Sortie de route en essais : Meeke plaide coupable

Le pilote Citroën a endossé la responsabilité totale d'une sortie de route qui a mis un terme à ses essais d'avant Rallye de Suède, dimanche.

Kris Meeke est sorti large dans un fossé lors de l'avant-dernier run de sa journée de tests près de Torsby. La C3 WRC est partie en tonneau, mais n'était pas endommagée et aurait pu continuer si la séance d'essais n'avait dû se terminer de toute façon.

C'est une erreur de ma part. Je suis allé un peu au large, suis passé dans un fossé et parti en tonneau, c'est tout”, a déclaré le Britannique à Autosport. “À part ça, la journée s'est bien passée et nous avons fait de bon progrès. Je suis content du roulage que nous avons effectué et de notre préparation pour le rallye.”

Si cela était arrivé plus tôt dans la journée, nous aurions pu nous remettre sur nos roues et repartir en un rien de temps. C'est pour ça qu'on fait des tests, ce genre de chose peut arriver.”

Cette sortie de route était le deuxième choc en deux jours pour la voiture d'essais de l'équipe Citroën, Craig Breen, qui fera ses débuts sur la nouvelle arme de la marque aux chevrons ce week-end, en ayant lui-même endommagé la partie arrière gauche la veille.

Position avantageuse ?

S'élançant en queue de peloton des dix WRC inscrites pour marquer des points au championnat des constructeurs sur ce rallye, conséquence de son abandon du Monte-Carlo, Meeke pourrait bénéficier d'une position plutôt avantageuse pour la première étape en cas de grosses chutes de neige dans les jours précédant les premières vraies spéciales du rallye (après la super spéciale de jeudi soir), vendredi matin.

En Suède, c'est vraiment difficile de juger des conditions”, précise-t-il. “S'il y a de la glace avec juste un peu de neige à la surface, on pourrait souffrir, mais s'il neige, ça pourrait être mieux pour nous. Il faudra voir.”

En théorie, je me présente au départ avec la victoire pour objectif, mais nous savons que le niveau de performance des uns et des autres dépendra beaucoup des conditions météo.”

L'année dernière, la seule manche de la saison disputée dans des conditions a priori vraiment hivernales avait plutôt bien réussi à l'Irlandais du Nord. Celui-ci, comme au Monte-Carlo quelques semaines plus tôt, occupait la deuxième place derrière Sébastien Ogier et sa Volkswagen quand il s'était laissé surprendre en heurtant une pierre dans l'ES8.

Avec David Evans

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Suède
Pilotes Kris Meeke , Craig Breen
Type d'article Actualités
Tags citroen, rallye de suede, sortie de route, tests