Le WRC veut son rallye aux États-Unis

Les dernières avancées sont positives pour permettre au WRC d'organiser un rallye aux États-Unis, peut-être même dès 2024.

Ott Tänak, Martin Järveoja, M-Sport Ford World Rally Team Ford Puma Rally1

Le Championnat du monde des Rallyes pourrait se rendre en Amérique du Nord dès l'année prochaine, alors que les organisateurs tentent d'accélérer la mise en place d'une épreuve outre-Atlantique. Cette ambition est connue de longue date, le marché américain revêtant une grande importance pour les acteurs de la discipline. La dernière fois que le WRC s'est rendu aux États-Unis remonte toutefois à la saison 1988, lorsque Miki Biasion avait remporté avec Lancia l'Olympus Rally dans l'État de Washington.

En charge de l'organisation des rallyes pour le promoteur du WRC, Simon Larkin confirme que les discussions menées avec les autorités locales ont progressé. Le lieu où pourrait être organisée cette manche américaine n'a pas encore été dévoilé mais la préférence irait à un rallye sur terre, avec une possibilité dès 2024. "Je pense que d'ici la fin du mois de mars, on aura une déclaration d'intention définitive et claire quant à nos ambitions pour un Rallye aux États-Unis en 2024", avance-t-il auprès de Motorsport.com.

Cette échéance est selon lui "absolument" réaliste à ce stade. "On a travaillé longtemps sur ce projet et on est sur le point de trouver un lieu avec le gouvernement régional aux côtés duquel on travaille là-bas. On espère cette année avoir une épreuve test prête pour 2024."

Parmi les constructeurs engagés en WRC, Ford – dont le statut est semi-officiel via l'équipe M-Sport – est évidemment le plus enclin à voir se concrétiser la perspective d'un rallye au pays de l'Oncle Sam. "Je crois qu'un rallye en Amérique du Nord fait partie intégrante de la raison pour laquelle Ford veut s'engager", confirme Richard Millener, directeur de M-Sport. "On veut un rallye [là-bas], c'est un énorme marché qui est actuellement inexploité. Ils ont de grandes infrastructures, des routes géniales et de grandes opportunités pour faire quelque chose."

Manufacturier unique du championnat, Pirelli est également très favorable à ce projet après avoir déjà constaté les retombées positives aux États-Unis via son engagement en Formule 1. "L'Amérique est un marché très important pour nous", souligne Mario Isola, directeur de Pirelli Motorsport. "On est heureux d'avoir trois Grands Prix de Formule 1 en Amérique, et une manche de WRC serait l'idéal pour nous. On sait qu'il y a une culture de la course sur terre en Amérique, donc un rallye terre là-bas serait un ajout formidable au calendrier. J'espère qu'ils finaliseront ça."

Propos recueillis par Tom Howard

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Ogier annonce son prochain rallye avec Toyota en WRC
Article suivant Abiteboul identifie ses premiers défis chez Hyundai

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France