Volkswagen : une dernière sans pression mais non sans émotion

Ayant déjà remporté, cette année encore, chacun des titres mis en jeu, l'équipe du constructeur allemand aborde son dernier rallye du WRC sans autre objectif que celui qu'elle se fixe de quitter en beauté le WRC.

Volkswagen : une dernière sans pression mais non sans émotion
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sebastien Ogier, Julien Ingrassia, VW Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport, avec le trophée des vainqueurs
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, VW Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Volkswagen Polo R WRC , Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sven Smeets, directeur Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport

Volkswagen Motorsport, qui a annoncé son retrait du Championnat du monde des Rallyes “pour raisons économiques” le 2 novembre dernier, trois jours après l'obtention d'une quatrième couronne consécutive des constructeurs, c'est 42 victoires en 51 rallyes en WRC. Ou encore, pour les amateurs de statistiques, 621 meilleurs temps en spéciale sur 935 possibles. Mais c'est aussi, donc, une ère qui s'achèvera dans la nuit de samedi à dimanche en France, à l'arrivée du Rallye d'Australie.

Contrairement à l'année dernière où les deux titres pilotes/copilotes et constructeurs y avaient été attribués, la manche des antipodes est la dernière de la saison 2016 et n'aura d'autre enjeu que d'attribuer la deuxième place des pilotes qui se jouera entre Thierry Neuville et Andreas Mikkelsen, voire Hayden Paddon et Dani Sordo. Mais l'épreuve n'en sera pas moins particulière.

C'est une situation étrange pour tout le monde chez Volkswagen Motorsport. L'annonce de notre retrait du Championnat du monde à la fin de l'année n'était pas la façon dont nous, en tant qu'équipe, voulions célébrer notre quatrième titre”, dit Sébastien Ogier, vainqueur ces trois dernières années en Australie. “Nous allons maintenant disputer notre dernier rallye ensemble.”

Quand je me retourne sur ces cinq années, je ne pense qu'aux succès que nous avons obtenus ensemble. Je suis reconnaissant d'avoir travaillé avec des gens aussi géniaux chez Volkswagen. Nous avons bâti d'authentiques amitiés au fil des années. Je ne peux qu'espérer que je reverrai le plus grand nombre d'entre eux”, ajoute le quadruple Champion du monde.

Le dernier rallye avec Volkswagen - cela sonne bizarrement. Cependant, je suis sûr que je serai en mesure de me sortir ça de l'esprit durant le rallye. Bien que ma position de départ [la première] ne soit pas vraiment prometteuse, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour assurer que nous ayons quelque chose à célébrer encore après notre dernière sortie en Australie.”

Le dernier rallye avec Volkswagen... Ça sonne bizarrement !

Sébastien Ogier, avant le Rallye d'Australie.

Jari-Matti Latvala, qui fut le second pilote nominé par l'équipe de Wolfsburg durant ces quatre dernières saisons, sera dans une situation plus avantageuse puisqu'il s'élancera en sixième position. Une victoire lui sera d'ailleurs quasiment indispensable pour espérer monter sur le podium du championnat (il compte 19 points de retard sur l'actuel troisième), mais ses chances d'y parvenir sont assez minces.

La nouvelle [du retrait] a été loin d'être agréable. Appréhender la magnitude de cette décision en si peu de temps est très difficile”, assure le Finlandais. “Je ne peux que répéter que je me souviendrai toujours de ma période chez Volkswagen Motorsport. Les nombreux grands moments signifient beaucoup pour moi, et je voudrais remercier tout le monde dans l'équipe.”

Il est maintenant de mon devoir de me concentrer pleinement sur la finale de la saison en Australie. Je suis très déterminé à bien faire pour mon dernier rallye avec Volkswagen, et vais attaquer dur pour essayer de me battre pour la victoire. Ma saison n'a pas été facile, donc un bon résultat en Australie ferait doublement du bien - surtout en guise de cadeau d'adieu à l'équipe.”

Atteindre l'absolue perfection

Directeur de celle-ci depuis la fin de l'été, après en avoir été le team manager dès sa création en 2012, Sven Smeets aura peut-être l'honneur d'être resté invaincu à son poste actuel si une Polo s'impose ce week-end comme ce fut le cas en Corse, en Catalogne et en Grande-Bretagne.

Nous sommes incroyablement fiers de ne que nous avons accompli en quatre années dans le Championnat du monde”, dit l'ancien copilote belge. “Nous voici face à notre dernier rallye du WRC en Australie, et cela va être un week-end plein d'émotion pour tout le monde dans l'équipe. Cependant, nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour déposer la cerise sur le gâteau après nos 12 titres mondiaux, et préférerons adresser un adieu sur une 43e victoire de la Polo R WRC."

"Nous voulons mettre à profit tout ce qui nous a apporté tant de succès au fil des 51 derniers rallyes : le désir de chaque personne impliquée d'atteindre l'absolue perfection, un esprit d'équipe sans équivalent et une immense passion pour le sport.”

La première étape du Rallye d'Australie débutera dans la soirée de jeudi en France, pour se terminer vendredi en début de matinée.  

partages
commentaires
Loix prend sa retraite et veut aider un jeune pilote
Article précédent

Loix prend sa retraite et veut aider un jeune pilote

Article suivant

Trois pilotes Hyundai pour empêcher un doublé Volkswagen

Trois pilotes Hyundai pour empêcher un doublé Volkswagen
Charger les commentaires
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020
Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre Prime

Les enseignements que Toyota doit retenir dans la lutte pour le titre

Un étrange dilemme attend peut-être Tommi Mäkinen en cette fin de saison WRC, avec le pilote leader de l’équipe Toyota qui espère revenir sur son numéro deux, le tout dans un contexte compliqué par la pression de Hyundai au championnat des constructeurs.

WRC
7 oct. 2020