WRC : Ostberg explique l'art du pilotage sur la neige

Si lors du Monte-Carlo, la neige joue souvent les invitées surprises, le Rallye de Suède est un véritable défi pour les pilotes du Championnat du Monde des Rallyes, puisqu'il représente l'unique véritable manche hivernale du calendrier

Si lors du Monte-Carlo, la neige joue souvent les invitées surprises, le Rallye de Suède est un véritable défi pour les pilotes du Championnat du Monde des Rallyes, puisqu'il représente l'unique véritable manche hivernale du calendrier.

Quatrième lors de la première manche de la saison au Monte-Carlo, Mads Ostberg retrouve sa surface de prédilection ce week-end, et espère briller au volant de la Citroën DS3 WRC n°4.

"En Suède, il faut rester très attentif à la température des pneus", explique Ostberg. "Il faut savoir identifier le point de freinage idéal. C’est très important de rester dans la trajectoire sous peine de survirer. Ensuite, il faut savoir doser son accélération et y aller progressivement, afin de garder toujours sa trajectoire dans les virages. C’est comme ça que l’on arrive à garder l’adhérence maximale. Mais, en même temps, les clous peuvent aussi se retrouver dans la terre, donc il faut faire ça assez prudemment."

"Il y a plusieurs façons de piloter. Ce que j’affectionne, c’est de jeter la voiture dans le virage pour me présenter de côté, afin de pouvoir réaccélérer très tôt. Afin de trouver de l’adhérence dans la glace, il faut partir en dérive sur la neige au meilleur moment et accélérer très tôt dans le virage."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Mads Østberg
Type d'article Actualités