Alex Lowes à l'aise dans la chaleur de Jerez

partages
commentaires
Alex Lowes à l'aise dans la chaleur de Jerez
Par : Léna Buffa
18 sept. 2015 à 17:44

Il a fallu un quart d'heure à Alex Lowes avant de lancer sa journée, mais c'est au sommet de la hiérarchie qu'il l'a terminée.

Alex Lowes, VOLTCOM Crescent Suzuki
Alex Lowes, VOLTCOM Crescent Suzuki
Alex Lowes, VOLTCOM Crescent Suzuki
Randy de Puniet, VOLTCOM Crescent Suzuki
Alex Lowes, VOLTCOM Crescent Suzuki
Randy de Puniet, VOLTCOM Crescent Suzuki

Le pilote Suzuki a perdu un tiers de la séance matinale à cause d'un problème de freins et un peu de temps supplémentaire cet après-midi dans une chute. Il n'en tire pas moins un bilan très positif de sa journée, notamment pour sa gestion de la chaleur.

Car, après avoir bouclé la première séance d'essais libres au onzième rang, Lowes s'est hissé aux commandes des EL2 alors que le thermomètre flirtait avec les 50°C sur le bitume de Jerez. Avec un gain de plus de huit dixièmes entre les deux séances, il est de loin celui qui a le plus progressé parmi les douze premiers du classement.

"Le début de journée a vraiment été très difficile, parce qu'on a manqué une grande partie de la première séance et, après six semaines et demi sans rouler, je me sentais un peu rouillé!" sourit-il.

"On utilise des réglages que l'on n'avait pas testés à Jerez (l'hiver dernier, ndlr), un équilibre plus similaire à celui que l'on avait en Malaisie lorsque les conditions étaient plus chaudes, et je me suis senti vraiment bien avec," explique Alex Lowes. "J'ai de très bonnes sensations avec la moto au freinage et un bon feeling dans le train avant avec cette chaleur. C'est quelque chose qui nous a mis en difficulté par le passé, alors je suis content."

"J'ai vraiment apprécié cette journée. Je suis content d'être de retour sur la moto et au sein du team, où tout le monde travaille dur, comme toujours. Mais ce n'est que la première journée et tout le monde est juste en train de se remettre dans le rythme, alors je dois continuer à travailler très dur demain et j'espère rester proche des avant-postes ce week-end."

De l'autre côté du stand Suzuki, Randy de Puniet s'est positionné au quatorzième rang. Parti lui aussi avec les réglages datant de Sepang, le Français s'est trouvé moins à l'aise que son coéquipier, tentant toute la journée de venir à bout de ses difficultés à décélérer et à stopper sa machine.

Prochain article WSBK
Cluzel blessé, Sofuoglu a une voie royale vers le titre Supersport

Article précédent

Cluzel blessé, Sofuoglu a une voie royale vers le titre Supersport

Article suivant

Sykes et Rea n'ont que dimanche en tête

Sykes et Rea n'ont que dimanche en tête

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Jerez
Catégorie Vendredi
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Alex Lowes
Équipes Crescent Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé d'essais libres