Aprilia veut franchir un cap à Aragón

partages
Aprilia veut franchir un cap à Aragón
Par : Léna Buffa
10 avr. 2015 à 08:59

Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Leon Haslam, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Leon Haslam, Aprilia Racing Team
Leon Haslam, Aprilia Racing Team et Jordi Torres, Aprilia Racing Team

Avec trois couronnes Pilotes décrochées en WSBK depuis 2010, Aprilia n'a pas la moindre intention de jouer les seconds rôles cette saison. Malgré la domination exercée par Kawasaki sur l'entame du Championnat, la marque italienne compte sur le retour en Europe pour inverser la tendance.

A la tête d'un palmarès personnel plutôt modeste à Aragón, avec au mieux une sixième place décrochée en quatre participations, Leon Haslam est pour le moins motivé à l'idée d'élever son niveau. C'est d'autant plus vrai qu'il n'affiche que dix points de retard sur le leader du Championnat après être systématiquement monté sur le podium lors des quatre premières courses disputées en ce début de saison.

"La pause a été plutôt longue, maintenant j'ai vraiment hâte de reprendre la piste !" annonce l'Anglais. "Aragón est un circuit sur lequel j'ai personnellement eu du mal par le passé, en revanche les Aprilia ont toujours été fortes ici. En plus, cette année, nous allons utiliser le circuit MotoGP, qui parait meilleur. J'espère donc corriger mes statistiques personnelles !"

Ce week-end sera une sorte d'examen pour moi et mon style de pilotage

Jordi Torres

Son coéquipier Jordi Torres n'a pas à rougir de ses débuts en WSBK, lui qui a frôlé le podium en Thaïlande. S'il s'est mis en valeur face aux plus expérimentés de la discipline, l'Espagnol veut maintenant profiter de cette course à domicile pour tenter de décrocher une première récompense. Pour faciliter son adaptation à la piste, il espère pouvoir compter sur son expérience de quatre participations au Grand Prix d'Aragon Moto2.

"Je suis content que la première course européenne se dispute chez moi, devant mes fans. Je connais le circuit d'Aragón, mais il va me falloir être malin pour comprendre rapidement comment une Superbike doit être pilotée ici et pour rapidement adapter mes points de référence," explique-t-il. "C'est une course très importante, parce que les caractéristiques du circuit peuvent me permettre de franchir un nouveau cap dans mon style de pilotage. Il y a en effet des virages étroits, d'autres plus larges, des changements de direction... Le tracé est long et très complexe."

"Je pense que, si l'on travaille bien sur ce circuit, ce sera un avantage pour le reste du Championnat. On est déjà à un bon niveau, mais ce week-end sera une sorte d'examen pour moi et mon style de pilotage," conclut Jordi Torres.

 

Prochain article WSBK
Aragón - Le meilleur temps pour Rea après les premiers essais

Article précédent

Aragón - Le meilleur temps pour Rea après les premiers essais

Article suivant

De Puniet déterminé à bien commencer la saison européenne

De Puniet déterminé à bien commencer la saison européenne

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragon
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Leon Haslam , Jordi Torres
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview