Citroën suspend Meeke pour la Pologne

Citroën Racing a décidé de ne pas engager le pilote britannique sur la prochaine manche du Championnat du monde des Rallyes, et l'a remplacé par Andreas Mikkelsen.

À l'exception de sa victoire au Mexique et d'une première moitié de rallye sans problème avant son abandon pour raison technique en Corse, Kris Meeke, désigné comme le leader incontesté de l'équipe française cette année, a connu un début de saison très mouvementé en dépit de performances souvent de premier ordre.

L'Irlandais du Nord, qui a pour équipiers les deux jeunes espoirs Craig Breen et Stéphane Lefebvre, est en effet sorti de la route lors de six des sept rallyes disputés jusqu'à présent, expliquant ses déboires par un problème de comportement de la C3 WRC lié à la suspension.

Il est même, on s'en souvient, parti à la faute à quelques centaines de mètres de l'arrivée de la Power Stage au Mexique, avant de s'en sortir miraculeusement. Il a ensuite touché le fond en Argentine, effectuant deux séries de tonneaux en deux jours – la seconde alors qu'il était reparti en Rally2 et n'avait plus aucun rôle à jouer au classement général.

Après avoir engagé Andreas Mikkelsen ce week-end en Sardaigne, à la place de Stéphane Lefebvre, la marque aux chevrons a donc décidé ce dimanche soir de suspendre Meeke, une nouvelle fois parti en tonneau vendredi, pour le Rallye de Pologne (29 juin-2 juillet) et de le remplacer par le Norvégien.

"Après une série de résultats décevants, nous avons demandé à Kris de se mettre en retrait pour ce prochain rallye", a déclaré le directeur de Citroën Racing, Yves Matton. "Kris a accepté [le fait] que ce serait dans les meilleurs intérêts de l'équipe, et nous aimerions le remercier pour sa compréhension."

"Ce break va lui donner la chance de recharger ses batteries et de s'enlever un peu de pression avant de se préparer pour le Rallye de Finlande. Il a gagné là-bas l'année dernière en produisant une superbe performance, nous espérons donc qu'il reviendra plus fort."

Rien de confirmé sur le long terme

La rumeur a couru ce week-end, sur le parc d'assistance d'Alghero, que Citroën et Mikkelsen avaient passé un accord pour le reste de la saison, mais cela n'a pas été confirmé. Matton a en revanche indiqué que ce changement décidé pour la Pologne était aussi dû à la volonté de continuer à travailler avec l'ancien pilote Volkswagen.

"Ce changement de line-up signifie que nous continuons de travailler avec Andreas", a-t-il en effet poursuivi. "La première expérience [en Italie ce week-end, ndlr], a plus été une séance d'essais qu'un véritable alignement en compétition. Un second rallye lui donnera la chance d'utiliser les choses qu'il a déjà apprises pour se rapprocher des gars de tête. De plus, il aime particulièrement le Rallye de Pologne depuis qu'il s'y est imposé l'année dernière."

Lefebvre de retour en Pologne

Après deux rallyes disputés en 2013, Meeke a rejoint Citroën à temps complet en 2014 et a remporté trois victoires, en Argentine l'année suivante puis au Portugal et en Finlande la saison dernière. Lui et son copilote Paul Nagle sont actuellement dixièmes du championnat avec 27 points, les 25 de leur victoire mexicaine et les deux du quatrième temps de la Power Stage en Suède.

Stéphane Lefebvre, quant à lui, fera donc comme prévu son retour dans une C3 WRC en Pologne, aux côtés de Breen et Mikkelsen.

Avec Jack Benyon

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Pologne
Pilotes Kris Meeke , Andreas Mikkelsen
Équipes Citroën Total Abu Dhabi WRT
Type d'article Actualités
Tags annonce, remplacement