Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
39 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
4 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Paddon : "Nous n'allons pas renoncer"

partages
commentaires
Paddon : "Nous n'allons pas renoncer"
Par :
7 sept. 2017 à 08:10

Le pilote Hyundai a été écarté pour la prochaine manche de la saison, le Rallye de Catalogne, mais espère être de retour cette année – même s'il s'était déjà tourné vers 2018 avant l'annonce de son remplacement par Andreas Mikkelsen.

Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Seb Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Hyundai i20 Coupe WRC, Hyundai Motorsport

Moins à son affaire sur l'asphalte que Thierry Neuville et Dani Sordo, Hayden Paddon, qui connaît de plus une saison des plus difficiles, ne sera donc pas au départ en Espagne, même si cette épreuve comprend aussi des spéciales sur terre. Il y sera remplacé par Andreas Mikkelsen, qui quitte donc Citroën et pilotera une i20 Coupe WRC pour le restant de la saison.

Le Néo-Zélandais, qui a changé de copilote en cours d'année (Seb Marshall succédant à l'expérimenté John Kennard) se refuse cependant à baisser les bras, et compte bien disputer les Rallyes de Grande-Bretagne et d'Australie sur des terrains qui lui sont a priori plus favorables.

"Malheureusement, je suis sûr que vous avez déjà vu la nouvelle que nous ne serons pas au Rallye d'Espagne", a écrit Paddon, mardi, sur son mur Facebook. "Naturellement, nous sommes très déçus de cette décision mais nous acceptons aussi [le fait] que nous avons eu une très mauvaise année (pour de nombreuses raisons) et c'est la cruelle réalité d'un sport professionnel. Mais nous n'allons pas renoncer – nous restons sous contrat jusqu'à la fin de la saison 2018 et avons encore quelques rallyes restants cette année pour montrer ce dont nous sommes capables. La situation tout entière ne fait que nous motiver et je ne vais pas laisser 20 ans de dur travail, de larmes, de sacrifices, pour moi-même et pour bien d'autres, gâchés par quelques mauvais événements."

Je ne sais pas ce qui est arrivé cette année, nous avons dû énerver sérieusement quelqu'un pour la chance que nous avons.

Hayden Paddon

Sur une pente ascendante depuis sa titularisation à plein temps par Hyundai en 2015, et vainqueur de son premier rallye WRC en Argentine l'année dernière après avoir brillamment tenu tête à Sébastien Ogier, Paddon traverse en effet une saison 2017 des plus noires. Commencée par une sortie de route ayant entraîné le décès d'un spectateur mal placé à la sortie d'un virage verglacé au Monte-Carlo, elle s'est poursuivie par un mélange d'erreurs, de soucis mécaniques, et sur un rythme généralement en-deçà de ce qui pouvait être attendu de lui. Au point qu'au lendemain du Rallye d'Allemagne, le Kiwi avait expliqué qu'il reportait déjà toute son attention sur l'année prochaine.

"L'année prochaine a toujours été l'objectif principal, et ça ne change pas", avait-il déclaré alors à Motorsport.com, faisant référence à un plan sur trois ans dans le cadre de son accord avec Hyundai. "Je ne sais pas ce qui est arrivé cette année, nous avons dû énerver sérieusement quelqu'un pour la chance que nous avons. Mais maintenant, nous devons juste mettre ça derrière nous, rester positifs et regarder devant."

Objectif Monte-Carlo

Le directeur de Hyundai Motorsport, Michel Nandan, n'a pas exclu d'aligner quatre voitures pour l'une des deux dernières manches de la saison, voire les deux, si le jeu en vaut la chandelle au championnat des constructeurs notamment. Même si ce n'est pas le cas, Paddon a peut-être des chances d'y remplacer Sordo, histoire de mieux finir une année qui l'a vu monter une seule fois sur le podium (en Pologne) et abandonner à quatre reprises – mais aussi souvent pour une étape avant de repartir le lendemain en Rally 2, manquant ainsi pas mal de spéciales.

"Il ne fait aucun doute que c'est une saison frustrante pour nous. Bien sûr que ça l'est, nous avons manqué tellement de kilomètres dans la voiture et cela a été un des gros soucis pour nous. Nous avons fait quelques bons changements sur la voiture depuis le Portugal et nous avons trouvé un peu de vraie vitesse sur la terre, mais maintenant, tout est dirigé vers le Monte-Carlo l'année prochaine", avait conclu Paddon.

Propos recueillis par David Evans

Article suivant
Hyundai pourrait aligner quatre voitures

Article précédent

Hyundai pourrait aligner quatre voitures

Article suivant

Monte-Carlo 2018 : parcours confirmé et à moitié renouvelé

Monte-Carlo 2018 : parcours confirmé et à moitié renouvelé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Hayden Paddon
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin