'en sera pas moins particulière.

C'est une situation étrange pour tout le monde chez Volkswagen Motorsport. L'annonce de notre retrait du Championnat du monde à la fin de l'année n'était pas la façon dont nous, en tant qu'équipe, voulions célébrer notre quatrième titre”, dit Sébastien Ogier, vainqueur ces trois dernières années en Australie. “Nous allons maintenant disputer notre dernier rallye ensemble.”

Quand je me retourne sur ces cinq années, je ne pense qu'aux succès que nous avons obtenus ensemble. Je suis reconnaissant d'avoir travaillé avec des gens aussi géniaux chez Volkswagen. Nous avons bâti d'authentiques amitiés au fil des années. Je ne peux qu'espérer que je reverrai le plus grand nombre d'entre eux”, ajoute le quadruple Champion du monde.

Le dernier rallye avec Volkswagen - cela sonne bizarrement. Cependant, je suis sûr que je serai en mesure de me sortir ça de l'esprit durant le rallye. Bien que ma position de départ [la première] ne soit pas vraiment prometteuse, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour assurer que nous ayons quelque chose à célébrer encore après notre dernière sortie en Australie.”

Le dernier rallye avec Volkswagen... Ça sonne bizarrement !

Sébastien Ogier, avant le Rallye d'Australie.

Jari-Matti Latvala, qui fut le second pilote nominé par l'équipe de Wolfsburg durant ces quatre dernières saisons, sera dans une situation plus avantageuse puisqu'il s'élancera en sixième position. Une victoire lui sera d'ailleurs quasiment indispensable pour espérer monter sur le podium du championnat (il compte 19 points de retard sur l'actuel troisième), mais ses chances d'y parvenir sont assez minces.

La nouvelle [du retrait] a été loin d'être agréable. Appréhender la magnitude de cette décision en si peu de temps est très difficile”, assure le Finlandais. “Je ne peux que répéter que je me souviendrai toujours de ma période chez Volkswagen Motorsport. Les nombreux grands moments signifient beaucoup pour moi, et je voudrais remercier tout le monde dans l'équipe.”

Il est maintenant de mon devoir de me concentrer pleinement sur la finale de la saison en Australie. Je suis très déterminé à bien faire pour mon dernier rallye avec Volkswagen, et vais attaquer dur pour essayer de me battre pour la victoire. Ma saison n'a pas été facile, donc un bon résultat en Australie ferait doublement du bien - surtout en guise de cadeau d'adieu à l'équipe.”

Atteindre l'absolue perfection

Directeur de celle-ci depuis la fin de l'été, après en avoir été le team manager dès sa création en 2012, Sven Smeets aura peut-être l'honneur d'être resté invaincu à son poste actuel si une Polo s'impose ce week-end comme ce fut le cas en Corse, en Catalogne et en Grande-Bretagne.

Nous sommes incroyablement fiers de ne que nous avons accompli en quatre années dans le Championnat du monde”, dit l'ancien copilote belge. “Nous voici face à notre dernier rallye du WRC en Australie, et cela va être un week-end plein d'émotion pour tout le monde dans l'équipe. Cependant, nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour déposer la cerise sur le gâteau après nos 12 titres mondiaux, et préférerons adresser un adieu sur une 43e victoire de la Polo R WRC."

"Nous voulons mettre à profit tout ce qui nous a apporté tant de succès au fil des 51 derniers rallyes : le désir de chaque personne impliquée d'atteindre l'absolue perfection, un esprit d'équipe sans équivalent et une immense passion pour le sport.”

La première étape du Rallye d'Australie débutera dans la soirée de jeudi en France, pour se terminer vendredi en début de matinée.  

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Australie
Pilotes Jari-Matti Latvala , Sébastien Ogier
Type d'article Preview
Tags presentation