WRC - Vidéo : Le plongeon de Tänak en caméra embarquée !

C’est un accident peu banal qui est survenu vendredi sur les pistes sablonneuses mexicaines

C’est un accident peu banal qui est survenu vendredi sur les pistes sablonneuses mexicaines. Ott Tänak a en effet tiré tout droit après seulement trois kilomètres de course sur la première spéciale du vendredi (ES 11, Los Mexicanos).

Le pilote estonien a alors dégringolé en contrebas de la route, pour finir sa course dans un lac de rétention. Lui et son copilote Raigo Molder n’ont alors eu que quelques secondes pour s’extirper du cockpit dans cette version du Titanic, revisitée à la sauce M-Sport !

Passée la vidéo amateur diffusée hier, de nouvelles images sont désormais disponibles, prises cette fois-ci depuis l’intérieur de l’habitacle. On comprend mieux la frayeur de l’équipage, qui a perdu tout contrôle de la Ford Fiesta à la suite d’un gauche rapide, pour finalement "plonger" la tête la première dans le lac.

L’équipage a du faire preuve de sang froid pour se dégrafer à temps et regagner la rive. "Quand j’ai vu que le bassin était profond, j’ai de suite retiré mon harnais", explique Tänak, "L’eau s’est rapidement engouffrée dans la voiture, c’était une affaire de secondes." Une trentaine de secondes plus précisément, le temps que la Fiesta se remplisse et coule à cinq mètres de profondeur.

"J’ai eu très peur en sortant de la voiture, car dans la précipitation j’avais oublié de débrancher le câble de l’intercom, qui m’a entraîné dans un premier temps sous l’eau", poursuit le pilote estonien, "Fort heureusement j’ai réussi à l’arracher et à refaire surface, avant de rejoindre la terre ferme, ce qui n’était pas gagné avec mon casque !"

Raigo Molder, le copilote, a quant à lui été professionnel jusqu’au bout, en sauvant ses notes de parcours. Celles-ci ont été mises ensuite à sécher à l’hôtel. Au total, la Ford Fiesta est restée au fond du bassin pendant près de dix heures, le temps que l’ensemble du plateau effectue son second passage. Une grue a finalement été appelée par la direction de course pour sauver des eaux la Fiesta.

Travail de forçat

La voiture a ensuite été ramenée au parc d’assistance, avant d’être passée au peigne fin par les mécaniciens de M-Sport. Boite de vitesses, réservoir d’essence, turbo, système de refroidissement, composants électroniques, freins, suspensions avant et arrière, le moteur a même été drainée pour que la voiture puisse reprendre la route. Le tout en à peine trois heures.

"C’est un miracle ce que les gars ont accompli", a déclaré Tänak, "J’ai un grand respect pour ce qu’ils ont fait. Ce n’était pas gagné, mais ils ont travaillé comme des forcenés. Je tiens vraiment à les remercier, ils ont été formidables."

Une fois la voiture remise d’aplomb, l’équipage a voulu se remettre en scelle aussitôt : "Cela dénote une grande force de caractère, de détermination", a expliqué Malcolm Wilson, le patron de M-Sport, "Le travail réalisé par nos mécanos a été phénoménal. Le fait que tout le monde se soit remis à la tâche, ce dans un but commun, témoigne aussi de la cohésion qui règne au sein de notre équipe."

Malheureusement, l’équipage de la Fiesta s’est peut-être montré trop téméraire en voulant repartir dès le samedi matin. Tänak n’a pu en effet sortir du parc d’assistance en raison de l’humidité qui s’était attaquée dans la nuit au démarreur.

Mais ce n’est que partie remise pour Malcolm Wilson : "On va laisser la voiture sécher au soleil", a-t-il expliqué samedi matin, "Nous allons prendre notre temps cet après-midi pour nettoyer la voiture de fond en comble. Nous allons notamment changer tous les câbles de sorte que nous puissions enfin repartir dimanche matin." Plus que jamais, la voiture n°6 du team M-Sport reste dans la course.

VIDÉO : LA FIESTA REPART APRES TROIS HEURES DE TRAVAIL ACHARNE

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Malcolm Wilson , Ott Tänak , Molder Raigo
Type d'article Actualités