Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
41 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
5 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Le WRC à la rencontre du troisième type (de gommes)

partages
commentaires
Le WRC à la rencontre du troisième type (de gommes)
Par :
26 juil. 2018 à 12:42

Le Rallye de Finlande, qui débutera ce jeudi soir par une super spéciale non loin de sa plaque tournante de Jyväskylä, voit l'introduction par Michelin d'un type de pneus supplémentaire pour les manches sur terre.

Si les équipes du WRC ont la possibilité d'utiliser deux types de gommes différents par rallye, la question du choix ne se posait pas jusqu'à présent pour la terre puisque Michelin, qui les fournit toutes, leur en proposait deux seulement : un pneu dur, un pneu tendre.

À partir de ce week-end en Finlande, cette situation va changer puisque le manufacturier de Clermont-Ferrand y présente une nouvelle gomme medium destinée à la terre. Chaque équipe devra donc désormais en sélectionner deux parmi les trois existantes.

Lire aussi :

"Avec un éventail de propositions élargi, nous allons mieux répondre aux spécificités de chaque épreuve", explique Arnaud Rémy, manager des programmes Rallye de Michelin. "Avec les Michelin LTX Force H4 et S5 [dur et tendre, ndlr], nous avions mis au point des pneus 'couteau suisse', capables de performer aussi bien sur les sols brûlants et arides des Rallyes de Sardaigne ou d’Australie, que dans la boue du Pays de Galles ou sur les plateaux d’altitude mexicains."

"Avec trois crans de gomme, nous apportons alors à nos partenaires des solutions plus ciblées, qui vont leur permettre d’améliorer leur performance dans des conditions parfois très particulières comme par exemple des surfaces souples, humides voire mouillées."

Des étapes différentes

Lors des prochains rallyes, en plus de ce nouveau pneu baptisé M6, Michelin proposera "très certainement" soit un nouveau mélange tendre, appelé S6, soit l'habituel pneu dur H4.

Concernant la Finlande, au parcours assez grandement modifié, Arnaud Rémy estime que même si les écarts sont en général très faibles sur ce rallye, cela pourrait être différent cette fois.

"Les boucles de vendredi et de dimanche seront un peu plus techniques, et les vitesses moyennes y seront un peu plus basses que le samedi, même si elles seront encore très élevées, de l’ordre de 110 à 115 km/h", indique-t-il. "Les sols y sont généralement moins compactés que ceux de Jamsä [théâtre de la deuxième étape], et les écarts entre les pilotes peuvent être un peu plus importants."

Lire aussi :

De même, Rémy estime par ailleurs que malgré la nature très roulante des spéciales, la position sur la route pourrait être déterminante comme elle l'est généralement sur des surfaces plus cassantes.

"Ouvrir la route le vendredi par temps sec et avec des chemins pollués en surface sera un handicap majeur pour faire un bon résultat, et 20 secondes perdues sur une boucle constituent souvent un obstacle de taille pour la victoire finale", dit-il.

De quoi inquiéter Thierry Neuville, qui passera le premier dans les spéciales de la première étape devant son rival pour le titre, Sébastien Ogier, plus habitué à évoluer dans cette position ? Premiers éléments de réponse dans la matinée de vendredi.

Article suivant
Shakedown - Meilleurs temps pour les deux Citroën

Article précédent

Shakedown - Meilleurs temps pour les deux Citroën

Article suivant

Les horaires de toutes les spéciales du Rallye de Finlande

Les horaires de toutes les spéciales du Rallye de Finlande
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Finlande
Équipes Toyota Racing , Citroën Racing , M-Sport , Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin